« Quel est votre problème avec une redistribution de la richesse, Mesdames et Messieurs les libéraux ? »

Photo Solidaire
Photo Solidaire

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Commentaires

Peu encore mieux faire, pour etre au top de la réussite total. bien a vous
Faire référence à Marx suffit à justifier l'installation d'un cordon sanitaire autour du PTB ! Triste et lamentable argument utilisé par P.Y. Jeholet mais aussi asséné par PH. Goffin dans l'émission télévisuelle dominicale de la RTB. Ce dandy du MR était en train de tancer avec arrogance et mépris un homme que je ne connaissais pas mais dont la réaction empreinte de calme et de dignité suscita mon admiration. Maintenant je connais le nom de cette aimable personne: Germain Mugemangango qui ne se laissa pas démonter comme moi sur ma chaise. Je me scandalisais de l'inculture du représentant du MR. Et je pensais à cette réplique d'Audiard : "les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait !" Là, nous détenions un cas d'espèce: celui qui, en plus, est fier de l'être. Donc, m... à ces messieurs du MR et merci à monsieur Mugemengango !
Notre programme est dangereux pour l'image écornée du MR et pour le succès qu'il rencontre. Il faut bien que les électeurs déçus du PS se retrouvent quelque part et que ceux qui étaient dégoûtés par les politiques traditionnelles reprennent espoir et enthousiasme et s'y retrouvent un peu mieux en écoutant les interventions de nos élus ! Il est dangereux car il menace directement leurs avantages outranciés perçus en tant que mandataires, à tous les niveaux de pouvoir ! Quant à la semaine de 30 heures, ils ne l'envisageaient pas ! Aussi bien MR que NVA considèrent que si les femmes restaient au foyer, cela libérerait suffisamment d'emplois pour que, seuls les hommes les remplissent en travaillant 45 à 50 heures par semaine ! Ils finiront par le suggérer ouvertement si on observe le terrain qu'ils ont grignoté au niveau social et immigration depuis leur arrivée au pouvoir. Quand un membre du PTB doute ou remet en question son adhésion, je ne manque jamais de lui faire remarquer (doucement et le plus calmement possible) que dans la situation géopolitique où nous sommes, sans le PTB, nous aurions déjà tout perdu. Et tout le monde en convient, ça redonne un sens à notre politique et à notre combat. Outre les liens mafieux qui existent entre tous les politiciens de l'escroquerie européenne, le fait que nous sortions du cadre de "petit" parti marginal qui nous rendait sympathiques aux yeux de certains de nos opposants les effraient maintenant à cause de la pertinence de vos interventions et du succès croissant qu'elles suscitent au sein de la population. Ils commencent à être un peu déstabilisés, il faudra accélérer les choses jusqu'à les pousser le plus rapidement possible dans leurs derniers retranchements, à savoir le recours à la vérité les concernant : des déclarations et des attitudes ouvertement nazies qui ouvrent les yeux des gens qui n'ont pas connu, sauf dans les livres d'histoire, ce qu'ils sont en train de cautionner en s'empêchant de réagir. Ça peut advenir très vite, nous avons les gens pour nous ! Et on peut être certains que face à des circonstances qui leur font carrément barrage, maintenant que la peur a été avouée et qu'elle fait débat, il ne leur restera bientôt plus que la "crise" de nerf.
