Nouvelles récentes

Ce vendredi 17 octobre, la majorité des supermarchés et des centrales Delhaize étaient en grève dans tout le pays. Le personnel n’avale absolument pas les nouvelles exigences annoncées par la direction durant le conseil d’entreprise. Trop is te veel !

Si le gouvernement flamand supprime le transport gratuit pour les personnages âgées, ce sont encore des broutilles au vu de ce que le gouvernement fédéral prévoit pour le transport ferroviaire. À la FGTB et la CSC, on parle de « déclaration de guerre » et d'« étouffement de l'entreprise ». Le PTB ajoute qu'il s'agit en plus d'une catastrophe pour l'environnement.

C'est un petit parc arboré d'une vingtaine d'ares à proximité de la gare de Namur. Pourtant, il est devenu l'étendard de la lutte pour la sauvegarde du droit à la consultation populaire, d'initiative populaire, en Région wallonne. Et ce, en plus d’être un enjeu de taille aux niveaux écologiques, d’économie locale et de droit à la ville.

« L’accord gouvernemental a un effet destructeur sur la cohésion de notre société. » Le front commun syndical a des mots très durs envers le gouvernement Michel-De Wever et annonce un large plan d’action nationale.

Les combattants de l’État islamique (EI) cerneraient la ville de Kobané à majorité kurde, située à la frontière entre la Syrie et la Turquie, et auraient même envahi près de la moitié du territoire. Selon des sources diverses, la population locale victime de lynchages et massacres fuit en masse. Ils sont déjà plus d’un million et demi à avoir fui la Syrie et l’Irak pour se réfugier en Turquie. Les bombes larguées par les États-Unis et ses alliés, dont l’Arabie Saoudite et les Émirats arabes unis, ne sont visiblement d’aucune aide. En effet, malgré les raids aériens, l’EI continue d’avancer en Irak et en Syrie. De son côté, la Turquie, membre de l’OTAN, mène des frappes contre le Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK) qui tente de venir en aide à Kobané.

Avec la réforme des pensions, le gouvernement de droite veut que chacun travaille au moins deux ans de plus. Le service d'étude du PTB a analysé cette réforme. Il en ressort qu'un grand groupe de travailleurs, principalement des femmes, devront travailler trois, quatre voire cinq ans de plus, jusqu’à l’âge de 67 ans. Et, en outre, les pensionnés toucheront entre 83,2 et 298,4 euros de pension en moins par mois.
Avec la réforme des pensions, le gouvernement de droite veut que chacun travaille au moins deux ans de plus. Le service d'étude du PTB a analysé cette réforme. Il en ressort qu'un grand groupe de travailleurs, principalement des femmes, devront travailler trois, quatre voire cinq ans de plus, jusqu’à l’âge de 67 ans. Et, en outre, les pensionnés toucheront entre 83,2 et 298,4 euros de pension en moins par mois.

Samedi dernier, Filip Dewinter, l’ancien président du Vlaams Belang, déclarait de manière frappante dans le Standaard que, Bart De Wever « a négocié début 2004 son passage [au Vlaams Belang]. Financièrement, il n’était pas très à l’aise. Il a manifesté son l’intérêt, mais a aussi posé ses exigences ». Que penser d’une telle déclaration ? Est-il impensable que des figures de proue de la N-VA aient envisagé de passer au Vlaams Belang ?

En Bolivie, le président de gauche Evo Morales a remporté les élections présidentielles le 12 octobre dernier. Avec plus de 60 % des voix, il n'y a même pas eu besoin de deuxième tour. Ce troisième mandat d’affilée montre la pertinence de son choix de mener une politique favorisant les intérêts de la majorité de la population bolivienne.

Ce dimanche 5 octobre a eu lieu au Brésil le premier tour des élections présidentielles. Dilma Rousseff, la présidente sortante, est arrivée en tête du scrutin avec environ 42 % des voix. Décrochera-t-elle, le 26 octobre, un 4e mandat consécutif pour son parti, le Parti des Travailleurs (PT) ?

Pages