Nouvelles récentes

Jordi Savall est un violoncelliste et chef d’orchestre espagnol, considéré comme un maître de la musique baroque. Ce 30 octobre, il a posté sur Facebook une lettre adressée au ministre de la Culture d’Espagne, expliquant pourquoi il refusait le Prix National de musique 2014 : « La Culture, l’Art, et particulièrement la Musique, sont la base de l’éducation. (…) Sans éducation, il n’y a pas d’art et mémoire, il n’y a pas de justice. »

Ils sont une cinquantaine de militants de la CSC Transcom devant le centre de tri de BPost à Liège ce 30 octobre à 23 heures. Ils mènent une action surprise afin d’alerter l’opinion sur les dangers qui menacent le service postal, leurs emplois et leurs conditions de travail.

« Nous voulons parler d’une seule voix. Nous ne voulons pas que l’un tire profit de ce qui est enlevé à l’autre. Nous croyons dans une société qui renforce tout le monde, et pas seulement les plus forts. » Ce 25 octobre, la plateforme citoyenne flamande Hart boven Hard organisait une journée de débats sur divers thèmes, et de réflexion sur de prochaines actions.

Le Centre d’Études et de documentation Guerres et Société contemporaine (CEGESOMA) est menacé dans son existence même. Cet institut de recherche historique est directement visé par l’austérité du gouvernement Michel-De Wever. La recherche critique sur notre histoire, et notamment sur les dossiers liés à la collaboration et l’occupation, est gravement compromise.

Le pouvoir marocain mène une offsensive contre les activistes, en particulier contre l’Association marocaine des droits humains (AMDH) et les jeunes du Mouvement du 20 Février (M20F) qui luttent pour la démocratisation du pays. En même temps, ce même pouvoir a engagé de lourdes attaques contre les travailleurs. L’AMDH-Belgique appelle à un rassemblement ce 1er novembre devant l’ambassade du Maroc à Bruxelles.

C'était dans l'air depuis plusieurs mois. La commune d'Ixelles avait donné son accord à une multinationale pour qu'elle rase le plus grand espace vert de la commune (et qui se trouve sur un campus de l'ULB) afin de construire des logements... de luxe. Des étudiants s'opposent aux travaux commencés ce mardi 21 octobre dans la matinée. Nous reproduisons ici l'analyse de Comac, le mouvement de jeunes du PTB, actif dans la lutte depuis le début, parue le 22 avril sur leur site.

Les Pionniers, c’est le mouvement des enfants de Médecine pour le Peuple et du PTB. PioFiesta, le paradis des enfants installé par eux à ManiFiesta, a cette année encore été un grand succès. Près de 800 enfants y ont découvert le monde en miniature.

Des infirmières, un train avec des enfants, des personnes déguisées en arbre et une tronçonneuse, un missile géant et des centaines de ballons colorés… Le PTB attendait 3 000 personnes, et c’est plus de 7 000 belges des quatre coins du pays qui ont défilé dans les rues de Bruxelles avec leur inquiétude face aux mesures du gouvernement mais aussi et surtout avec leur colère et leur créativité. Nous avons parcouru une bonne partie de la manifestation, et nous nous sommes arrêtés dans chaque bloc provincial du PTB. 

Discours Peter Mertens à la ProtestParade du 19 octobre 2014.

Quelque 7000 personnes ont défilé à Bruxelles en une « Protestparade diversifiée et créative » pour faire entendre au gouvernement Michel-De Wever qu’il existe une alternative à leur politique d’austérité de droite. « Nous ne nous arrêterons pas avant que ce gouvernement de droite retire ses mesures antisociales », a déclaré Peter Mertens, le président du PTB, dans son discours aux participants.

Pages