Je suis en accord à 100 % avec le programme du PTB un peu plus dans le salaire une prépension à 58 ou 54 ans encore mieux ça permettra de créer de l'emploi pour les jeunes
Est-ce que c'est grave docteur ? Non, c'est contagieux. Le mot "populisme" mis à toutes les sauces perd toute signification et empêche tout diagnostic pertinent». Ce terme est devenu, dans l’espace public, une facilité de langage destinée à disqualifier tous ceux qui ont le malheur de bousculer, d’une manière ou d’une autre, les convenances établies. Le mot populisme est un mot de combat, comme l'a été le mot capitalisme. Il est toujours utilisé dans un sens péjoratif, comme une injure, et jamais dans le sens d' une attitude qui s'approche des aspirations des peuples. Quelle que soit l'acception du terme c'est, comme on peut l'observer un peu partout, une véritable coupure, un fossé qui se creuse entre les besoins et les aspirations du peuple et ce que l'on appelle les élites, qui sont coupées du peuple. C'est cela le populisme. Les élites sont à bout de course. Sur des enjeux complexes de société, on peut dire qu'il peut y avoir une expression des élus pour éclairer l'opinion. Les élus ont deux fonctions : une de représentation pour exprimer les revendications des électeurs ; l'autre, par leurs connaissances, de leur montrer la voie. La bonne démocratie, c'est quand l'aller-retour entre le pouvoir et la base fonctionne bien. Ce n'est plus le cas aujourd'hui. Force est de constater un divorce croissant entre les citoyens et leurs élites politiques et économiques. Sur ce divorce, se greffent les frustrations, les déceptions, le sentiment d'incompréhension. Satisfaire les revendications du peuple, est-ce populiste ? Non. C'est être en rupture avec les habitudes. Marx est plus que jamais d'actualité. Le marxisme a été le mouvement politique de luttes le plus important contre les travers du système capitaliste et du libéralisme. L'analyse marxiste semblait avoir perdu de sa pertinence. Partout dans le monde apparaissent des réservoirs de main d'œuvre, avec de faibles rémunérations sous la menace permanente de délocalisations d'usines et d'externalisation de la production. On assiste ainsi au retour de ce que Marx appelait l'"armée industrielle de réserve", qui garantit au capitalisme la préservation de ses immenses profits en lui permettant de faire pression sur les salaires. Les organisations syndicales et les partis ouvriers, de par leur faiblesse, ne peuvent plus imposer des augmentations de salaires et une fiscalité de redistribution des richesses.  Plus de 150 ans après l'essor du capitalisme au XIXe siècle, un nouveau cycle semble s'amorcer avec un accroissement des inégalités, des injustices et de l'exploitation des travailleurs. Les conflits liés aux conditions des échanges économiques et au contrôle des ressources naturelles rares vont s'exacerber. Ainsi, il est probable que l'analyse marxiste, comme moyen d'explication des situations politiques et économiques, retrouve un nouvel attrait. C'est déjà le cas dans le mouvement altermondialiste qui voit dans les défaillances du capitalisme mondialisé les mêmes caractéristiques que celles du capitalisme tel que le décrivait et le critiquait Karl Marx. L'absence d'autres modes d'analyse politico-économique plus cohérents et plus pertinents pour lutter contre les effets néfastes du capitalisme renforce les chances de voir l'analyse marxiste renaître et redevenir' le dénominateur commun des mouvements de contestation.  Pour toutes les victimes de la mondialisation, pour tous les laissés pour compte de l'économie de marché, pour tous les miséreux, les esclaves du travail et les prolétaires, Marx est encore d'actualité. Mesdames, Messieurs, les petits politicards, vous êtes assis(e)s sur des sièges éjectables, accrochez-vous, préparez-vous pour 2018/2019 ce sera terminus everyone down. Merci Raoul. http://lepetitpoliticard.e-monsite.com/
trés bien dit cela et bien résumer, comme vous dite accrochez -vous le MR ET CIE car les prochaine éléction le peuple n oubliera pas lui la misére que vous avez crée , et j espère que vous allez pleurer de votre défaite Mr Ebenezer Scrooge (charles michel ) ( voir drole de noel de Ebenezer Scrooge)
Je voterai pour vous en espérant de ne pas être déçue après
Bien parler camarade Raoul!!! Ce gouvernement essaye de détourner l'attention de la population par rapport au grosse magouille du MR et par leurs incompétences a bien gérer le pays!!! Ce gouvernement devrait avoir honte de s'attaquer de la sorte au seul parti qui défend les travailleurs et les plus faibles , car eux ne savent que critiqué dans le but d'être au pouvoir des les prochaines élections!!! Un gouvernement de droite pour leurs profits personnel et pour leurs amis multinationales!!! Quand déplaise à la droite, le parti des travailleurs montera encore plus pour vous faire tomber bande de pros capitalistes!!!
lors du gouvernement précédent il fut un monsieur du coté d'Anvers qui disait avec raison que nos ministres étaient trop payer mais depuis que ces hommes sont dedans il la ferme.
