Frédéric Gillot (PTB) : « Vous la voyez, vous, la différence entre la baffe de l'austérité et la gifle de la rigueur ? »

Frédéric GIllot au rassemblement syndical d'avertissement au gouvernement fédéral de droite du 23 septembre 2014
Frédéric GIllot au rassemblement syndical d'avertissement au gouvernement fédéral de droite du 23 septembre 2014

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Commentaires

Je te remercie frédéric, comme d'abitude tu est sur tout les fronts et encore une fois les véritées sont dites.Comme tu le précise c'est la base qui décide et la base c'est nous le peuple. J'aimerais apporter mon témoignage, forcée de constaté que rien n'est fait pour une meilleur qualitée de vie, il est plus facile d'enfoncer le clous que de l'enlever, j'en ais pour preuve, le PS tente à dire qu'il veut lutter contre l'autérité mais en attendant et jusqu'a preuve du contraire c'est bien la région qui exclu les chomeurs 01-01-2015 ,dont je ferais partie et c'est aussi la région qui pour des raisons de création d'emplois" fictif " vaut agrandir des zonings et exproprier des familles, dont la mienne, je connais des gents qui dans les mois, voir l'année prochaine vont se retrouver dans la rue car ils perdent leurs revenus et que dans le cas d'expropriation pour cause d'utilité publique, il s'arrange pour limiter les dépenses dans l'indemnisation des familles qui pour pouvoir se reloger vont devoir être confronter à des dépenses conséquentes, auront-ils droit à un emprunt? Sans compter que le coût d'achat de nouveaux biens et les frais de notaire seront plus élevés car le marcher immobilier à été revu à la hausse depuis toute ses années,les assurances vie plus élevé vu leurs âges ,etc......). Alors une question se pose, faut-il refuser de vivre et se laisser mourir pour combattre l'austérité, la mort de certains ouvriers suite à la perte de leur emplois ne doit jamais être oublié et nous ne pouvont baisser les bras pour les familles qui on perdu l'être cher . Pour ma part, je continuerais à me battre pour lutter contre les inégalités sociale et c'est avec un dégout profond pour de tel mesure et pour lutter contre cette austérité car oui !!!, je l'affirme la belgique est en pleine austérité, n'ayons pas peur des mots, que je serais présente à la protesparade . bien à toi Nadia de la section de Flémalle.
Camarades, En ce qui concerne le Fédéral, suite à l'agression des salariés par la FEB et le VOKA via leurs hommes de paille du gouvernement réactionnaire de la NVA, du MR, de l'open-vld et du cd&v, qui vont diminuer notre pouvoir d'achat en supprimant l'indexation de nos salaires ( pour que le patronat s'en mette encore plus plein les poches ), je lance un appel solennel à tous les salariés qui me lisent : Si vous habitez dans un rayon de 50 ou 60 kilomètres près des frontières de l'Allemagne, de la France, du Grand duché de Luxembourg, et des Pays-Bas ( çà fait "du monde" ), allez EN MASSE faire vos "grosses courses du mois" là-bas ! Presque tout y est BEAUCOUP moins cher qu'ici' ( un exemple parmi d'autres une botte de radis en Allemagne 29 centimes au lieu de 99 centimes ici quand c'est en réclame ) . L'arrogance de la FEB et du VOKA va fondre, tout comme leurs rentrées financières et au bout de quelques mois, ils pleureront pour que nous revenions faire nos grosses courses en Belgique et ils seront peut-être obligés de baisser leurs prix pour que nous revenions vraiment...! Pour ce qui est du gouvernement régional qui se dit de gauche, mais qui prône "la rigueur", je lui suggère d'arrêter de donner des primes à des petits bourgeois qui n'en n'ont pas besoin ! Dans 90% des cas, ils ont donné, sous l'influence des écolos ( petits bourges qui se disent de gauche ), 5.000 euros de primes par famille pour le photovoltaïque - quand vous avez 25.000 euros ou plus pour installer çà, avez-vous besoin d'une prime- de plus les bénéficiaires de ce système ont le "sacs et les poires" car ils retouchent un max des contributions grâce à celà ( alors qu'une femme d'ouvrage qui fait 2 mi-temps repaye plus de 2.500 euros d'impôts car pas assez taxée à la source sur ses maigres revenus...) ! Je suggère aussi de taxer à 33% tous les revenus locatifs des multis-propriétaires . Appliquez ces deux mesures, et vous en aurez, du pognon !!!

