Peter Mertens (PTB) : « La réforme des pensions des parlementaires, ça reste du deux poids, deux mesures »

Thema's
Pensions

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Commentaires

quand vas t on faire saute se gouvernement , quand s et pas les pensions qui nous fait travailler jusque la mort , s et les soin de sante on a déjà du mal a se soigner ,on noue rabote encore , désoler mais mais je vois que l on perd tous nos droit par tous , serait peut etre temps de se réveiller la ?????? si cela continue a la fin de la législature du gouvernement ben on aura plus rien , il aurons voler tous notre argent et tous nos droit il et temps de réagir svp
Ne faite pas ce que je fais , faite se que je dis,,,,,,,,,,,, les riches plus riches,,,,,,,,,,les pauvres plus pauvres,,,,,, réveillez vous,,,,,,,,,,,,,,,,,, c'est le vote qui place les gens qui défende la JUSTICE SOCIAL. Placont des gens qui défende vraiement le travailleur,,, stop aux baratineurs,,,,,, Stop a l'injustice........ STOP AU MENSONGE................
et des mensonge il en a hoooo que oui comme charles michel jamais avec la nva je ferait pas sa et pas si , a chaque fois son nez s allonge de plus en plus , se bonhomme et un vrais menteur , un voleur , un casseur de droit , honte a lui de toute facon il a longtemps qu il aurait du partir , mais il joue bien son jeu , car fait la politique de l autruche
Normal c'est le fils de Gepeto fait la politique de l'autruche il entendait ce que le peuple demandait mais faisait la sourde oreille maintenant qu'il est sourd manipulateur comme il est il va s'en servir comme excuse et fera le contraire comme notre professeur Tournesol
Si Siegfried monte aux barricades pour défendre les droits acquis de se paires, pourquoi ne le fait-il pas pour défendre les acquis des travailleurs? Parce que ceux-ci les ont étendus à l'ensemble de la population qu'il estime être une charge trop lourde à porter pour les épaules des nantis. Mieux vaut un pauvre qui crève qu'un super riche qui crache?
Je ne puis qu'approuver ces commentaires. Il y a bien deux poids deux mesures dans la mise en application de cette réforme certes positive pour l'avenir mais qui démontre une fois de plus que les citoyens ne sont pas égaux aux yeux de la majorité de nos politiques. Je ne puis que vous encourager à poursuivre vos luttes car c'est bien suite à vos interventions que ce dsier a trouver un début de réforme même si celle-ci ne reprend qu'une partie de vos propositions.
Et bien sûr pour que soit rabaissé l'âge de départ à la retraire de tous les travailleurs, il faut partir de la législation existante qui fixe le départ à la retraite à 65 max. et offre la possibilité de prendre sa prépension. Pour ce qui est des parlementaires, il est flagrant que dans le système où nous vivons, les lois sont d'abord conçues et votées pour eux avec une ouverture stratégique à long terme. Il faut faire changer tout ça.
Bonjour. Y aura-t-il quelqu'un qui aura le courage de consacrer un moment pour dénoncer , via les médias, tous les avantages que les parlementaires se sont octroyés et qu'ils conservent envers et contre tout... Et également les sommes énormes offertes aux partis pour les campagnes électorales. Il serait temps que toute la population soit au courant de ce que nous payons pour tous ces escrocs qui, en plus, ne se gênent pas de se remplir les poches par des systèmes légaux qu'ils ont mis en place...
mais oui on nous cache tout : ils se servent dans les caisses que nous avons remplies - dégoûtant - savent-ils ce que c'est que de vivre avec 500€/mois ?lis s'en foutent -ils ne nous écoutent pas ! l'argent mêne le monde (d'égoïstes ! )
pourquoi ne donne t'on pas une pension décente et normale à tous: diminuez les grosses (+de 2000€) facile d'équilibrer mais les "gros" ne seront plus contents car ils ne sauront plus aller aux Bahamas, grosse voiture, restos 5*, 2ème résidence etc.....ils n'ont pourtant pas plus travaillé que nous !!!!
En effet il y a une mesure deux poids même trois comment se qu'il qu'un premier ministre même si il a gouverné trois mois ou six mois un an comme Yves Leterme par exemple touché une pension de premier ministre a vie des la fin de son mandat et malgré tout peut cumuler d'autres fonctions après??? Moi ayant une pension de 1360€ par mois et 48/45 eme avec de la pénibilité (chauffeur inter ,nettoyage industriel,maçon etc...)doit plus que me serrer la ceinture?????