J'attends du PTB qu'il s'engage clairement à donner les moyens au pouvoir judiciaire belge pour rechercher les millions partis dans les paradis fiscaux et à sauvegarder l'indépendance de la justice et de la presse garants de notre démocratie.
Cette bandes de pros capitalistes MR NVA veulent simplement étouffé le parti des travailleurs, en lès comparant à l'extrême droite ! Pour détourné la population des gros problèmes du MR, ils n'ont rien trouvé de mieux que de dénigrer lé PTB en lès m'étant aux mêmes niveau que l'extrême droite ! Honte à vous les libéraux , aux prochaines élections lès comptes vont être vite réglé , le peuple ne vont pas vous oublier !!!!
Le cordon sanitaire, ce n'est certainement pas autour du PTB qu'il faut le mettre... N'importe quoi...
Le PTB fait peur....ah bon !!! oui oui, le PTB est associé à la révolution Cubaine et Castro, le communisme, l'ex URSS, le marxisme et que sais-je encore.... Un peu d'histoire ne fera pas de tort et pourra éclairer les politiques qui tiennent des discours sans la moindre connaissance et donc, une fois de plus trompent l’opinion publique. Qui est Marx ? Karl Marx Philosophe, économiste et militant politique allemand 1818 - 1883 Né à Trêves dans une famille d'origine juive convertie au protestantisme, Karl Marx étudie le droit, l'histoire et la philosophie. Il débute par une activité de journaliste dans la "Gazette rhénane". Il se trouve au carrefour de la philosophie allemande (Hegel, Feuerbach), du socialisme utopique français (Saint-Simon, Fourier) et de l'économie politique britannique(Smith, Ricardo) Karl Marx développe une philosophie basée sur la lutte des classes (exploitants et exploités) qui est le moteur de l'histoire. Qui est Engels ? Friedrich Engels Philosophe et théoricien socialiste allemand 1820 - 1895 Fils d'une famille d'industriels allemands ayant fait fortune dans le textile, Friedrich Engels suit des études de philosophie à Berlin et se passionne pour les idées d'Hegel et de Feuerbach. C'est là qu'il fait la connaissance de Karl Marx. En 1842, Engels s'installe à Manchester, en Angleterre, pour travailler dans une société industrielle où son père a des intérêts. C'est là qu'il s'intéresse au sort des ouvriers et bâtit une philosophie matérialiste fondée sur les classes sociales et sur la prédominance de l'économie dans l'Histoire. En 1844, lors d'un voyage à Paris il retrouve Karl Marx et constate avec lui la similitude de leurs visions philosophiques. Les deux philosophes décident alors de collaborer. La révolution cubaine et Castro. Il faut savoir qu’avant la révolution à cuba, le pays était sous la dictature de Batista qui instaure un régime pro-américain. Son gouvernement est accepté internationalement, surtout par les États-Unis, mais sur l’île, il créer des tensions car Fulgencio vend pratiquement tout le pays aux grandes compagnies américaines. Le peuple cubain, de toutes les classes, s’appauvrit rapidement. C’est surtout cette exploitation des Cubains par les Américains qui a poussé Fidel Castro et ses troupes à vouloir renverser le gouvernement. Leurs slogan; cuba aux Cubains, résume bien la motivation qui les animes. C’est pour délivrer le pays de la dépendance envers les États-Unis, pour redonner aux cubains les ressources qui leur appartiennent et pour cesser cette exploitation. C’est donc ce qui à causer le rassemblement de plusieurs hommes, avec à leur tête, principalement, Fidel Castro, Raùl Castro et Ernesto Che Guevara, pour renverser la dictature Batista. Chacun se bat pour sa propre liberté et, du même