« Chère Maggie, merci de faire de la santé un produit de luxe »

Photo Solidaire, CPP.
Photo Solidaire, CPP.
Thema's
Santé

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Commentaires

Il me parais inconcevable toute ces augmentation. Je suis en dépression depuis des années (malheureusement) Je touche environ 700€ par mois.En plus je dois subir une intervention chirurgicale de l épaule,je dois faire de la kiné pour mon pied blessé. Que me restera de mes 700€
le but de ce gouvernement des nantis est clair ! un retour pur et simple au 19ème siècle ! une société dirigée par une élite de nantis qui dirige une majorité de "gueux". Et finalement, si les "gueux" ne savent pas se payer leurs médicaments, ils vont décéder plus tôt, ce sera moins de pensions à payer et de nouvelles grosses économies pour ce foutu gouvernement ! C.Q.F.D. !
Je suis d accord. Ma mère est fybromyalgique. Elle avait droit à 60 séances de kiné maintenant 18. C est honteux. Comment va t elle faire pour vivre avec une séance toute les 3 semaines? Avec des antidouleurs ben ça va être difficile vu l augmentation des prix. Que faut il faire mnt? Crever pour être tranquille???
C'est bien pire que cela !!!! Mon épouse vient de recevoir une notification officielle à ce propos. Fibromyalgique comme votre maman elle avait droit à 60 séances de kiné de 30 minutes renouvelables chaque année. Dorénavant elle n'a plus droit effectivement qu'à 18 séances de 45 minutes définitives et non renouvelables! Autrement dit, chaque fibromyalgique dorénavant dès ce mois de janvier n'aura plus droit, ad vitam eternam, à aucun soin de kiné dès que ses 18 prochaines séances seront consommées. Cette disposition est d'autant plus incompréhensible qu'elle provient d'une doctoresse de formation. Hors une simple analyse permet de comprendre facilement que la kiné ou chaque autres interventions naturelles permettant de soulager la douleur des fibromyalgiques les écartent partiellement de la consommation (compréhensible) d'anti-douleurs chimiques et de leurs effets secondaires délétères. Hors dans ce cas, on devine déjà le résultat: contre productif au niveau santé, contre-productif dans le budget de l'INAMI et par conséquent dans le budget de l'état, mai aussi d'un point de vue humanitaire à l'égard de personnes en souffrance. Le seul gain que j''y trouve est celui des industries pharmaceutiques notamment bien présentes en Belgique. La fibromyalgie n'a pas de frontière. Elle concerne tout le monde. Cette disposition va fatalement toucher très rapidement les plus fragiles, les plus démunis. Dans l'absolu à vouloir comprendre, je dirais, et je mâche mes mots qu'il s'agit d'un abandon volontaire et intéressé de personnes en danger de santé. J'ajoute, d'un point de vue factuel, que la mesure permettra au gouvernement une économie de 4 millions d'euros. Autant dire la valeur immobilière des propriétés d'un seul de nos élus.....
A propos des fibromyalgiques!!!!! C'est bien pire que cela !!!! Mon épouse vient de recevoir une notification officielle à ce propos. Fibromyalgique comme votre maman elle avait droit à 60 séances de kiné de 30 minutes renouvelables chaque année. Dorénavant elle n'a plus droit effectivement qu'à 18 séances de 45 minutes définitives et non renouvelables! Autrement dit, chaque fibromyalgique dorénavant dès ce mois de janvier n'aura plus droit, ad vitam eternam, à aucun soin de kiné dès que ses 18 prochaines séances seront consommées. Cette disposition est d'autant plus incompréhensible qu'elle provient d'une doctoresse de formation. Hors une simple analyse permet de comprendre facilement que la kiné ou chaque autres interventions naturelles permettant de soulager la douleur des fibromyalgiques les écartent partiellement de la consommation (compréhensible) d'anti-douleurs chimiques et de leurs effets secondaires délétères. Hors dans ce cas, on devine déjà le résultat: contre productif au niveau santé, contre-productif dans le budget de l'INAMI et par conséquent dans le budget de l'état, mai aussi d'un point de vue humanitaire à l'égard de personnes en souffrance. Le seul gain que j''y trouve est celui des industries pharmaceutiques notamment bien présentes en Belgique. La fibromyalgie n'a pas de frontière. Elle concerne tout le monde. Cette disposition va fatalement toucher très rapidement les plus fragiles, les plus démunis. Dans l'absolu à vouloir comprendre, je dirais, et je mâche mes mots qu'il s'agit d'un abandon volontaire et intéressé de personnes en danger de santé. J'ajoute, d'un point de vue factuel, que la mesure permettra au gouvernement une économie de 4 millions d'euros. Autant dire la valeur immobilière des propriétés d'un seul de nos élus.....
Bonjour Madame la Ministre . Lors de votre investiture ,vous vous étiez engagée à ne pas toucher à la sécurité sociale . JE me rends compte que vous n'avez absolument pas tenu vos engagements .Dommage madame !.Vous aviez une certaine forme de crédibilité .Maintenant ,il faut bien reconnaître que vous êtes une menteuse .SVP ne vous représentez plus aux prochaines élections . vous ne représentez absolument pas vos électeurs et surtout pas les gens qui ont de réels problèmes de santé .
Je trouve cela scandaleux de faire surtout pour ceux qui ont un bas revenu et de ne plus avoir les moyens de se soigner .....maggie venez vivre avec 100euro pendant quelques temps et bien sûr en étant malade...