La crise entre les dirigeants espagnols et catalans ne s’apaise pas. Le Premier ministre espagnol, Mariano Rajoy, refuse tout dialogue et menace de prendre le contrôle direct sur la région. Les dirigeants européens soutiennent tacitement la répression. Le dirigeant catalan Puigdemont, de son côté, a organisé un référendum très discutable. Dans un jeu tactique, il a fait une déclaration d’indépendance, qu’il a de suite suspendue. Faut-il choisir entre l’autoritarisme de l’État espagnol et de l’Europe et l’indépendantisme ?

Le 9 octobre 1967, il y cinquante ans, Ernesto « Che » Guevara était exécuté par des militaires boliviens et des agents de la CIA.  Nombreux sont ceux qui ne connaissent Che Guevara que par sa silhouette mondialement célèbre reprise sur une quantité impressionnante de gadgets. Mais qui était cet homme qui, 50 ans après sa mort, est toujours perçu comme un symbole de résistance et de lutte contre l'injustice ?

Depuis plusieurs années, les directions de la SNCB et d’Infrabel tentent de mettre des bâtons dans les roues des cheminots lorsqu’ils veulent mener des actions : recours à des juges, envois d’huissiers, de policiers sur les piquets, etc. A l’approche de la grève de tous les services publics du 10 octobre, Infrabel refuse la concertation et continue ses menaces malgré des récentes décisions de justice en sa défaveur. Le PTB dénonce ce recours croissant à la justice pour résoudre des conflits sociaux.

Partout dans le monde, le droit des femmes à disposer librement de leur corps est mis sous pression. L’Espagne et la Pologne ont récemment connu des tentatives pour restreindre très fortement le droit à l'avortement. Heureusement, une forte mobilisation a fait reculer les gouvernements. Cet été, dans l’Arkansas aux Etats-Unis, un projet de loi a vu le jour pour empêcher les femmes de décider seules d’un avortement. En Belgique, l’avortement est toujours dans inscrit code pénal. En Irlande et à Malte, il est tout simplement interdit. Se mobiliser est donc plus que jamais indispensable.

Du 6 au 17 novembre 2017, Bonn accueille le nouveau sommet climatique international (COP23). L'état d'avancement de l'Accord de Paris sur le climat de 2015 y sera discuté. Le PTB répondra à l’appel du mouvement climatique Climate Express qui compte sur le « pouvoir des gens » pour mettre sous pression les négociateurs présents à Bonn. #Bonngo

Ce qui a débuté par l’annulation de six vols en Italie et en Espagne a abouti à la suppression, fin octobre, de 40 à 50 vols par jour. Des vacances bien méritées s’envolent donc en fumée pour de nombreuses personnes. Mais le personnel lui aussi subit la politique de Ryanair.

Face aux menaces de privatisations, aux coupes budgétaires, au détricotage du statut et des pensions, les travailleurs des services publics se mobilisent. Ils étaient des centaines devant le Parlement wallon et le Parlement flamand. Une première étape dans la résistance sociale avant la grève nationale du 10 octobre.

A quelques jours d’une grève, une victoire en justice de syndicalistes a une résonance particulière. Après l’interdiction des piquets, le syndicat n’a pas baissé les bras et a attaqué Infrabel en justice. 

Les images sont fortes. Au matin du 20 septembre, 14 hauts fonctionnaires de l'administration catalane ont été arrêtés par la Garde civile espagnole. L'objectif du gouvernement espagnol est d'éviter l'organisation d'un référendum sur l'indépendance de la Catalogne, programmé pour le 1 octobre.

Une délégation soudanaise est invitée par le secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration Theo Francken (N-VA) pour venir identifier et ramener les réfugiés soudanais arrêtés dans le parc Maximilien et aux alentours de la gare du Nord à Bruxelles. Après les rafles policières des dernières semaines, la politique de #nettoyage de Francken prend une dimension supplémentaire.