Budget 2016 et tax shift :: Le gouvernement Michel roule pour le 1 %

Dessin Solidaire, Jasmine Elsen
Dessin Solidaire, Jasmine Elsen

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Commentaires

Jamais ce gouvernement de droite ne rabotera les avantages des riches d'un seul euro et les faire contribuer à cette crise financière, qui si cela continue, virera tout droit à une crise humanitaire !! Mais qu'est que le gouvernement et les richards en ont à faire du nombre croissant de gens en difficulté ? RIEN. On manipule tout : argent, emploi, prix, etc. et tout le monde est manipulé... Crise artificiel pour les riches, mais bien réel pour le peuple travailleur, chômeur, pensionné.
Taxer les hauts revenus' Le FMI fait sa mini-révolution c'était en 2013 ; Par AFP , publié le 11/10/2013 à 07:54 Plus les riches sont riches, moins la croissance est forte: c'est le FMI qui le dit. C'était en 2015 Par LEXPRESS.fr , publié le 16/06/2015 à 11:40 «Ce ne sont pas les plus riches qui font augmenter la croissance» c'est aujourd'hui Arnaud Lefebvre - Express.be - mercredi 19 avril 2017 Les inégalités sociales pèsent sur la croissance économique, indique un rapport d’experts du FMI cité par L’Exppress. Les chercheurs estiment ainsi que des crises financières sont plus susceptibles d’avoir lieu à cause des inégalités de revenus. Pour résoudre ce problème, les auteurs de l’étude soulignent qu’il serait nécessaire d’aboutir à une meilleure répartition des richesses via davantage d’impôts sur les actifs et sur les biens immobiliers. L’association Oxfam s’est dite satisfaite de ces conclusions. Pour Nicolas Mombrial, le directeur d’Oxfam, ce rapport du FMI montre que l’on n’atteindra pas davantage de croissance économique en rendant les riches encore plus riches. « L’écart entre les riches et les pauvres est à son plus haut niveau depuis des décennies », souligne encore l’étude. Plusieurs raisons sont avancées. « L’assouplissement » des règlementations du marché du travail, la baisse de popularité des syndicats ainsi que la diminution des salaires minimums auraient ainsi abouti au renforcement des inégalités de revenus. Ces contextes ont affaibli les possibilités de négociations des travailleurs. Les salaires plus bas ont également été affectés négativement par les progrès technologiques. Crises Selon l’étude, lorsque les revenus d’un cinquième des riches connaissent une hausse d’1%, la croissance économique s’affaiblit à moyen terme, soit de -0,08 point. Par conséquent, les avantages de la croissance ne se propagent pas vers les groupes les plus pauvres de population. On ne peut donc pas dire que les revenus des plus riches sont injectés dans l'économie. En revanche, si les revenus d’un cinquième des plus pauvres augmentaient d’1%, la croissance économique augmenterait de 0,4 point, indiquent les experts. Selon ceux-ci, les revenus plus élevés des groupes les plus riches ainsi qu’une stagnation des bas salaires des groupes les plus pauvres de la population sont susceptibles de provoquer des crises financières. « Une période prolongée d'inégalités plus élevées dans les économies avancées a été associée à la crise financière (de 2008-2009) en renforçant l'endettement par effet de levier (...) et en permettant aux groupes de pression de pousser vers plus de dérégulation financière », conclut le rapport. !!!!!!!!!!ALORS.........LA TAXE DES MILLIONNAIRES........UNE UTOPIE !!!!!!!!!!

Hier 14 décembre, le régulateur des télécoms des États-Unis a voté la fin de la neutralité du Net. Qu’est ce que cela signifie pour les citoyens de ce pays ? Et pour nous, en Europe ?

Ce dimanche 10 décembre, la SNCB a lancé son nouveau plan de transport. Un plan « avec plus de trains et plus de correspondances », qui « élargira l’offre ferroviaire de 5,1% » si on en croit la SNCB. Qu’en est-il en réalité ?

Un accès super rapide à Facebook, Netflix, Buzzfeed… et la file d’attente pour tout le reste du contenu d’Internet ? Selon toute vraisemblance, la FCC, organisme américain de régulation des télécommunications, votera le 14 décembre la fin de la neutralité du Net. Mais une forte opposition se fait entendre de plus en plus...

Le 13 décembre, la coalition « Justice migratoire », qui regroupe associations citoyennes, syndicats, ONG, appelle à une grande manifestation à Bruxelles. « L’objectif est de rassembler plusieurs milliers de personnes, afin que l’Europe change de cap », selon David Mendez, l’un des organisateurs.

Vous connaissez probablement les conseillers emploi du Forem. Vous connaissez moins les éclusiers, gardes forestiers, responsables des pistes des aéroports, ou le personnel d’entretien des routes, mais ils sont là pour vous. Mais le gouvernement wallon, lui, n’est pas là pour eux. Ce jeudi 30 novembre, les services publics de Wallonie seront en grève pour demander le respect de ses engagements.

Il y a quelques jours, une équipe de CNN a sorti une vidéo terrifiante. Des migrants étaient vendus comme esclave pour une somme allant de 300 à 500 dollars dans une ville à proximité de Tripoli, la capitale Libyenne. Les images ont choqué de nombreuses personnes qui voient réapparaître le fantôme de l’esclavage qui a si longtemps détruit les populations africaines.

Victime d’un viol, Norine raconte son parcourt pour nous permettre de comprendre les barrières à surmonter pour les victimes. Un témoignage qui montre aussi que la justice dans notre pays n’est pas au service des victimes.

Deux chauffeurs Uber viennent de gagner en appel contre la plateforme.

La principale confédération syndicale portugaise appelait à une manifestation nationale, samedi dernier, pour une augmentation du pouvoir d’achat. Elle réclame une meilleure redistribution des richesses, fruit de la timide reprise économique.

Membre du bureau du Parlement catalan, le communiste Joan Josep Nuet est lui aussi poursuivi pour « sédition ». Son dossier, bâclé, illustre l’offensive antidémocratique de Rajoy.