Comment l’Armée rouge a vaincu l’Allemagne nazie

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Commentaires

Merci de remettre les pendules à l'heure camarade!!!!
Je crois que les orgues de Staline (Katioucha) arrivent plus tard dans la guerre, en 43.
Ce 09 mai aussi, Moscou célèbre la Victoire sur le nazisme: Les nazis ont signé la capitulation en France, avec les alliés occidentaux de préférence, le 8 mai 1945, c' est un fait. Mais, il est aussi un autre fait que Staline a eu raison d' exiger une autre signature à Berlin, entre TOUS les grands, le 9 mai 1945. Cette capitulation ne pouvait être totale que si la guerre s' arrêtait sur TOUS les fronts (à l' Ouest, mais aussi à l' Est) et entre TOUS les belligérants. D' autant plus que ... (cliquer ici: http://users.skynet.be/roger.romain/1940-1945.html). François Hollande ne sera pas présent: ce social-démocrate ricanisé, otanisé, européiste, ne sera pas présent à Moscou. Il possède une mémoire sélective et à sens unique, ...
Le gros oubli ( volontaire ? ) est qu'une part non négligeable des cosaques se sont rallié aux nazi et même tenu des camps de prisonniers de guerre dans les steppes en embauchant des femmes . On aime chanter nos gloires en cachant nos hontes . Bien à vous .

Les 9 musiciens de Babylon Circus sont impatients de découvrir ManiFiesta. David Baruchel, un des chanteurs et créateurs du groupe, se dit d’ores et déjà ravi de jouer en Belgique - « notre deuxième maison » - pour un concert qui promet... « Plus on est nombreux, plus il y a de bruit ! »

Les Philippines ont la réputation d’être un des pays les plus dangereux au monde pour les activistes. Avec le nouveau président, Rodrigo Duterte, les mouvements sociaux semblent pouvoir obtenir une voix au gouvernement. 

« Il pleut ? Et alors, on ne va pas fondre ! Quelque 120 enfants, de 48 endroits différents de Belgique, de tous les coins du pays. Au camp des Pionniers, il n’a a pas de Flamands, de Wallons ou de Bruxellois, d’enfants d’origine belge ou immigrée… Chacun est tout simplement un Pionnier. Et le camp est une semaine remplie d’amitié, de solidarité et de plaisir », publiait la page Facebook des Pionniers lors de leur annuel camp d’été.

À ManiFiesta, nous sommes un. Nous venons de tous les coins du pays, et nous parlons tous les langues. Alors que les terroristes veulent nous opposer par leurs attentats meurtriers et que certains politiciens tirent avidement parti de cela pour semer la haine et la division, nous nous unissons. Notre message est celui de la solidarité. Nous sommes un.

« C’est près d’Ostende ? Ah, génial ! Je n’ai jamais vu la côte belge ! » Lorsqu’Audrey Vernon apprend où ManiFiesta est organisé, celle qui viendra y jouer son one-woman-show Comment épouser un milliardaire est enthousiaste. Lorsqu’elle évoque la situation politique en France ou la répartition des richesses dans le monde, elle l’est beaucoup moins… 

« Nous avons gagné la plus belle des batailles, celle de la paix en Colombie. La lutte armée est terminée, la lutte des idées a commencé. » C'est par ces mots qu'Ivan Marquez, chef de négociation de la délégation des FARC à La Havane, a commenté ce 24 août en soirée la finalisation des accords de paix avec le gouvernement colombien.

Voici un aperçu du contenu du numéro de septembre. En vous abonnant, vous recevrez non seulement ces articles plus vite, mais aurez également accès aux photos, dessins et à bien d'autres informations.

250 personnes ont perdu la vie suite au tremblement de terre qui a secoué l’Italie ce mercredi 24 août. Ce n’est pas la première fois que le pays connaît une telle catastrophe. Pour Romano Camassi, sismologue à l’Institut national de géophysique et volcanologie italien, « ce ne sont pas des miracles qu'il faudrait, mais des ressources. Là où l'on s'attache à la prévention, les dommages sont limités. »

Au départ, il était question de revoir des niches fiscales comme les intérêts notionnels, qui profitent aux multinationales. Mais, aujourd'hui, le gouvernement travaille sur une réforme de l'impôt des sociétés dont l'objectif est totalement inverse : offrir un nouveau cadeau – impayable – au grand capital.

Après Paris et Bruxelles, des attentats ont frappé cet été Nice, Ansbach, Charleroi et Saint-Étienne-du-Rouvray. En réaction, le gouvernement s’enfonce dans une logique polarisante, inefficace et liberticide. Gagnerons-nous la lutte contre Daech de cette façon ? Un débat s’impose.