coup, pour celle du peuple cubain. Ils ont compris une chose bien importante, c’est que le travaille d’équipe crée la victoire. En 1959, finalement, la guérilla gagne son combat lorsque Batista s’enfuit du pays. Fidel Castro, leader du soulèvement, prend le pouvoir et engage le pays dans une alliance avec l'Union soviétique d'où, un boycott commercial par les États-Unis depuis 1961. Est-ce que Marx et Engels étaient des hommes politiques ? Est-ce que Castro a eu tort de rendre Cuba aux Cubaines et aux Cubains ? Est-ce la faute du régime Castriste que les habitants ont été privés ou est-ce la faute du boycott commercial des États-Unis ? Est-ce parce que Cuba s'est tourné vers la Russie que les membres de PTB seraient censés déjeuner avec Poutine ? Les politiques doivent arrêter de faire l'amalgame entre des faits et/ou des personnes qui ne reflètent pas la réalité. Ils veulent ternir l'image du PTB, créer la confusion auprès de la population, discréditer le PTB, ça, c'est de la politique de bas étages. La réalité, c'est que le marxisme est une philosophie et non pas une politique ou un parti. OUI, le PTB fait peur au libéralisme/capitalisme. Oui le PTB fait peur aux riches. OUI, le PTB fait peur à l’establishment. OUI, le PTB fait peur aux cumulards. En fait, le PTB fait peur à ceux qui vivent sur une autre planète, à ceux qui sont complètement déconnectés de la réalité du quotidien. OUI, le PTB fait peur en grimpant de façon fulgurante dans les sondages. OUI, le PTB est l'unique porte de sortie des inégalités et des injustices.   "Hasta la victoria siempre !" Si une erreur s'est glissée, n'hésitez pas à rectifier dans l'intérêts des lecteurs. Merci.
Camarade , tu demande, je cite ‘Si une erreur s'est glissée, n'hésitez pas à rectifier dans l'intérêts des lecteurs. Merci.’ Je te fais parvenir si tu ne les connais pas, différent cite ou tu trouveras la lecture des classiques Marxiste qui je l’espère renforceront ta compréhension dans ta lutte quotidienne pour un monde meilleur. (Nous avons tous une parcelle plus ou moins grande de la vérité) http://marxiste.fr/ http://www.karlmarx.fr/ http://lesmaterialistes.com/ Extrait des écrits internet des « ML Mao » Français. Introduction au marxisme Le marxisme a un synonyme : le socialisme scientifique. Le marxisme n'est en effet pas une interprétation de l'économie capitaliste ni même une proposition politique. C'est une vision du monde. Le cœur de cette vision du monde, c'est la dialectique. Tout est contradiction, il y a la thèse, l'antithèse et le dépassement de la contradiction dans la synthèse. Cela est valable partout et tout le temps. La dialectique est la loi de l'univers. Tout phénomène obéit à cette loi, que ce soit dans la nature ou bien dans la société. Karl Marx et Friedrich Engels ont constaté cette vérité dans un processus s'étalant sur toute leur vie et parallèlement à l'émergence de la classe ouvrière, classe la plus révolutionnaire de l'histoire permettant justement de comprendre la dialectique. Le processus de compréhension de la dialectique est passé par une analyse critique ayant donné naissance au marxisme. Il s'agit des critiques suivantes : • la critique des économistes comme Adam Smith et Ricardo, • la critique du matérialisme de Feuerbach et de la philosophie de Hegel, • la critique des socialistes utopiques comme Proudhon, Saint-Simon et Fourier, • la critique des scientifiques de leur époque, comme Darwin. L'analyse critique de ces différents domaines consiste en la synthèse la plus avancée de la science à l'époque de Karl Marx et