« Saisir le terrain et les équipements de Caterpillar pour obliger la multinationale à revenir sur sa décision »

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Commentaires

J'ai vu l'émission hier. Très bonne propos tenus par les interviewés. Dans la Libre, Kris Peeters trouve "le débat contre les multis en Belgique n'est pas très intelligent. On a en a besoin pour l'emploi. Les débats sur les intérêts notionnels sont dangereux". Il dit aussi qu'il faut miser sur "des produits spécifiques à haute valeur ajoutée. L'exemple à suivre est celui d'Audi qui a décidé de produire ses voitures électriques à Forest." Gosselies aussi est une usine avec un produit de pointe et à super haute valeur ajoutée. Chez tous les deux, la mise est sur des produits innovants dont la réussite n'est pas confirmé voitures électriques, normes CO2, Tier4). Cela ressemble plutôt à ce qu'on lance des produits à risque en Belgique parce que c'est un secret de polichinelle que chez nous le gouvernement est un paradis d'entreprises fermées au nom de l'emploi... Je souhaite courage et constance à mes potes de Caterpillar.
les politiques en Belgique se sont des manipulateurs, menteurs, ils dilapident les bas revenus pour offrir aux riches et se protéger leurs avoirs personnels. IL SERAI GRAND TEMPS DE LES FAIRE VIVRE SOUS LES 1700 EUROS (1600) suis seule avec loyer, taxes, mazout (chauffage),foncier (1100euros pourtant maison simple) fuel voiture+CT+REPARATION VOITURE+ENTRETIEN etc;taxe tv, bientôt cette taxe inventée (pour nous voler 50 euros par an si problème à la vieillesse:c'est deux pains mensuels en moins sur mon unique repas(je mange rarement un repas complet)or si on se prive pour payer notre maison c'est pour justement y arriver à la pension. DONC c'est UN VOL MASQUE DONT LES 50 EUROS DE TOUS AVEC INTERÊTS VIENDRONT PALLIER A LEURS MAUVAISES GESTIONS ET OU EVITER QU'ON PONTE SUR LEURS AVOIRS ET RICHESSES¨PERSONNELLES (faut pas prendre les crédules pour des incrédules . un bon point vous leurs dites fini vos cumuls, vous allez être mis au défit (celui de vivre sous le seuil des 2000 euros net par mois) (minimum 1 an) et vous paierez tout sans avantages (plus de chauffeurs , plus de bonus sur le fuel, plus aucune faveur )ni restos, ni entrées gratis, fini les avantages quelconques)NE DIT ON PAS : "FAUT LE VIVRE POUR LE COMPRENDRE" bien qu ' eux hypocrites car se préservent leurs avoirs et spolient les bas salaires pour s'engranger comme les multi nationales des avoirs colossaux= politique asociale . SUPPRIMER LE VOTE , plus aucun petit ne s'y rendra ; leurs discours c'est du mensonge en puissance et nous petits , des victimes impuissantes!!!!!!
vous avez dit vrais s et tous a fait juste ,que l on les face vivre avec 1400e par mois il vont voir alors s il peuve toujours se payer des chauffeur etc etc ,pour moi les politicar son des voleur
Je suis un travaileur qui travailee pour une multinacional americen ( Tenneco automotive Monroe) Gijon Espain. Sé l'histoire de 216 travaileur qui a obliga a no fermee la fabrique, annee 2013.
l'Union sacrée quelle supercherie camarades, tout est déjà décidé , c'est une fatalité le combat et tomber aux oubliettes !!! Le où les gouvernement , ON déjà en vue la soit disant reconversion d'une partie de travailleurs et pour les autres les sous traitant !? Le gouvernement MR NVA , voudrais montré qu'il compati avec les travailleurs, mais je pense avant tout qu'ils veulent ce faire de la bonne publicité pour les prochaines élections qu'il approche à grands pas ! Ils ne faudrait surtout pas oublier les attaques de ce gouvernement à l'encontre des travailleurs et allocataires sociaux !!! De la mascarade est de la comédie !!!

Hier 14 décembre, le régulateur des télécoms des États-Unis a voté la fin de la neutralité du Net. Qu’est ce que cela signifie pour les citoyens de ce pays ? Et pour nous, en Europe ?

Ce dimanche 10 décembre, la SNCB a lancé son nouveau plan de transport. Un plan « avec plus de trains et plus de correspondances », qui « élargira l’offre ferroviaire de 5,1% » si on en croit la SNCB. Qu’en est-il en réalité ?

Un accès super rapide à Facebook, Netflix, Buzzfeed… et la file d’attente pour tout le reste du contenu d’Internet ? Selon toute vraisemblance, la FCC, organisme américain de régulation des télécommunications, votera le 14 décembre la fin de la neutralité du Net. Mais une forte opposition se fait entendre de plus en plus...

Le 13 décembre, la coalition « Justice migratoire », qui regroupe associations citoyennes, syndicats, ONG, appelle à une grande manifestation à Bruxelles. « L’objectif est de rassembler plusieurs milliers de personnes, afin que l’Europe change de cap », selon David Mendez, l’un des organisateurs.

Vous connaissez probablement les conseillers emploi du Forem. Vous connaissez moins les éclusiers, gardes forestiers, responsables des pistes des aéroports, ou le personnel d’entretien des routes, mais ils sont là pour vous. Mais le gouvernement wallon, lui, n’est pas là pour eux. Ce jeudi 30 novembre, les services publics de Wallonie seront en grève pour demander le respect de ses engagements.

Il y a quelques jours, une équipe de CNN a sorti une vidéo terrifiante. Des migrants étaient vendus comme esclave pour une somme allant de 300 à 500 dollars dans une ville à proximité de Tripoli, la capitale Libyenne. Les images ont choqué de nombreuses personnes qui voient réapparaître le fantôme de l’esclavage qui a si longtemps détruit les populations africaines.

Victime d’un viol, Norine raconte son parcourt pour nous permettre de comprendre les barrières à surmonter pour les victimes. Un témoignage qui montre aussi que la justice dans notre pays n’est pas au service des victimes.

Deux chauffeurs Uber viennent de gagner en appel contre la plateforme.

La principale confédération syndicale portugaise appelait à une manifestation nationale, samedi dernier, pour une augmentation du pouvoir d’achat. Elle réclame une meilleure redistribution des richesses, fruit de la timide reprise économique.

Membre du bureau du Parlement catalan, le communiste Joan Josep Nuet est lui aussi poursuivi pour « sédition ». Son dossier, bâclé, illustre l’offensive antidémocratique de Rajoy.