Nouvelles récentes

Les mouvements sociaux aux États-Unis, l'égalité hommes-femmes, le racisme, les prisons, l'engagement, le besoin de s'organiser et de conscientiser... Voici les questions que nous avons abordées avec Angela Davis, à l'occasion d'un supplément du mensuel Solidaire.

La FGTB a conclu son congrès ce 3 octobre par un au revoir à Anne Demelenne, l’élection d’un nouveau secrétaire général et un avertissement clair au futur gouvernement des riches et des nantis.

« Il existe dans notre pays un mouvement de gens courageux. Un contre-mouvement, qui se dresse face à l’injustice. Et une partie de ce mouvement est aujourd’hui présente à ManiFiesta », lançait Peter Mertens, le président du PTB, aux 11 000 personnes présentes.

Mensuel du Parti de Travail de Belgique | bd M. Lemonnier 171, 1000 Bruxelles | 44iéme année n° 14 (1961) du 2 octobre 2014

Que se passera-t-il dans les communes au 1er janvier alors que 20 000 chômeurs wallons seront exclus de leur droit aux allocations d’insertion ? La Région wallonne va-t-elle soutenir financièrement les CPAS ? C’est la question posée par Frédéric Gillot, député wallon PTB, au ministre des Pouvoirs locaux, Paul Furlan (PS).

Une fonctionnaire de la Région bruxelloise qui poste sur Facebook une vidéo de l’armée israélienne avec le commentaire « Vous êtes notre fierté », qui partage les speechs du politicien d’extrême droite hollandais Geert Wilders, et qui apporte son soutien à la Ligue de la Défense Juive, groupe ultra-violent menacé de dissolution en France, c’est plutôt choquant. Surtout quand cet agent est responsable de développer les relations commerciales entre la Belgique et Israël.

Le CETA ou AECG en français (Accord Economique et Commercial Global) est le traité de libre-échange conclu entre l’Union Européenne et le Canada. Comme le TTIP, ce traité est censé donner un accès total aux biens et services canadiens en Europe, et réciproquement. Au plus grand profit des multinationales.

Dans moins d'une semaine, les 2 et 3 octobre, le gouvernement wallon sera en conclave budgétaire. « La fête avant le pain noir », titre Le Soir. Frédéric Gillot, député wallon PTB, réagit.

C’est devant un public nombreux et très intéressé que l’historien Jacques Pauwels, auteur du récent (et déjà classique) 1914-1918 : la Grande Guerre des classes, a évoqué la Première Guerre mondiale, en conversation avec l’historien Jan Demolyn, de l’université de Gand.

A ManiFiesta, les porte-parole de Femma, du Setca, de la LBC-NVK et de Marianne ont plaidé pour une réduction collective du temps de travail.

Pages