Nouvelles récentes

Les 23 avril et 7 mai prochains, les Français éliront en deux tours leur nouveau Président. Une élection présidentielle marquée par la menace de l’extrême-droite. De nombreux électeurs pourraient être en effet tentés par un vote de protestation pour Marine Le Pen (Front national, FN), qui se dit « anti-système ». Mais qui, à gauche, reflète le mieux les aspirations des travailleurs français, seul moyen de battre le FN ?

L’élection de Donald Trump a suscité de nombreuses indignations dans le monde culturel étasunien. Plus ou moins politisées, ces réactions montrent que certains artistes sont d’autant plus créatifs qu’ils prennent à pleines mains les problématiques de leurs temps. Petite sélection non exhaustive.

Ce jeudi 9 février au matin, devant le cabinet de la ministre de la Santé Maggie De Block (Open Vld), Médecine pour le Peuple et le PTB organisaient une action contre les hausses de prix de certains médicaments. En cette occasion, près de 5000 messages de patients et sympathisants en colère ont été transmis à la ministre.

Blokker a profité de toutes sortes d’avantages, notamment de stages et emplois subsidiés jusqu'à 75 %. Elle compte maintenant fermer 69 magasins, entraînant la suppression de 302 emplois. Pour le PTB, le gouvernement bruxellois doit réclamer le remboursement des subsides et des autres aides à l'emploi perçues ces dernières années.

Les prix des antibiotiques, des antiacide gastrique et des sprays nasaux décongestionnants vont doubler et même quadrupler. Médecine pour le peuple amènera des milliers de messages de patients ce jeudi matin à la ministre.

Lors du sommet de Malte de ce 3 février, les dirigeants européens ont décidé de sous-traiter le refoulement (« pushbacks ») des réfugiés aux gardes-côtes libyens, malgré les nombreux rapports des ONG. Pour Médecins sans frontières, « le sommet de Malte n’avait pas pour but de sauver des vies. L’UE s’apprête à sacrifier des personnes vulnérables afin de les empêcher d’atteindre l’Europe ».

Hilde, 48 ans, est mère seule de deux filles qui sont aux études. Elle a toujours travaillé, mais, il y a quelque temps, elle est tombée gravement malade. Désormais, elle doit affronter les lourdes conséquences de la politique antisociale du gouvernement. 

En Belgique comme en France, patrons et gouvernements vantent les mérites du travail du dimanche. Et ce, à grand renfort de jolies formules comme la « flexibilité », le « dynamisme économique », voire la « liberté »… Pourtant, comme l’explique le sociologue Laurent Lesnard, les conséquences pour les salariés sont tout sauf enviables.

Aujourd’hui, travailler dans une maison de repos n’a rien d’une partie de plaisir. Le personnel soignant tire la sonnette d’alarme : neuf soignants sur dix estiment que les personnes âgées ne reçoivent plus les soins dont elles ont besoin à cause de la pression croissante sur le personnel. Comment en est-on arrivé là ?

Fin novembre dernier, une action de trois jours de désobéissance civile était organisée au Soudan, pays où sévit une dictature militaire. Nous avons demandé des éclaircissements au Dr Ahmed Abbas, du Front soudanais pour le changement, que nous avons rencontré à Londres.

Pages