A quelques jours d’une grève, une victoire en justice de syndicalistes a une résonance particulière. Après l’interdiction des piquets, le syndicat n’a pas baissé les bras et a attaqué Infrabel en justice. 

Les images sont fortes. Au matin du 20 septembre, 14 hauts fonctionnaires de l'administration catalane ont été arrêtés par la Garde civile espagnole. L'objectif du gouvernement espagnol est d'éviter l'organisation d'un référendum sur l'indépendance de la Catalogne, programmé pour le 1 octobre.

Une délégation soudanaise est invitée par le secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration Theo Francken (N-VA) pour venir identifier et ramener les réfugiés soudanais arrêtés dans le parc Maximilien et aux alentours de la gare du Nord à Bruxelles. Après les rafles policières des dernières semaines, la politique de #nettoyage de Francken prend une dimension supplémentaire.

Les négociations pour une nouvelle convention collective de travail (CCT) à Oleon ont échoué après le « non » de la direction aux propositions des travailleurs et de leurs syndicats. Les délégués des trois syndicats ont informé leur base et les travailleurs ont arrêté le travail. Ce 19 septembre au matin, le PTB s’est rendu aux portes de l’entreprise afin de témoigner son soutien.

Le PTB met la pression sur le plan pension du gouvernement devant 12 000 personnes. « Renforcez la nouvelle vague sociale, Join the wave ! », a déclaré Peter Mertens dans son discours à ManiFiesta, ce 17 septembre.
Après Irma, d’autres ouragans violents ne manqueront pas de surgir. L’approche préventive de Cuba devrait constituer une source d’inspiration pour des pays riches comme les Etats-Unis, la France (Saint-Martin) et les Pays-Bas (Sint-Maarten). Une opinion de Julie Steendam et Isabelle Vanbrabant, respectivement collaboratrice politique à l'ONG M3M et présidente de Cubanismo.be.

Le journaliste français François Ruffin est désormais député. Porté par une candidature rassemblant toute la gauche, il a battu le mouvement présidentiel En Marche et le Front national. Pour s’opposer au gouvernement depuis l’Assemblée nationale, et encore et toujours depuis la rue. Entretien.

On n'avait jamais vu une saison des ouragans aussi violente que cette année, dans l'océan Atlantique. Le 10 septembre, Irma, l'ouragan le plus violent jamais enregistré, a débarqué en Floride après un passage particulièrement dévastateur dans les Caraïbes. À peine deux semaines après Harvey, qui a durement frappé la ville de Houston, au Texas. Aujourd’hui, les Caraïbes se préparent au prochain ouragan, José. Que se passe-t-il ?

Richard Falk, professeur de droit international aux États-Unis, a été pendant plusieurs années rapporteur spécial de l’ONU pour les Territoires occupés en Palestine. Il a récemment publié un rapport pour l’ONU où il constate qu’Israël est un État d’apartheid. Sous la pression, celui-ci a rapidement été retiré. L’organisation Intal a interviewé Richard Falk, qui sera également présent à ManiFiesta le 16 septembre.

Avec un nouvel essai nucléaire sous-terrain, cette fois avec une très puissante bombe à hydrogène, la Corée du Nord est passée à une vitesse supérieure dans les menaces et provocations militaires, ce qui inacceptable et extrêmement dangereux. Là-dessus, les États-Unis ont à nouveau jeté de l’huile sur le feu. Le ministre américain de la Défense James Mattis a menacé d’une réaction militaire écrasante si la Corée du Nord poursuivait dans cette voie. « Ils ne comprennent que ce langage-là », a tweeté le président Trump.