Comment Reynders a offert un cadeau fiscal de 700 millions aux multinationales sans débat parlementaire

Photo European Parliament - Pietro Naj-Oleari / Flickr
Photo European Parliament - Pietro Naj-Oleari / Flickr

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.

Commentaires

L'Europe fait essaye de faire croire qu'elle contrôle tout alors tous ce quel contrôle ce sont les interets personel de certains dirigent bien placé, exemple BLATER ET PLATINI présumé innocent OU NON COUPABLE et sur ça je condamne ni ne juge personnes, mais les magouilles existe et on toujours existé
Les faits étant établis , est bien que c'est multinationales rembourse les cadeau fiscaux quelle ont bénéficier , comme cela le gouvernement actuel ne devrait pas aller chercher de l'argent dans la poche des petits travailleurs, car c'est ce qu'il fonts pour l'instant malheureusement !!!!
Tous des pourris et pendant ce temps des gens crèvent.
outre le fait qu'il existe partout des rulings et qu'il est accepté par le pays avant même d'être taxer. je trouve ca simpliste de faire un titre en mentionnant que Mr Rynders comme coupable alors que derrière ca cela a sans doute apporter de l'emploi en Belgique et un minimum d'impôt à méditer. honteux à l'Europe plutôt. tout ca pour engraisser la parlemenatire de cette commission
j'en ai marre d'ètre pris pour une vache a lait
Avec cette somme, nous aurions des pare-chocs en or sur nos véhicules d'incendie...
Bonsoir , ce gouvernement doit répondre aux attendent des Banquiers , et encore plus au groupe du BILDERBERGERS , ceux qui veulent le gouvernement mondiale , ainsi que l'on mange dans leurs mains , SUPER non, les grands criminels derrière de c'est 80 années, Il faut changer tout le monde le dis , MAIS COMMENT C'EST A CELA QU 'IL FAUT TRAVAILLER , LE CAPITALISME , 'C'EST PAS DE LA DÉMOCRATIE , C'EST DE LA DICTATURE CACHÉ , par quelque individu , merci de lire , et de me demandé de venir a une réunion du parti.
Evidemment, je ne soutiens pas l'"excess profit ruling", mais si cet argent partait dans d'autres paradis fiscaux?
que pouvons-nous faire, nous les petits, le gouvernement actuel ne voit que des profits pour eux et pour cela, il nous ponctionne de l'argent tout le temps; soit par des augmentations de produits de premières nécessités, nous fait aider les banques qui gèrent mal les comptes, fait en sorte que les malades de revenus moyen, ne peuvent bénéficier de la même qualité de soins que les élites. En ce qui concerne les pensions (sujet hors contexte mais d'actualité) il nous réduit quasi à la mendicité même si vous avez travaillé le temps nécessaire. La méthode de gérer la Belgique, qui bien évidemment, doit être en bonne entente avec l'Europe est on ne peut plus HONTEUSE.
reynders ne devrait plus pouvoir exercer une activité politique.
Et dans le même temps les populations souffrent de plus en plus du détricotage de la sécurité sociale. Il est temps que tous les citoyens se mobilisent pour le changement ….
Et quoi ???? On nous montre toujours ce genre de fraude de nos ministres. Et qui se passe-t-il pour eux ???. Jamais de suivis. Alors qu'on les laisse faire et la Belgique cours à la faillite et le peuple a de plus en plus dure.
Depuis deux mois, les travailleurs français sont en lutte contre les plans du président Emmanuel Macron et les politiques libérales de l'Union européenne. Dans ce combat, les cheminots sont la locomotive. Décryptage avec un des conducteurs de cette locomotive, le Secrétaire général de la CGT Cheminots.

Malgré de lourds sacrifices financiers de la part des salariés et un bénéfice record de leur entreprise, la direction de l’usine Perrin Industrie décide néanmoins la fermeture totale du site. En guerre, le nouveau film de Stéphane Brizé (La Loi du marché), avec Vincent Lindon, est saisissant de réalisme. Un récit puissant, un film qui questionne.

Après avoir gagné l'Eurovision et accueilli le départ du Giro, Israël célèbre ce 14 mai les 70 ans de sa fondation et accueille la nouvelle ambassade des USA à Jérusalem. De leur côté,  les Palestiniens prévoient ce 15 mai une marche avec jusqu'à un million de manifestants à Gaza, en clôture du cycle de protestations de la « Grande Marche du Retour » et pour commémorer les 70 ans de la Nakba, la « catastrophe » de la création d'Israël en 1948, qui a forcé 750 000 Palestiniens à quitter leurs villages. Entretien avec Hamdan Al Damiri, coordinateur de la communauté palestinienne en Belgique.

Theo Francken utilise une nouvelle fois la situation au parc Maximilien pour déshumaniser les personnes dont le seul crime est de fuir la guerre, la persécutions et la misère. Le nombre de migrants n’a pourtant pas augmenté ces derniers mois. S'ils doivent dormir dehors, c’est uniquement parce que le centre d’accueil où ils dormaient cet hiver a fermé ses portes.
Campus universitaires bloqués, assemblées générales et manifestations : le mouvement social qui traverse l'hexagone touche également les étudiants français. Rencontre avec Charlotte Dumont, responsable à Comac (mouvement étudiant du PTB), qui s’est rendue une semaine en France au cœur du mouvement étudiant.

Ce 15 mai sera commémoré le 70e anniversaire de la Nakba (« catastrophe »). Le terme désigne les conséquences pour les Palestiniens de la défaite des armées arabes face aux troupes sionistes en 1948. La plus importante de ces conséquences est l’expulsion de près de 750 000 personnes des territoires conquis par Israël.

Comac, le mouvement étudiant du PTB, et ManiFiesta, la Fête de la Solidarité, ont lancé hier le festival « Stand Up To Racism » à la VUB à Bruxelles. Une journée complète de slam, hip-hop, stands associatifs, concerts contre la peur et la haine de l’autre.

Cette année, le 1er mai du PTB à Liège a été marqué par la présence de cheminots français en lutte. Rencontre avec Matthieu Bolle-Reddat, conducteur de train et Secrétaire général de la CGT Cheminots Versailles.

Le tour d’Italie (« Giro ») a débuté en Israël. Grâce à un richissime homme d’affaires qui assume la quasi-totalité des coûts. Ce qui provoque des tensions chez les coureurs, mais aussi une consternation internationale. Ceux qui organisent quelque chose en Israël ne peuvent ignorer le contexte politique du pays.

« Bravo les Français ! On est avec vous ! » Cette phrase a été répétée de nombreuses fois au 1er Mai de Liège. A l’invitation du PTB, des cheminots de la CGT ont fait le déplacement depuis la région parisienne.