« Quel plan la gauche a-t-elle pour l’Europe ? »

De gauche à droite : Pierre Laurent (PCF), Zoe Konstantopoulou (ex-présidente du Parlement grec), Peter Mertens (PTB) et Ismael Gonzalez (IU). (Photo : Dieter Boone)
De gauche à droite : Pierre Laurent (PCF), Zoe Konstantopoulou (ex-présidente du Parlement grec), Peter Mertens (PTB) et Ismael Gonzalez (IU). (Photo : Dieter Boone)

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Commentaires

C'EST vrais que cette Europe et aux services dû grand capital et rend les travailleurs à la Mercie de multinationales avide d'argent et pour y arriver n'hésitent pas à mettre la pression sur les travailleurs est également lès états membres, pour elles être le maître absolu ! Une autre Europe deviendra inévitable, car si cela continue dans cette voie d'austérité européenne et antidémocratique, antisocial.., les populations vont finir par se révolter contre ce système capitaliste, qui tue peut à peut les populations !
Les citoyens en ont à juste titre assez des privilèges que s'arrogent les politiques. Alors ils se tournent vers des voix neuves, quitte à ne pas vraiment examiner les programmes et se focaliser sur des déclarations tonitruantes de tribuns populaires. Ainsi le Flamand a plébiscité la NVA qui promet l'indépendance d'une Flandre riche plombée par ces fainéants de Wallons, le PTB promet monts et merveilles à ses électeurs souvent précarisés. Hedebouw dit qu'il gagne 1700 euros par mois mais il ment puisqu'il touche le même salaire que tous les parlementaires... Néanmoins, on veut le croire parce qu'il nous ressemble. Même schéma dans beaucoup de pays européens... L'exemple Trump montre aussi que, une fois aux affaires, il est difficile de tenir les promesses choc qu'on a faites... Ce sera pareil ici, sauf à tomber dans des extrêmes de gauche ou de droite dont l'histoire montre qu'elles n'apportent que malheur et déception... Ce que j'attends, plutôt que ces remèdes de cheval qui risquent bien de tuer la bête, c'est un homme d'Etat, quelqu'un de fondamentalement honnête qui moralise la vie politique et garde ce qu'il y a de meilleur dans notre démocratie. Est-ce si difficile de se contenter d'un mandat, de ne pas engager famille et amis dans les affaires qu'on dirige, de se comporter en se souciant du citoyen et non de sa carrière ? Winston Churchill est mort sans fortune, de Gaulle aussi. A quand la réapparition de tels politiques et la disparition des nababs du parti ?

Ce dimanche 10 décembre, la SNCB a lancé son nouveau plan de transport. Un plan « avec plus de trains et plus de correspondances », qui « élargira l’offre ferroviaire de 5,1% » si on en croit la SNCB. Qu’en est-il en réalité ?

Un accès super rapide à Facebook, Netflix, Buzzfeed… et la file d’attente pour tout le reste du contenu d’Internet ? Selon toute vraisemblance, la FCC, organisme américain de régulation des télécommunications, votera le 14 décembre la fin de la neutralité du Net. Mais une forte opposition se fait entendre de plus en plus...

Le 13 décembre, la coalition « Justice migratoire », qui regroupe associations citoyennes, syndicats, ONG, appelle à une grande manifestation à Bruxelles. « L’objectif est de rassembler plusieurs milliers de personnes, afin que l’Europe change de cap », selon David Mendez, l’un des organisateurs.

Vous connaissez probablement les conseillers emploi du Forem. Vous connaissez moins les éclusiers, gardes forestiers, responsables des pistes des aéroports, ou le personnel d’entretien des routes, mais ils sont là pour vous. Mais le gouvernement wallon, lui, n’est pas là pour eux. Ce jeudi 30 novembre, les services publics de Wallonie seront en grève pour demander le respect de ses engagements.

Il y a quelques jours, une équipe de CNN a sorti une vidéo terrifiante. Des migrants étaient vendus comme esclave pour une somme allant de 300 à 500 dollars dans une ville à proximité de Tripoli, la capitale Libyenne. Les images ont choqué de nombreuses personnes qui voient réapparaître le fantôme de l’esclavage qui a si longtemps détruit les populations africaines.

Victime d’un viol, Norine raconte son parcourt pour nous permettre de comprendre les barrières à surmonter pour les victimes. Un témoignage qui montre aussi que la justice dans notre pays n’est pas au service des victimes.

Deux chauffeurs Uber viennent de gagner en appel contre la plateforme.

La principale confédération syndicale portugaise appelait à une manifestation nationale, samedi dernier, pour une augmentation du pouvoir d’achat. Elle réclame une meilleure redistribution des richesses, fruit de la timide reprise économique.

Membre du bureau du Parlement catalan, le communiste Joan Josep Nuet est lui aussi poursuivi pour « sédition ». Son dossier, bâclé, illustre l’offensive antidémocratique de Rajoy.

La tonnelle installée sur le trottoir d’en face peut être démontée. Le piquet de grève est levé. Après 50 jours de conflit, la lutte des travailleurs du Mistral, une institution d’aide aux personnes handicapées située en région liégeoise, a payé. Le délégué syndical licencié a été réintégré et la directrice a été priée de faire ses cartons. Retour sur cette lutte avec Sandra Delhaye, permanente syndicale du SETCa.