« Au-delà de l’affaire Martin, les gens ne se sentent pas écoutés par la justice »

Me Jan Fermon lors du procès Dutroux-Martin en 2004
Me Jan Fermon lors du procès Dutroux-Martin en 2004
Thema's
Justice

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Commentaires

J'espère vraiment que le PTB ne se séparera pas d'un homme comme Christian Panier. Je ne suis pas forcément d'accord avec tout ce qu'il dit ou fait mais c'est un véritable homme de gauche. De plus il sait faire passer ses idées en les résumant de main de maître et sans se faire constamment interrompre par les journalistes.
Rappel des propos de Mr Panier au JT de 19h30. (" La différence entre la politique de la vengeance et la politique de la civilisation. A partir du moment où nous avons, de manière à la fois humaniste et juridique, fait ce choix grandiose que nous indiquait Victor Hugo et Robert Badinter d'abolir la peine de mort que nous serions bien en peine de rétablir puisque nous sommes lié internationalement pour ne pas le faire.") TOUT EST DIT. En abolissant la peine de mort, ou la prison à perpétuité sans possibilité de libération anticipée, les sociétés occidentales ont fait le pari démocratique que tout être humain, même le pire des criminels est récupérable. En Belgique , comme le souligne Mr Panier , le Tribunal d'application des peines peut " estimer qu'il existe une possibilité raisonnable sans compromettre la sécurité des autres et plus particulièrement des enfants d'envisager une réinsertion ". À l'inverse des États Unis où, dans le cas des pires criminels, on postule que la présomption de rédemption s'efface devant la présomption de récidive même en prenant le maximum de précaution pour protéger la société. En outre, pour ce qui concerne Martin, le jury populaire a prononcé 30 ans sans mise à disposition du gouvernement. Les dés étaient déjà pipés pour les parents parce que, entre autre, il n'existe pas de juridiction d'appel de cour d'assises en Belgique. La loi Lejeune relative à la libération conditionnelle, plébiscitée par Mr Panier, présume de l'application du principe de "prudence responsable" par rapport au "principe de précaution" si souvent invoqué par les responsables politiques, administratifs etc... pour se protéger contre toute mise en cause!!! C'est que l'application du principe de précaution en matière de récidive est perçu par les responsables politiques comme un frein aux développements des autres priorités ( on construit des prisons à la place d'écoles, de homes, etc.., a martelé Mr Panier). N'en déplaise à Mr Panier, pour les pires criminels, on peut et il faut impérativement rediscuter de l'application de la loi Lejeune sous peine d'attiser encore les inquiétudes des citoyens et les dérives y afférentes!
Camarade C’est après l’interview de l’ancien juge Christian Panier à la RTBF, J’ai été heureux de lire l’interview de Jan Fermon. Pourquoi ! Parce que dans l’affaire Dutroux, on retrouve l’ensemble des problèmes de notre société. Justice, gendarmerie, police, éducation, maladie … en un mot la Société capitaliste, dans laquelle nous vivons. L’avocat Jan Fermon, en quelques phrases en fait la démonstration et l’ancien juge démontre l’incapacité du capitalisme de réalisé une société du bien-être. Je souhaite, que Solidaire, réalise au plus vite une interview du juge Panier. Cordialement Fons Moerenhout
Camarade C’est après l’interview de l’ancien juge Christian Panier à la RTBF, J’ai été heureux de lire l’interview de Jan Fermon. Pourquoi ! Parce que dans l’affaire Dutroux, on retrouve l’ensemble des problèmes de notre société. Justice, gendarmerie, police, éducation, maladie … en un mot la Société capitaliste, dans laquelle nous vivons. L’avocat Jan Fermon, en quelques phrases en fait la démonstration et l’ancien juge démontre l’incapacité du capitalisme de réalisé une société du bien-être. Je souhaite, que Solidaire, réalise au plus vite une interview du juge Panier. Cordialement Fons Moerenhout
Bonjour à vous. J'ai beaucoup apprécié votre article. Merci et cordiales salutations.

Des journées de 9 heures de travail dans une usine de production à la chaîne… C’est le projet de la direction d’Audi qui souhaite imposer temporairement ce régime aux 2 600 travailleurs de l’entreprise forestoise. Une mesure qui aurait aussi un impact sur les 4 000 travailleurs des sous-traitants.

Jeudi 20 avril, plusieurs centaines d’homosexuels, transsexuels et sympathisants venus de tout le pays se sont rassemblés devant la Bourse à Bruxelles à propos de la récente vague de persécution homophobe en Tchétchénie. Mix*, le groupe LGBT+ (lesbiennes, gays, bi, transgenre…) du PTB, y était.

Le week-end des 16 et 17 septembre, ManiFiesta, le festival de la solidarité, se tiendra à nouveau à Bredene, à la côte. Cette année, ManiFiesta présentera encore une fois un programme alléchant, sur un terrain entièrement réaménagé pour accueillir encore plus de gens. Une interview croisée de l’ancien et du nouveau directeur du festival sur ce qu’on doit attendre de cette nouvelle édition.

La fédération patronale du secteur des entreprises chimiques et pharmaceutiques vient de faire connaître ses chiffres annuels. « Une année particulièrement bonne », semble-t-il. Du coup, les patrons veulent poursuivre sur leur lancée et proposent d’augmenter la flexibilité tout en compressant les salaires. La journée d’action du 18 avril dernier a pu leur donner une idée de ce qu’en pensent les travailleurs…

Lire un rapport de la Commission européenne sur la Belgique n’est pas facile. D’une part, la Commission applaudit des mesures qui font payer les travailleurs, en critiquant souvent que celles-ci n’aillent pas suffisamment loin. D’autre part, elle est parfois obligée de souligner les échecs de certaines politiques libérales.

Avec 51 % des voix, en plein état d’urgence, modifier la Constitution ? L’évolution de la Turquiea de quoi inquiéter. Mais une trop grande part des critiques occidentales concernant le coup de force du président Erdogan sont hypocrites. L’interminable petit jeu autour de l’adhésion à l’Union européenne, le très critiquable accord sur les réfugiés et l’utilisation de la Turquie pour déstabiliser la Syrie ne contribuent pas à faire évoluer positivement le pays. Il est urgent que l’Europe change d’attitude.

Lina est Belge et a travaillé pendant sept ans comme volontaire pour la Croix-Rouge syrienne. Elle est rentrée en Belgique mais continue à suivre de très près la situation en Syrie.

La violence dans le couple existe aussi chez les ados, révèle une étude. « Les cours d’éducation sexuelle parlent de contraception, de maladies sexuellement transmissibles, des organes... Mais pas des sentiments, de son propre plaisir ou du fait de poser ses limites », déplore Mara De Belder, du mouvement RedFox.  

Frontex, l'agence européenne des garde-frontières et garde-côtes européens, laisse délibérément les réfugiés se noyer. C'est ce que nous apprennent des documents internes ayant « fuité ». Depuis le début de l’année, 7 personnes meurent chaque jour en tentant la traversée de la Méditerranée…

Le nombre de travailleurs malades de longue durée explose. Ils sont 392 000. Un record. Le gouvernement a une responsabilité écrasante dans cette situation. Une fois de plus, la N-VA tente de faire diversion : elle voudrait permettre aux travailleurs malades de tester un autre employeur pour sortir du burn-out. Une équipe de la KU Leuven démonte pièce par pièce la proposition de la N-VA. Loin des diversions des partis de droite, des pistes de solution existent.