Friedrich Engels. C'est cette synthèse qui constitue le marxisme, ou socialisme scientifique. A la question « qu'est-ce que le marxisme? », on peut - et on doit - répondre qu'il s'agit du socialisme scientifique. Que s'est-il passé ? Karl Marx et Friedrich Engels étaient progressistes et constataient les phénomènes en cours : le développement du capitalisme. Analysant la société (française et allemande surtout), Karl Marx et Friedrich Engels ont constaté l'antagonisme entre la classe ouvrière et la bourgeoisie. Regardant l'histoire, ils ont vu que la bourgeoisie elle-même avait pris le pouvoir en France suite à sa lutte avec l'aristocratie, alors que la bourgeoisie allemande visait les mêmes objectifs que la bourgeoisie française. Ils ont alors compris que le capitalisme lui-même se développait à travers une série de contradictions qui sont décrites et expliquées dans le fameux ouvrage Le Capital. Ils ont pu constater que la Commune de Paris de 1871 consistait justement en la première tentative de la classe ouvrière de renverser la bourgeoisie. Ils ont alors compris que la dialectique était la loi universelle. Le dépassement du mode de production capitaliste a été considéré comme inévitable et cela a donné naissance à l'affirmation de la nécessité de la lutte pour le socialisme, pour le communisme, avec le Manifeste du Parti Communiste. PS : J’ai lu dans le journal « la capital » du 22/12/2016 une interview de Raoul ou il écrit en autre ‘qu’il préfaire que l’on le nomme marxiste plutôt que communiste’. Il suffi de lire « le manifeste du parti communiste » de Karl Marx pour se poser la question : A quoi rêvait notre camarade Raoul lorsqu’il a répondu ce genre de chose au journaliste? Dany
Quelle aimable intention que voilà ! Il ne pouvait naturellement en être autrement venant de ce parti "démocratique" qui ne cesse d'enfoncer la Belgique dans la misère; lentement mais sûrement. Par conséquent, lorsqu'un autre parti propose des solutions concrètes qui sont à l'exact opposé de l'idéologie dominante, il dérange. Et que fait-on de ceux qui dérangent ? On les écarte (ou on les élimine; mais Dieu merci, nous n'en sommes pas là). Nous sommes en "démocratie", tout de même ! n'est-ce pas ? Il n'empêche que cette brutale proposition de cordon sanitaire autour de notre PTB prouve - s'il en est - que notre démocratie devient de plus en plus "pâte à modeler" et qu'il est plus qu'urgent de nous tenir sur nos gardes. En effet, ce n'est pas la première fois que ce gouvernement de toutes les droites nous démontre un autoritarisme grandissant. Alors, bloquons net ces velléités dictatoriales !
Merci, de peindre un peu de rouge sur les tableaux si sombres que le MR et la NVA VOUDRAIENT VOIR ACCROCHÉS chez tous les travailleurs.
Ils ont peur, effectivement, ils commencent à se sentir coincés ! Cf dans 7SUR7 le discours pleurnichard de De Wever qui conteste encore la légalité des astreintes et en appelle à un déni de démocratie : celle qui remet en cause leurs abus. Je pense que je vais appelé Molière à la rescousse sur FB.
Je désirai avoir le programme du P.T.B. S.V.P. Merci
http://ptb.be/programme ou https://www.ptbshop.be/pvda/congres-2015/elargir-unir-approfondir-congres-2015.html
Surtout rester comme ça avec vos convictions .Je voterai pour vous et ne nous decevez surtout pas.
Bonjour, si le lien de PAUL n'a pas fonctionné essayez celui ci : http://ptb.be/programme vous avez le programme complet par rubrique. Bien à vous.
Entièrement d'accord avec vous. Sur ce, je vous adresse mes salutations les plus chaleureuses.
