Nouvelles récentes

Le dossier du PTB sur le top 50 des ristournes fiscales dont profitent les multinationales en Belgique n'a pas plus à la fédération patronale FEB, ni à la banque KBC, dont le nom figure en tête de ce classement.
Une nouvelle étude du PTB révèle que les cadeaux fiscaux à 50 grandes entreprises ont fait perdre des milliards d’euros à la collectivité. En cause : les niches fiscales qui font de la Belgique un paradis fiscal pour les multinationales. « Les régimes de faveur accordés à ces 50 grandes entreprises coûtent à notre pays 6,9 milliards d’euros, s’indigne Peter Mertens, président du PTB. C’est gigantesque. Ce genre de constructions provoque un trou dans le budget. »
Les cinquante sociétés qui ont obtenu les plus grosses ristournes fiscales en 2015 ont bénéficié d’un joli cadeau de 6,9 milliards d’euros. Qui en profite ? Principalement les actionnaires, puisqu’une grande majorité des bénéfices est affectée au versement de dividendes, et, par conséquent, les grandes familles du capitalisme belge.

Pour la première fois, Raoul Hedebouw ne savait plus quoi rajouter suite à toutes les interventions qu’il avait entendues au meeting de solidarité avec les travailleurs de Caterpillar et de toutes les entreprises qui sont soumises à de lourdes restructurations. Des interventions fortement applaudies par le public présent.  

Plus de 19 000 personnes, venues de tout le pays, jeunes et moins jeunes, se sont rassemblées ce weekend à Bredene pour ManiFiesta, la grande fête de la Solidarité organisée par Solidaire, le magazine du PTB, et Médecine pour le Peuple. « La solidarité n’est pas qu’un mot, elle existe très concrètement ici à ManiFiesta », explique Peter Mertens, le président du PTB.

Chaque année, la tradition veut que le Prix Solidaire soit remis à ManiFiesta. Cette année, les lecteurs de Solidaire ont plébiscité les journalistes et lanceurs d’alerte des #PanamaPapers. Han Soete, rédacteur en chef de Solidaire, a félicité les lauréats, et a salué leur courage et leur travail dans ces révélation qui « ont créé une onde de choc, en Belgique mais aussi dans le reste de l’Europe ».

Ce dimanche 18 septembre, à ManiFiesta, Peter Mertens, président du PTB, a prononcé son discours annuel. Il y a évoqué les défis de la rentrée sociale, l'espoir que représente la croissance du PTB, et a insisté : « Nous resterons toujours qui nous sommes : le parti des gens d’abord, pas les dividendes. » Découvrez ici le texte complet de son discours.

L’épidémiologiste et chercheur britannique Richard Wilkinson est célèbre dans un cercle bien plus large que celui de l’épidémiologie. Son livre The Spirit Level s’est vendu à 150000 exemplaires et son auteur a déjà donné des conférences dans une dizaine de pays. Et désormais également en Belgique, grâce à ManiFiesta. Cela fait plus de trente ans que Wilkinson étudie les conséquences de l’inégalité sociale sur la santé et sur la société.

La Fête de la Solidarité a officiellement démarré. Ce vendredi 16 septembre, ce sont les concerts de La Chiva Gantiva et de Manu Chao & La Ventura qui ouvriront le festival. Jusqu’au soir du dimanche 18 septembre, pas moins de 33 artistes et 72 orateurs participeront à 46h15 de musique et 24 débats cumulés. Il y aura aussi des événements spéciaux, des animations, un village pour enfants, des films… Le tout, sur 89 000 m² de terrain.

10 000 personnes venues des quatre coins du pays, et même d’ailleurs, ont manifesté en soutien aux travailleurs de Caterpillar et de ses sous-traitants à Charleroi ce matin. Une première action de colère contre ces multinationales qui licencient alors que leurs actionnaires empochent des millions de dividendes.

Pages