« Au-delà de l’affaire Martin, les gens ne se sentent pas écoutés par la justice »

Thema's
Justice

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.

Commentaires

J'espère vraiment que le PTB ne se séparera pas d'un homme comme Christian Panier. Je ne suis pas forcément d'accord avec tout ce qu'il dit ou fait mais c'est un véritable homme de gauche. De plus il sait faire passer ses idées en les résumant de main de maître et sans se faire constamment interrompre par les journalistes.
Rappel des propos de Mr Panier au JT de 19h30. (" La différence entre la politique de la vengeance et la politique de la civilisation. A partir du moment où nous avons, de manière à la fois humaniste et juridique, fait ce choix grandiose que nous indiquait Victor Hugo et Robert Badinter d'abolir la peine de mort que nous serions bien en peine de rétablir puisque nous sommes lié internationalement pour ne pas le faire.") TOUT EST DIT. En abolissant la peine de mort, ou la prison à perpétuité sans possibilité de libération anticipée, les sociétés occidentales ont fait le pari démocratique que tout être humain, même le pire des criminels est récupérable. En Belgique , comme le souligne Mr Panier , le Tribunal d'application des peines peut " estimer qu'il existe une possibilité raisonnable sans compromettre la sécurité des autres et plus particulièrement des enfants d'envisager une réinsertion ". À l'inverse des États Unis où, dans le cas des pires criminels, on postule que la présomption de rédemption s'efface devant la présomption de récidive même en prenant le maximum de précaution pour protéger la société. En outre, pour ce qui concerne Martin, le jury populaire a prononcé 30 ans sans mise à disposition du gouvernement. Les dés étaient déjà pipés pour les parents parce que, entre autre, il n'existe pas de juridiction d'appel de cour d'assises en Belgique. La loi Lejeune relative à la libération conditionnelle, plébiscitée par Mr Panier, présume de l'application du principe de "prudence responsable" par rapport au "principe de précaution" si souvent invoqué par les responsables politiques, administratifs etc... pour se protéger contre toute mise en cause!!! C'est que l'application du principe de précaution en matière de récidive est perçu par les responsables politiques comme un frein aux développements des autres priorités ( on construit des prisons à la place d'écoles, de homes, etc.., a martelé Mr Panier). N'en déplaise à Mr Panier, pour les pires criminels, on peut et il faut impérativement rediscuter de l'application de la loi Lejeune sous peine d'attiser encore les inquiétudes des citoyens et les dérives y afférentes!
Camarade C’est après l’interview de l’ancien juge Christian Panier à la RTBF, J’ai été heureux de lire l’interview de Jan Fermon. Pourquoi ! Parce que dans l’affaire Dutroux, on retrouve l’ensemble des problèmes de notre société. Justice, gendarmerie, police, éducation, maladie … en un mot la Société capitaliste, dans laquelle nous vivons. L’avocat Jan Fermon, en quelques phrases en fait la démonstration et l’ancien juge démontre l’incapacité du capitalisme de réalisé une société du bien-être. Je souhaite, que Solidaire, réalise au plus vite une interview du juge Panier. Cordialement Fons Moerenhout
Camarade C’est après l’interview de l’ancien juge Christian Panier à la RTBF, J’ai été heureux de lire l’interview de Jan Fermon. Pourquoi ! Parce que dans l’affaire Dutroux, on retrouve l’ensemble des problèmes de notre société. Justice, gendarmerie, police, éducation, maladie … en un mot la Société capitaliste, dans laquelle nous vivons. L’avocat Jan Fermon, en quelques phrases en fait la démonstration et l’ancien juge démontre l’incapacité du capitalisme de réalisé une société du bien-être. Je souhaite, que Solidaire, réalise au plus vite une interview du juge Panier. Cordialement Fons Moerenhout