karl marx a dit: Un homme qui ne dispose d'aucun loisir, dont la vie tout entière, en dehors des simples interruptions purement physiques pour le sommeil, les repas, etc., est accaparée par son travail pour le capitaliste, est moins qu'une bête de somme. C'est une simple machine à produire la richesse pour autrui, écrasée physiquement et abrutie intellectuellement. Et pourtant, toute l'histoire moderne montre que le capital, si on n'y met pas obstacle, travaille sans égard ni pitié à abaisser toute la classe ouvrière à ce niveau d'extrême dégradation. »
Le PTB est dangereux..... Et la N-VA ? «La campagne anti-juges de la N-VA a des relents racistes» Le mépris affiché par un membre du gouvernement pour la justice", dans l'affaire des visas refusés à une famille d'Alep (Syrie), "a une incidence sur l'opinion publique et permet une inquiétante libération de la parole raciste", a affirmé lundi le Mouvement contre le Racisme, l'Antisémitisme et la Xénophobie (MRAX). L'association épingle notamment le traitement de l'affaire par le quotidien Het Laatste Nieuws qui, ce week-end, a publié une photo d'une conseillère de la cour d'appel de Bruxelles qui a condamné le secrétaire d'État Theo Francken sous peine d'astreintes, avec mention du fait que cette juge était mariée avec un étranger. "Cet élément relatif à la vie privée de la juge n'explique en rien la décision de justice prise", relève le MRAX. "Le fait qu'on se serve de son mariage avec un étranger pour tenter de la discréditer est un acte raciste et xénophobe, en plus d'être parfaitement stupide", affirme l'organisation d'éducation permanente, dans un communiqué. Plus généralement, le MRAX dénonce lui aussi "une campagne de dénigrement des juges lancée par la N-VA et une ingérence inacceptable dans la souveraineté du pouvoir judiciaire". "Les juges doivent être respectés, pour la fonction qu'ils occupent, qu'ils soient blancs ou noirs, mariés avec un étranger ou pas et quelle que soit la couleur de leurs yeux", conclut-il. Belga - lundi 12 décembre 2016
vos idees correspondent a mes attentes et mes opinions il faut absolument detroner le mr
Cher Raoul, cher Camarade, Puisque les libéraux nous font la guerre, je la fais à leurs électeurs ! Depuis l'avènement du gouvernement des nantis, j'ai décidé de faire la guerre à ses électeurs ! Je ne consomme plus rien ( sauf urgence de dernière minute ) en Belgique ! Je fais mes grosses courses en Allemagne, mes pleins d'essence au Luxembourg etc.. Imagine que les 18% d'intentions de votent fassent pareil...!!! Je m'explique, la gueule réjouie de l'ordure ( il faut bien appeler ce genre de chose par son nom !!! ) de Pieter Timmermans quand il écoute ses ordres politiques sortant de la bouche du "fils Michel", pourrait vite tourner au rire jaune, puis en pleurs si 18% de la population ne consomme plus ( ou quasi plus ) en Belgique . Chaque fois qu'il y a un jour de grève, on entend les FEB, UCM et autres VOKA pleurer la perte de millions d'euros... Imagine que le PTB appelle ses électeurs du Hainaut et de Namur à aller faire ses courses en France, de Liège, à aller en Allemagne, aux Pays-Bas ou au Luxembourg, ceux de la province du Luxembourg à aller en France ou au Luxembourg, SI çà FONCTIONNE ( il faudrait l'apport des syndicats pour organiser tous les débuts de mois - quand les gens on t touché - une journée de grève...sans piquet, mais pour dire aux gens, allez faire vos courses à l'étranger, c'est beaucoup moins cher ! ), çà va faire du dégât et les nantis, QUI VIVENT DE LA CONSOMMATION DE SALARIES, deviendront de suite moins arrogants, tu ne crois pas...!!! Je sais, ce n'est pas sans risques...si les gens ne suivent pas, le parti risque de perdre quelques plumes, mais si çà fonctionne, en moins de 6 mois, ce gouvernement qui prône un retour au 19ème siècle sera par terre !!! Et le Grand Soir ne sera plus très loin...!!! Après le succès de 2019, quand le Parti en aura les moyens, pensez aussi à créer des coopératives ( magasins et coopératives agricoles en engageant du persinnelo via des asbl ) comme au siècle dernier, avec des prix attractifs pour les travailleurs . Perte d'argent pour le patronat également . Bien à toi Camparade et bravo pour votre duo au Parlement fédéral !
