Les employeurs ont peur des métiers lourds

Photo Alan Kotok / Flickr
Photo Alan Kotok / Flickr

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Commentaires

Le gros du problème, c'est l'austérités appliquée aux saints de l'Europe et des pays qu'ils en font partie ! Îci avec un gouvernement pros capitaliste, ils ne faut pas s'attendre à des miracles ! Quand ON vote ils faut choisir le bon parti pour défendre les intérêts des travailleurs et allocataires sociaux !!! Les personnes qui croient que ce couple MR NVA est en faveur des travailleurs, c'est de la pure ignorance . Même que ceux ci voudrais le faire croire part de la propagande politiciennes !!! La droite n'a jamais était en faveur des travailleurs et allocataires sociaux !!! Leurs buts étant de divisé est de monté les travailleurs les uns sûr lès autres pour mieux régner
bonjour a tous a propos des rcc ex prépension comment a t on pu voter une loi dont un simple particulier patron a le droit de décision et ou le malheureux travailleur en fin de carrière n a aucun recourt quant au refus de son employeur juge et partie c est bien pratique mais est ce bien légale évidement. je me bat tout seul et n intéresse pas grand monde mai suis je vraiment seul a être épuise par une carrière de sacrifice pour une société qui préfère voir mourir ces anciens et si on vous dit qu' il n y a plus assez de travailleur pour payer les pensions allez voir du cote du dumping social
Les définitions de " métiers lourds " sortent de l'entendement des employeurs ? Faisons un pas vers eux et invitons les à associer à la discussion le Personnel d'encadrement du " terrain" qui les coacherait lors de réunions avec les Syndicats...Proposons leur un " stage" pratique du boulot avec encadrement et conseils...Ceci étant la condition pour obtention d'une prime gouvernementale . Y a plein de moyens pour obtenir des définitions correctes....
Ses une question ? A quel moment est intégré dans la somme nommée par l’ONP comme rémunérations réelle les 13.07% extrait hors du salaire de l’ouvrier et les 7.50% que le patron verse en particulier pour la pension de son ouvrier, les 13.07 font partie intégralement du salaire Brut de ce fait il doive être dans ce salaire pour débuté le calcul. On peu vous assuré que ils ne sont dans la rémunération réelle car sur l’avertissement extrait de Rôle en rubrique 250 la somme est étrangement la même des lors ses pas le salaire Brut. De ce fait, la recherche du salaire Brut est à faire. Avec tout la rigueur. Sur tout le calcul il y est nulle part fait mentions de un complément de 13.07 et 7.50 avant la fin du calcul, ses comme avec publifine les 13.07 et 7.50 ses pour les frais généraux ? ca fait que 20,50% de la pensions. La question à pausé a ce moment la, est que contient le salaire brut : réponse tout ce que le patron payé a son ouvrier fixer par les CCT et CNT et par le contrat de travaille et la place occupé dans l’organisation du travail. Et les éventuelle prime spéciale, lorsque une amélioration est trouvé et mise en service. Un graisseur travaillent de jours ou un outilleur n’on pas le même salaire que un brigadier d’entretien de pause en feux continu pour nommée que les deux extrême le graisseur gagne le moins le brigadier le plus, ses parmi les salarier, celui qui gagne le plus dans une aciérie, après ses les appointée cadre et hors cadres. Ses ne sont plus des ouvrier. Aussi bien à l’entretien qu’en productions. Il participe entièrement au bénéfice que la productions produit est reçoit de ce fait une prime de 25% de productivité en plus une prime de pause de 15 % ainsi que une prime de 14.27% pour un amalgame de raison, danger, insalubrité, connaissance, les 15% ont été ainsi requalifier pour équilibré les présence dans les équipes avant on prenait les RTC. Reprise du temps complémentaire de 6/14 ou la prime de pause était la plus petite 6% 18%pour 14.22 et 21% pour 22.06 ensemble fait 45% de ce fait 15% par pause est équilibré. Avec l’accord du syndicat.
le calcul de la pensions commence avec le salaire net. voir avertissement extrait de rôle en 250 la somme est la même des lors ne saurais être le salaire Brut avec le quelle le calcul doit commencer il y a en outre pas les congé payé ni les prime de fin d'année en 1975 la prime de fin d'année était 26662,54 Fr bien sur les congé payer en 1996 les congé 199635 Fr dont 44425 de précompt proffesionelle qui apparent pas sur l'avertissement extrait de rôle, mes fait pourtant intégralement partie du salaire de l'ouvrier il font une ponctions de 12.109 fr retenu ONSS des 199635 Fr de congé il reste 143101 ce que l'ouvrier a bien versée le précompte professionnelle de son salaire se trouve en 286 sur l'avertissement. et est décompté a la fin du calcul.