Bonjour à vous. J'ai beaucoup apprécié votre article. Merci et cordiales salutations.
Le procès de M.Martin a été mal fait. Elle aurait du être condamnée pareillement à celle de son époux.! Soit. Mais la situation est telle actuellement. Toute personne détenue qui sort de prison a le Droit d'être aidée. C'est un jury populaire qui a décidé ; il représente le peuple belge. Donc le peuple belge , par divers représentants (les soeurs Clarisses, Mr Panier) peut, devrait, et doit trouver une formule d'aide. 2 formules ont été trouvées, qui n'engagent que leurs initiateurs(trices). Dans ces conditions et ce contexte, quels reproches peut-on faire? Je n'en vois pas. ! Et je ne vois pas non plus en quoi le capitalisme interviendrait...
Le 12 août, l'économiste franco-égyptien Samir Amin est décédé à l'âge de 86 ans. Il était un des plus grands penseurs marxistes de notre temps. Son travail a apporté un éclairage marquant sur les mécanismes de la mondialisation capitaliste et les défis du tiers-monde pour se libérer de ceux-ci. Samir Amin laisse un héritage impressionnant.
« Parfois, un travailleur demande à une collègue plus jeune pourquoi elle n'a rien mangé de toute la journée. C’est parce que les nouveaux doivent tout payer de leur propre poche et que leur salaire fixe est bien plus bas. » Le syndicaliste Yves Lambot explique la grève chez Ryanair.
Ce jeudi 9 août, le Sénat argentin a la légalisation de l’avortement, malgré la mobilisation de nombreuses organisations progressistes. En Argentine, les avortements clandestins tuent au moins une femme par semaine. Réaction de Nora García Nieves, coordinatrice du mouvement de femmes du parti de gauche Izquierda Unida.
Peu avant la libération de la jeune combattante de la résistance, Ahed Tamimi (17 ans), Red Fox et Comac, les mouvements de jeunesse du PTB, étaient en voyage de solidarité en Palestine. Ils ont rencontré son père, Bassem Tamimi, dans le village de Nabi Saleh.
Notre pays est touché par une des vagues de chaleur les plus longues et les plus chaudes de l'histoire de la Belgique. Ces phénomènes extrêmes se reproduisent de plus en plus souvent en raison du réchauffement climatique. Alors que nos décideurs politiques tentent de minimiser un accord climatique, le mouvement belge pour le climat, Climate Express, prévoit une importante mobilisation à Bruxelles, le 2 décembre.
Alors que le personnel de la compagnie low-cost venait de mener deux jours de grève, la direction lui a envoyé une lettre menaçante. Face à cette attaque frontale du droit de grève, les pilotes ripostent en déposant un nouveau préavis pour le 10 août prochain.
Les patrons en rêvaient. Le gouvernement l'a mis en place cet été : un nouveau plan pour s'attaquer à nouveau à nos salaires, à nos conditions de travail, à la mise en concurrence des travailleurs. Comment y est-il arrivé ? En créant le mythe des métiers en pénurie. Décryptage d'une stratégie bien orchestrée.

Notre pays traverse une période de canicule, et ce genre de phénomène survient de plus en plus souvent et de manière plus intense. Que faire en cas de vague de chaleur ? Bien sûr, se rafraîchir, s'hydrater. Mais, de manière plus générale, il faut lutter contre le réchauffement climatique, à la base des conditions météorologiques extrêmes de plus en plus fréquentes.

La Grèce est en feu. Jeudi 26 juillet, le bilan officiel était de plus de 80 morts. Et 47 personnes sont toujours portées disparues. Le pays est en deuil, mais aussi en colère. En colère contre le gouvernement grec et la Commission européenne. Les plans d'austérité imposés aux Grecs depuis 2012 ont supprimé au moins 27 % du budget des pompiers.
Quand Michael O’Leary, le grand patron de Ryanair, a brisé une grève de son personnel au Portugal, le personnel de cabine n'a pas hésité et s'est lancé dans une grève à l'échelle européenne.