Qui a allumé la mèche de la poudrière ukrainienne ?

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Commentaires

Vous n'avez pas évoqué la prise de la Crimée !!! Ni l'intervention au printemps dernier dans l'Est de l'Ukraine de militaires sans insignes avec des véhicules démunis de plaques d'immatriculation. Voici un message qui m'a été adressé ce matin par une habitante de Zaporizhzhya : Я вчера даже не смогла вечером зайти в онлайн, наши СМИ передали что российские войска вторглись на территорию Украины, я очень расстроилась, гибнут ни в чем не винные люди, а ведь от Донецка до Запорожья совсем близко. Вполне возможно что будет и 3-я мировая, это хорошо спланированная акция по захвату территории Traduction Bing : "Hier je pouvais même pas aller en ligne dans la soirée, nos médias que les troupes russes ont envahi le territoire de l'Ukraine, je suis très en colère, tué des gens innocents et la ville de Donetsk à Zaporojie juste autour du coin. Il est possible qu'il y aura et 3-je, le monde, il s'agit d'une campagne bien planifiée pour s'emparer de territoire" Commentaire : 3-je (3ème guerre mondiale). Cette personne qui habite l'Est de l'Ukraine est russophone et pas du tout en phase avec les séparatistes pro-russes. Vous indiquez que la révolte à Kiev a été quasi provoquée par le camp occidental. Je dirais plutôt "soutenue". Il parait évident qu'une frange importante de la population ukrainienne souhaite l'adhésion de l'Ukraine à l'UE. Personnellement je considère que Poutine n'est par un nouveau Tsar, mais un nouveau Staline. Après s'être emparé de la Crimée, il vise probablement de s'approprier l'Est de l'Ukraine. Avant hier il serrait la main de Porochenko à Berlin et rassurait ses interlocuteurs. Et pendant ce temps-là, un millier de militaires russes entrait en Ukraine.... Le Monde entier en est témoin. Vous souvenez-vous qu'il y a quelques mois, des marins ukrainiens et leurs officiers ont été empêchés par l'armée russe de mettre pied à terre à Odessa ? Le président déchu Viktor Ianoukovytch s'est réfugié en Russie. Un mandat d'arrêt est lancé contre lui pour « meurtres de masse ». La Russie fournit armes et munitions aux séparatistes. Pour rappel, la population de l'Est de l'Ukraine compte 17% de personnes de nationalité russe ! Personnellement je n'apprécie guère votre vision de la crise ukrainienne. Je pense qu'il aurait été préférable que l'UE s'abstienne de prendre des sanctions contre la Russie et je partage votre crainte de voir cesser chez nous la fourniture de gaz en provenance de Russie. Mais comme ma correspondante ukrainienne, je pense que la révolution de Kiev a été davantage fomentée par la Russie que par les occidentaux. Il me parait clair que le dictateur du Kremlin ne voit pas d'un bon oeil une éventuelle adhésion de l'Ukraine à l'UE. Mais si une frange importante de la population ukrainienne le souhaite, il me semble qu'il serait normal que cette adhésion se fasse. Que va-t-il se passer à présent ? La guerre civile pourrait conduire à une guerre entre Kiev et Moscou. N'est-elle pas déjà commencée ? Qui a abattu le Boeing malaisyen ? Avec quel armement ? Finalement ils étaient insignifiants ces casseurs fachos de la Place Maidan par rapport à l'appui en hommes et en armes fourni par Moscou aux insurgés !!! Bien à vous Jacques Comps
dire que la présence nazies était insignifiantes n'est pas correct,ils ont été les fers de lance de la protestation de maidan,responsables des tirs de snipers qui ont tué toute une série de gens (bizarement ont m'en parle plus dans les médias),il me semble que vous avez la mémoire sélective,alors que l'ingérence de l'otan de l'e.u et des usa est flagrantes,celle de la russie reste à prouvé,vous oublié de dire qu'ils y a plusieurs ministres de cette tendances qui sont dans le nouveau gouvernement de kiev,vous ne dites rien sur les exactions qu'ils font envers l'opposition communistes et démocratique(torture,enlévement,ratonnade),progrom à odessa à la maison des syndicats(40 éxécutions de sang froid) attaque et destruction de tout ce qui rappel la lutte contre le nazisme,remise à l'honneur de stepan bandera qui a été un bourreau pour la population ukrainienne lors du conflit de 40-45 etc....j'en est encore beaucoup à vous communiquer mais pour le momment j'en restera là.
Il est également difficile de comprendre ce qui se passe en Ukraine et l'attitude de la Russie sans parler de ce qui s'est passé au Kosovo, où les pays occidentaux ont fait exactement la même chose que la Russie fait aujourd'hui avec la Crimée.
Ils ont commencés par boycotter les J.O. en Russie et maintenant ils veulent qu'on nous coupe le gaz....... Les USA ne savent plus quoi faire de leur gaz de schiste.........tout est là
Pourquoi le PTB n'organise-t-il pas une manifestation pour la paix, avec tous les élus du PTB en tête?
Je vais peut être passer pour un rabat joie. Mais le souci n'est pas si évident que cela. L'Otan c'est quoi? Une force armé avant toute chose. Sont objectif était à la base de mettre en oeuvre une système de défense contre l'URSS de l'époque. Il y a donc la dedans (dans cette force armé) des gens payé pour calculer les tactiques que pourrait déployer la force armé de la Russie aujourd'hui si elle devait attaquer l'Europe. Des tas de gens travaillent sur ce genre de modélisation. De plus l'Europe et les USA restent les premiers producteurs d'arme au monde..... Il ne faut pas l'oublier non plus. C'est donc en réalité deux secteurs de l'économie au sein de l'Otan qui s'affronte. L'un basé sur l'échange (les agriculteurs, .... ) et un autre basé sur la défense du premier (les producteurs d'arme et autre). Et le fait que ces deux secteurs se soient développer sans se regarder .... fait qu'aujourd'hui ... ils sont entrain de se tirer dessus. Aller dire que l'Otan doit arrêter son expansion à l'Est.... C'est relativement réducteur. Car cela mettrait une partie de l'économie au chômage quand même. Rappelons que le siège stratégique est en Belgique (le Shape ... Supreme Headquarters Allied Powers Europe). Cela ne ferrait que déplacer le problème d'un coté a un autre. L'urgence est avant tout de revoir la stratégie de cohésion social chez nous.... de revoir clairement les fondements même du travail et de la gestion de celui si. La oui..... Mais sinon le reste ne ferra que reporter l'échéance a une autre fois..... Peu pragmatique je trouve.
Bien entendu, le mieux est de déclarer la guerre contre le reste de la planète pour faire marcher à plein rendement le commerce des armes; il est donc urgent de créer des bunkers atomiques pour enterrer les fabriques d'armes, donc protéger l'économie et les emplois dans ce secteur. Comme de toute façon la nourriture est déjà irradiée grâce au codex alimentarius... Ça c'est du pragmatisme, non?