Ce n'est pas parce que le travail à la chaîne ne ressemble plus tout à fait aux " Temps modernes " de Charlie Chaplin que les travailleurs ne le vivent pas comme épuisant.

Aux élections, ils ont perdu près de 14 % des voix et, pourtant, le social-démocrate Martin Schulz (SPD) et Angela Merkel (CDU) entrent dans une nouvelle « grande coalition » (« GroKo »). Pour tenter d'apaiser la base du SPD, en colère, Martin Schulz a démissionné de la présidence du parti.

Vendredi soir 9 février. Des policiers débarquent en force dans le centre culturel Globe Aroma à Bruxelles dans le cadre d'un contrôle multidisciplinaire. Sept personnes qui ne peuvent pas présenter de titre de séjour valide sont arrêtées. L'indignation est très forte dans le secteur culturel qui estime qu'ici, une limite a été franchie et que tout le milieu associatif est menacé.

Mounir vit et travaille depuis 12 ans en Belgique. Il y a aussi développé un engagement fort en faveur de l'égalité des droits pour tous les travailleurs. Mais il est jugé « illégal » par l’État, et se trouve aujourd'hui dans un centre fermé. « Nous voulons pouvoir contribuer à la sécurité sociale, mais le gouvernement nous traite comme des criminels. »

Depuis le début de l’an dernier, les malades de longue durée sous soumis à la réintégration au marché de l’emploi. « Avec quel résultat ? Dans sept cas sur dix, les employeurs prétendent qu’aucun travail adapté ou autre n’est disponible chez eux et les malades sont alors licenciés sans la moindre indemnité », écrit Peter Mertens.

Le gouvernement et le ministre des Pensions voulaient aller vite. Avant la Noël, déposer un premier texte de sa fameuse « pension à points » - alias la « pension tombola ». Et avancer dans la suppression de tous les régimes de pension ou prépension permettant de s’arrêter de travailler à 55 ou 58 ans. La mobilisation sociale de novembre et décembre l’a poussé à temporiser. Mais temporiser n’est pas abandonner.

En décembre dernier, 40 000 travailleurs, du nord comme du sud du pays, du secteur public comme du secteur privé, s'étaient mobilisés pour la défense de leur pension. Ce 1er février, ce sont les enseignants de toutes les écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles qui ont arrêté le travail pour dénoncer les mesures du gouvernement en matière de pensions. Ils ont mené plusieurs actions. Exemple à La Louvière qui, en cette saison des carnavals, a vu défiler un cortège de vieillards : des profs maintenus au travail jusqu'à 67 ans.

Une hausse salariale de 6 % et le droit à une semaine de 28h pendant deux ans sur la carrière : voilà ce que revendique le syndicat IG Metall, qui représente près de quatre millions de travailleurs en Allemagne. Le mouvement social lancé par le plus grand syndicat européen commence à faire très peur au patronat allemand. Et à ses voisins.

Alors que beaucoup de gens ont de plus en plus de difficultés à trouver un médecin généraliste, la ministre De Block privilégie la médecine de l’argent. La présidente de Médecine pour le Peuple, Janneke Ronse, évoque ces deux visions opposées des soins de santé.

On ne le sait pas assez, mais les syndicats jouent un rôle important dans la lutte contre le réchauffement climatique. Ils étaient présents en masse aux sommets sur le climat de Copenhague, Paris et Bonn. Comme l’explique Bert De Wel, représentant de la CSC à la Coalition pour le climat, une base sociale solide est indispensable pour réaliser les grands changements nécessaires à la transition climatique.