Nouvelles récentes

La semaine dernière a été riche en actualité ferroviaire. Entre l’approbation du plan de transport critiqué par le gouvernement et les déclarations provocatrices du CEO de la SNCB dans le magasine Knack, nous avons eu un avant-goût des thèmes qui vont toucher cheminots et usagers dans les mois qui viennent.

« Il faut d'abord créer de la richesse avant de la redistribuer », déclare Pieter Timmermans (patron de l'association des patrons de Belgique – la FEB) dans le journal l'Écho de cette semaine. Une idée fausse, selon Benjamin Pestieau, responsable des relations syndicales du PTB, qui répond au patron des patrons. Réfutation en 5 temps.

Dans son dernier numéro (n° 106, avril-juin 2014), la revue Études marxistes présente un dossier détaillé sur la Première Guerre mondiale, « 1914-18 : La Grande Guerre des classes ». Dans ce dossier, il s’agit d’éclairer nombre d’aspects qui ne seront pas proposés — ou si peu ! — dans les commémorations officielles.

Au cours des cinq années à venir, le gouvernement flamand compte réduire ses dépenses de plus de 8 milliards d’euros. Le citoyen flamand va le sentir passer. Mais les réactions sont vives et annoncent une résistance face à des économies plus qu’indigestes.

Les causes de la Première Guerre mondiale étaient-elles l’attentat de l’archiduc d’Autriche ? Ou de nobles motivations de paix, de démocratie et de liberté ? Non, répond l’auteur et historien Jacques Pauwels. Depuis longtemps, les grandes puissances mondiales la voulaient, cette guerre. Pour s’approprier des colonies et pour en finir une fois pour toutes avec les idées révolutionnaires qui gagnaient de plus en plus toute l’Europe.

Dans l’hôpital Al Awda à Gaza, la situation devient de plus en plus difficile. Il s’agit du seul hôpital du nord de la bande de Gaza équipé d’une maternité. Le nombre de blessés augmente sans cesse, et la pression sur l’hôpital se fait de plus en plus forte. Médecine pour le Tiers Monde (M3M) a lancé une campagne de soutien.
On sait de plus en plus précisément vers où ira notre futur gouvernement fédéral de la casse sociale. Cette semaine, les différents journaux ont publié un aperçu des mesures et propositions qui sont sur la table des négociations. Peter Mertens, président du PTB, a lancé sur sa page Facebook un appel à la résistance sociale.

Une nouvelle étude sur la fortune en Belgique attribue au 1 % des plus riches la possession de 17 % de la richesse du pays. Outre ce chiffre, l’auteur de l’étude a noté que la fortune des plus riches était souvent sous-estimée.

Delhaize a annoncé un plan de restructuration jamais vu dans l’histoire du groupe. Au programme, une triple attaque contre les travailleurs. Tout d’abord, la fermeture de 14 magasins. Ensuite, la suppression de 2 500 personnes et, finalement, des attaques contre les salaires et conditions de travail du personnel. Pourquoi un tel bain de sang social ? Quelle logique est derrière ? Quelles réponses possibles ?

Les promoteurs immobiliers qui empochent frauduleusement de l’Onem peuvent «racheter» leurs poursuites pénales. Mais on radie froidement les vrais chômeurs quand ils loupent un rendez-vous. À Anvers, les diamantaires nagent dans l’argent noir tandis qu’à Alost, le CPAS supprime l’argent de la survie. Dans cet engrenage injuste, la plate-forme Justice pour tous n’est pas un grain de sable, mais un bloc de granit.

Pages