Le week-end des 16 et 17 septembre, le plus grand festival de solidarité du pays se tiendra à nouveau à Bredene, à la côte. Cette année, ManiFiesta présentera encore une fois un programme alléchant, sur un terrain entièrement réaménagé pour accueillir encore plus de gens. Une interview croisée de l’ancien et du nouveau directeur du festival sur ce qu’on doit attendre de cette nouvelle édition.

La fédération patronale du secteur des entreprises chimiques et pharmaceutiques vient de faire connaître ses chiffres annuels. « Une année particulièrement bonne », semble-t-il. Du coup, les patrons veulent poursuivre sur leur lancée et proposent d’augmenter la flexibilité tout en compressant les salaires. La journée d’action du 18 avril dernier a pu leur donner une idée de ce qu’en pensent les travailleurs…

Lire un rapport de la Commission européenne sur la Belgique n’est pas facile. D’une part, la Commission applaudit des mesures qui font payer les travailleurs, en critiquant souvent que celles-ci n’aillent pas suffisamment loin. D’autre part, elle est parfois obligée de souligner les échecs de certaines politiques libérales.

Avec 51 % des voix, en plein état d’urgence, modifier la Constitution ? L’évolution de la Turquiea de quoi inquiéter. Mais une trop grande part des critiques occidentales concernant le coup de force du président Erdogan sont hypocrites. L’interminable petit jeu autour de l’adhésion à l’Union européenne, le très critiquable accord sur les réfugiés et l’utilisation de la Turquie pour déstabiliser la Syrie ne contribuent pas à faire évoluer positivement le pays. Il est urgent que l’Europe change d’attitude.

Lina est Belge et a travaillé pendant sept ans comme volontaire pour la Croix-Rouge syrienne. Elle est rentrée en Belgique mais continue à suivre de très près la situation en Syrie.

La violence dans le couple existe aussi chez les ados, révèle une étude. « Les cours d’éducation sexuelle parlent de contraception, de maladies sexuellement transmissibles, des organes... Mais pas des sentiments, de son propre plaisir ou du fait de poser ses limites », déplore Mara De Belder, du mouvement RedFox.  

Frontex, l'agence européenne des garde-frontières et garde-côtes européens, laisse délibérément les réfugiés se noyer. C'est ce que nous apprennent des documents internes ayant « fuité ». Depuis le début de l’année, 7 personnes meurent chaque jour en tentant la traversée de la Méditerranée…

Le nombre de travailleurs malades de longue durée explose. Ils sont 392 000. Un record. Le gouvernement a une responsabilité écrasante dans cette situation. Une fois de plus, la N-VA tente de faire diversion : elle voudrait permettre aux travailleurs malades de tester un autre employeur pour sortir du burn-out. Une équipe de la KU Leuven démonte pièce par pièce la proposition de la N-VA. Loin des diversions des partis de droite, des pistes de solution existent.

Le nombre de malades de longue durée augmente sans cesse. La ministre de la Santé, Maggie De Block (Open Vld) veut les obliger à reprendre le travail, mais elle ne s’en prend pas du tout aux causes, comme la pression croissante du travail. Témoignages des principaux intéressés.

« Nous sommes les précurseurs d’un monde tout neuf. Vous autres, la jeune génération, vous avez un monde entièrement neuf devant vous. » C’est le message d’espoir porté par Jean-Luc Mélenchon. Dans les sondages, le candidat de gauche à la présidence française talonne les favoris. Il est même devenu le candidat le plus populaire parmi les jeunes.