Le 9 octobre 1967, il y cinquante ans, Ernesto « Che » Guevara était exécuté par des militaires boliviens et des agents de la CIA.  Nombreux sont ceux qui ne connaissent Che Guevara que par sa silhouette mondialement célèbre reprise sur une quantité impressionnante de gadgets. Mais qui était cet homme qui, 50 ans après sa mort, est toujours perçu comme un symbole de résistance et de lutte contre l'injustice ?

Depuis plusieurs années, les directions de la SNCB et d’Infrabel tentent de mettre des bâtons dans les roues des cheminots lorsqu’ils veulent mener des actions : recours à des juges, envois d’huissiers, de policiers sur les piquets, etc. A l’approche de la grève de tous les services publics du 10 octobre, Infrabel refuse la concertation et continue ses menaces malgré des récentes décisions de justice en sa défaveur. Le PTB dénonce ce recours croissant à la justice pour résoudre des conflits sociaux.

Partout dans le monde, le droit des femmes à disposer librement de leur corps est mis sous pression. L’Espagne et la Pologne ont récemment connu des tentatives pour restreindre très fortement le droit à l'avortement. Heureusement, une forte mobilisation a fait reculer les gouvernements. Cet été, dans l’Arkansas aux Etats-Unis, un projet de loi a vu le jour pour empêcher les femmes de décider seules d’un avortement. En Belgique, l’avortement est toujours dans inscrit code pénal. En Irlande et à Malte, il est tout simplement interdit. Se mobiliser est donc plus que jamais indispensable.

Du 6 au 17 novembre 2017, Bonn accueille le nouveau sommet climatique international (COP23). L'état d'avancement de l'Accord de Paris sur le climat de 2015 y sera discuté. Le PTB répondra à l’appel du mouvement climatique Climate Express qui compte sur le « pouvoir des gens » pour mettre sous pression les négociateurs présents à Bonn. #Bonngo

Ce qui a débuté par l’annulation de six vols en Italie et en Espagne a abouti à la suppression, fin octobre, de 40 à 50 vols par jour. Des vacances bien méritées s’envolent donc en fumée pour de nombreuses personnes. Mais le personnel lui aussi subit la politique de Ryanair.

Face aux menaces de privatisations, aux coupes budgétaires, au détricotage du statut et des pensions, les travailleurs des services publics se mobilisent. Ils étaient des centaines devant le Parlement wallon et le Parlement flamand. Une première étape dans la résistance sociale avant la grève nationale du 10 octobre.

A quelques jours d’une grève, une victoire en justice de syndicalistes a une résonance particulière. Après l’interdiction des piquets, le syndicat n’a pas baissé les bras et a attaqué Infrabel en justice. 

Les images sont fortes. Au matin du 20 septembre, 14 hauts fonctionnaires de l'administration catalane ont été arrêtés par la Garde civile espagnole. L'objectif du gouvernement espagnol est d'éviter l'organisation d'un référendum sur l'indépendance de la Catalogne, programmé pour le 1 octobre.

Une délégation soudanaise est invitée par le secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration Theo Francken (N-VA) pour venir identifier et ramener les réfugiés soudanais arrêtés dans le parc Maximilien et aux alentours de la gare du Nord à Bruxelles. Après les rafles policières des dernières semaines, la politique de #nettoyage de Francken prend une dimension supplémentaire.

Les négociations pour une nouvelle convention collective de travail (CCT) à Oleon ont échoué après le « non » de la direction aux propositions des travailleurs et de leurs syndicats. Les délégués des trois syndicats ont informé leur base et les travailleurs ont arrêté le travail. Ce 19 septembre au matin, le PTB s’est rendu aux portes de l’entreprise afin de témoigner son soutien.