Le problème est gros comme le nez au milieu du visage... Ce ne sont plus les politiques qui dirigent un pays, qui génèrent les lois de celui-ci, du travail et de la finance. Ce sont les multinationales, les banques, le grand patronat blindé de ses syndicats aux présidents costumes-cravates qui hurlent "au scandale" quand le travailleur défend son emploi, ses droits, sa vie... Courage, l'UE est entrain de s'autodétruire avec son ultra-libéralisme. J'invite tous les belges et autres qui ont encore les pieds sur terre à soutenir et prendre exemple sur tous les britanniques, tous les italiens qui ont/vont oser dire NON à l'UE, la mondialisation et l'austérité qui foudroie jour après jour des emplois et drainent les licenciements, délocalisations, misère. Dernier exemple : la SNCB va supprimer les accompagnateurs... PORTES OUVERTES à l'insécurité totale, au vandalisme, ... ECONOMIE ! ET REBELOTE ON VA ENCORE LICENCIER du personnel. Le monde que l'on nous "construit" est-il décidé par des fous ? Et nous... et vous, souhaitez-vous vivre dans un monde fait d'incertitude, d'insécurité, d'injustice, d'incohérence,... car c'est cela que l'on nous impose depuis cette Europe "merveilleuse" pour les "Imprégnés" mais cauchemardesque pour les censés ! Allons-nous les laisser nous manipuler, anéantir tous les combats sociaux que nos grands-parents, parents ont menés. Tous les licenciés, les rayés du chômage, les malades qui ont/auront difficile à se soigner, les jeunes qui cherchent/veulent réellement un emploi et n'en obtiennent pas. Et après... STOP !
Monsieur Jeholet, vous êtes un grand garçon, vous ne portez plus les courtes culottes, vous étiez né en 2002 !! donc, au lieu de raconter n'importe quoi au sujet du PTB, vous auriez du vous informer auprès de Louis Michel....le père du fils, les monarques de Jodoigne. En effet, Michel père vous aurait bien éclairé au sujet de Cuba et de Castro. " La chaleureuse et interminable rencontre nocturne entre Louis Michel et Fidel Castro " Le vrombissement de la Harley Davidson pilotée par Louis Michel résonne encore sur le Malecon, la promenade de front de mer de La Havane. La visite du `lider maximo´ de Jodoigne en août dernier a visiblement marqué les esprits dans la capitale cubaine. Le ministre belge des Affaires étrangères aura largement contribué à détendre l'atmosphère entre l'Union européenne et Cuba : c'est en effet sous présidence belge de l'Union européenne qu'a eu lieu une première révision de la position des Quinze à l'égard du régime castriste, désormais considéré comme `en progression´ sur le plan des droits de l'homme. La chaleureuse et interminable rencontre nocturne entre Louis Michel et Fidel Castro ayant parachevé le `climat de confiance´ qui prévaut désormais entre la Belgique et Cuba. Last but not least, la Chambre des représentants belge vient de voter une résolution enjoignant la Belgique à s'abstenir de condamner Cuba pour sa situation en matière de droits de l'homme lors du vote de la Commission des droits de l'homme de l'Onu qui siège actuellement à Genève......lire la suite : http://www.lalibre.be/actu/international/des-wallons-a-la-havane-51b87808e4b0de6db9a6f0e3 La Libre Belgique 2002
N-VA: triche et manipulation. Ces sont les grands amis du MR ....non!!!! CUL ET CHEMISE. Lequel des deux fait le cul ? La N-VA a récolté mercredi une volée de critiques l'obligeant à retirer de Twitter des graphiques et chiffres fallacieux censés vanter les effets de la politique gouvernementale. Le parti flamand a habilement manipulé les chiffres pour leur faire dire autre chose que c'est qu'ils disent vraiment. C'est un professeur d'économie de la KULeuven, Tom Verbeke, qui a mis au jour la supercherie, dénonçant les "arnaques". Il a ainsi mis en relief un premier graphique censé démontrer une baisse significative des dépenses publiques alors que les chiffres sur lesquels s'appuyaient ce graphique ne montraient pas une telle évolution. Le graphique comparait la baisse de ces dépenses pour les tranches 2017-2018 et 2018-2019. Une baisse similaire en réalité, de 0,4%... Mais sur le dessin, l'échelle ne collait pas et la différence paraissait plus grande pour la seconde période. Un autre tweet de la N-VA mettait en exergue l'évolution du pouvoir d'achat au regard de la consommation, alors que les pourcentages de la banque nationale sur lesquels il s'appuyait concernaient, eux, l'évolution en volume du PIB. La N-VA a fini par admettre la situation et retiré ses tweets, promettant des versions corrigées. Le phénomène des fausses informations relayées sur les réseaux sociaux a été fort commenté ces derniers mois, notamment lors de la campagne présidentielle américaine au cours de laquelle les équipes de Donald Trump en ont usé et abusé. "Manipulation consciente ou erreur de calcul de @jvanovertveldt?", a demandé le chef de groupe des Verts à la Chambre Kristof Calvo, revenant sur les manquements dans les recettes fiscales du ministre N-VA des Finances. La porte-parole du sp.a a été un cran plus loin, évoquant les "tromperies et mensonges qui constituent désormais la marque de fabrique du plus grand parti politique". "#Triste", a-t-elle conclu. RTL info - jeudi 15 décembre 2016

A quelques jours d’une grève, une victoire en justice de syndicalistes a une résonance particulière. Après l’interdiction des piquets, le syndicat n’a pas baissé les bras et a attaqué Infrabel en justice. 

Les images sont fortes. Au matin du 20 septembre, 14 hauts fonctionnaires de l'administration catalane ont été arrêtés par la Garde civile espagnole. L'objectif du gouvernement espagnol est d'éviter l'organisation d'un référendum sur l'indépendance de la Catalogne, programmé pour le 1 octobre.

Une délégation soudanaise est invitée par le secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration Theo Francken (N-VA) pour venir identifier et ramener les réfugiés soudanais arrêtés dans le parc Maximilien et aux alentours de la gare du Nord à Bruxelles. Après les rafles policières des dernières semaines, la politique de #nettoyage de Francken prend une dimension supplémentaire.

Les négociations pour une nouvelle convention collective de travail (CCT) à Oleon ont échoué après le « non » de la direction aux propositions des travailleurs et de leurs syndicats. Les délégués des trois syndicats ont informé leur base et les travailleurs ont arrêté le travail. Ce 19 septembre au matin, le PTB s’est rendu aux portes de l’entreprise afin de témoigner son soutien.

Le PTB met la pression sur le plan pension du gouvernement devant 12 000 personnes. « Renforcez la nouvelle vague sociale, Join the wave ! », a déclaré Peter Mertens dans son discours à ManiFiesta, ce 17 septembre.
Après Irma, d’autres ouragans violents ne manqueront pas de surgir. L’approche préventive de Cuba devrait constituer une source d’inspiration pour des pays riches comme les Etats-Unis, la France (Saint-Martin) et les Pays-Bas (Sint-Maarten). Une opinion de Julie Steendam et Isabelle Vanbrabant, respectivement collaboratrice politique à l'ONG M3M et présidente de Cubanismo.be.

Le journaliste français François Ruffin est désormais député. Porté par une candidature rassemblant toute la gauche, il a battu le mouvement présidentiel En Marche et le Front national. Pour s’opposer au gouvernement depuis l’Assemblée nationale, et encore et toujours depuis la rue. Entretien.

On n'avait jamais vu une saison des ouragans aussi violente que cette année, dans l'océan Atlantique. Le 10 septembre, Irma, l'ouragan le plus violent jamais enregistré, a débarqué en Floride après un passage particulièrement dévastateur dans les Caraïbes. À peine deux semaines après Harvey, qui a durement frappé la ville de Houston, au Texas. Aujourd’hui, les Caraïbes se préparent au prochain ouragan, José. Que se passe-t-il ?

Richard Falk, professeur de droit international aux États-Unis, a été pendant plusieurs années rapporteur spécial de l’ONU pour les Territoires occupés en Palestine. Il a récemment publié un rapport pour l’ONU où il constate qu’Israël est un État d’apartheid. Sous la pression, celui-ci a rapidement été retiré. L’organisation Intal a interviewé Richard Falk, qui sera également présent à ManiFiesta le 16 septembre.

Avec un nouvel essai nucléaire sous-terrain, cette fois avec une très puissante bombe à hydrogène, la Corée du Nord est passée à une vitesse supérieure dans les menaces et provocations militaires, ce qui inacceptable et extrêmement dangereux. Là-dessus, les États-Unis ont à nouveau jeté de l’huile sur le feu. Le ministre américain de la Défense James Mattis a menacé d’une réaction militaire écrasante si la Corée du Nord poursuivait dans cette voie. « Ils ne comprennent que ce langage-là », a tweeté le président Trump.