États-Unis : Bernie Sanders poursuit sa « révolution politique »

Malgré ses 75 ans, Bernie Sanders séduit de très nombreux jeunes. Sa campagne et les idées qu’elle porte ont amené une fraîcheur dans le débat politique, ainsi qu’une grande créativité au niveau visuel. (Photo Eli Christman / Flickr)
Malgré ses 75 ans, Bernie Sanders séduit de très nombreux jeunes. Sa campagne et les idées qu’elle porte ont amené une fraîcheur dans le débat politique, ainsi qu’une grande créativité au niveau visuel. (Photo Eli Christman / Flickr)

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.

Commentaires

Bernie est malheureusement un simulacre de démocratie. C'est la guerrière sioniste Hillary qui passera. On parie ?
Il laissera des traces et des repères s'il n'est pas élu, ce qui est à craindre, mais, sait-on jamais ? Ce qui est intéressant, c'est qu'il soulève l'opinion d'une partie de l'Amérique qui est peu connue et qu'il redistribue les priorités d'une vraie démocratie. Il pose les jalons d'une société plus juste avec des propositions réalistes et réalisables. Il ne faut pas oublier qu'il intéresse la génération qui a été mobilisée pour la guerre en Irak et en Afghanistan, que ces gens ont été recrutés sur des mensonges d'Etat et des promesses non tenues, aussi bien concernant la durée de la mobilisation que les motifs invoqués. Ces conscrits étaient recrutés essentiellement parmi la population immigrée avec promesse de régularisation au niveau de la nationalité pour eux et leurs familles (s'ils revenaient vivants). Ont été recrutés ensuite des étudiants en fin de parcours qui partaient pour un contrat d'un an. Sur place, ils se sont trouvés face à une réalité à laquelle ils ne s'attendaient pas : l'offensive était majoritairement confiée à des miliciens au service de sociétés privées. Ces sociétés avaient aménagé des baraques en dur, la clim, etc. Des soldats bien nourris, bien aguerris qui avaient résisté à la guerre du Vietnam (non ils ne sont pas tous dans des institutions psychiatriques, certains y ont pris goût ou bien sont arrivés à un stade où ils ne savent plus faire que ça) et autres missions engagées par les US. Les recrues qui sont arrivés là se sont trouvées complètement livrées à elles-mêmes, sans infrastructures, sans eau, ayant peu la pratique des armes, au milieu d'un véritable massacre et ont pu découvrir que sur le terrain, il y avait 2 poids, 2 mesures. Les blessés étaient envoyés dans les hôpitaux allemands et remis au combat directement sitôt considérés comme guéris. Des mères se sont révoltées, ont dénoncé l'injustice de cette guerre pour leurs enfants mais aussi par rapport à la réalité à laquelle ils assistaient. Ces gens-là (qui ont maintenant entre 40 et ± 50 ans) ont eu le temps d'expliquer cela à leurs enfants et de leur donner d'autres réponses. Politiquement, ils ont d'autres objectifs de justice et de paix et d'autres projets de société. C'est une guerre qui marque encore les esprits aux Etats-Unis. Les propositions de Bernie rejoignent leurs aspirations. C'est bien qu'un candidat puisse parler et proposer et tenir aussi longtemps une campagne là-bas.
L'article est très intéressant et clairvoyant, car avec la campagne menée par Sanders, ce sont des dizaines de milliers de militants politiques, dont beaucoup de jeunes, qui se mobilisent et débattent sur des thèmes sociétaux fondamentaux. Ils n'ont plus peur de remettre en cause les outrances du système néo-libéral, l'establishment (y compris à la tête du Parti Démocrate) et la toute puissance de Wall Street. Qu'une telle dynamique progressiste à grande échelle se développe aux Etats-Unis est tout à fait exceptionnel. D'autant plus que les activités de campagne sont auto-financées par les militants et les sympathisants, sans dépendre des groupes financiers. Je ne sais pas si l'on peut déjà rêver d'une révolution politique aux Etats-Unis, mais en tout cas, au-delà de l'issue des élections, il s'agit bien de l'amorce d'une révolution culturelle. Il est grand temps d'établir de nouvelles synergies entre les progressistes de tous les pays, car l'unique manière de construire un système sociétal équitable et durable au niveau mondial est d' internationaliser les luttes. Si on ne comprend pas ça, eh bien,, à moyen terme, on est foutus ! Ce sera le chaos social (y compris dans nos régions privilégiées), la détérioration accélérée de la planète et...la guerre

L’Italie a presque un nouveau gouvernement. Cette alliance entre populistes du Mouvement 5 Étoiles et extrême-droite de la Ligue inquiète l’Union européenne. Le nouvel exécutif pourrait ne plus respecter les traités européens. Mais c’est surtout l’émergence de ce gouvernement même qui devrait inquiéter. Parce qu’il illustre toutes les limites de l’intégration européenne.

Redouane Ahrouch, conseiller communal à Molenbeek, a été licencié par la STIB. Fondateur du parti Islam, il avait défendu la séparation des entrées des hommes et des femmes dans les transports en commun. Lors de son passage à RTL, il avait refusé de regarder une chroniqueuse dans les yeux. Il en a ensuite fait de même face à la secrétaire d’État N-VA, Zuhal Demir sur le plateau de l'émission « De Afspraak ». Le comportement d’Ahrouch a choqué. Mais comment combattre ses idées ? Et à qui profite réellement la polémique ?
Ce dimanche 20 mai, avec 68 % des votes exprimés en sa faveur, Nicolás Maduro a remporté l'élection présidentielle vénézuélienne. L'opposition locale, les États-Unis et leurs partisans ne reconnaissent pas le résultat. Une décision prise avant que l'élection n'ait lieu...
Pour la première fois depuis dix ans, tous les syndicats de la Fonction publique, qui compte 5,4 millions de salariés en France, étaient dans la rue ce mardi. Rejoints par de nombreux secteurs, ils luttent contre la volonté du président Macron de supprimer 120 000 emplois, casser leur statut, ouvrir la porte aux contrats précaires... Reportage au milieu du cortège parisien.
Depuis deux mois, les travailleurs français sont en lutte contre les plans du président Emmanuel Macron et les politiques libérales de l'Union européenne. Dans ce combat, les cheminots sont la locomotive. Décryptage avec un des conducteurs de cette locomotive, le Secrétaire général de la CGT Cheminots.

Malgré de lourds sacrifices financiers de la part des salariés et un bénéfice record de leur entreprise, la direction de l’usine Perrin Industrie décide néanmoins la fermeture totale du site. En guerre, le nouveau film de Stéphane Brizé (La Loi du marché), avec Vincent Lindon, est saisissant de réalisme. Un récit puissant, un film qui questionne.

Après avoir gagné l'Eurovision et accueilli le départ du Giro, Israël célèbre ce 14 mai les 70 ans de sa fondation et accueille la nouvelle ambassade des USA à Jérusalem. De leur côté,  les Palestiniens prévoient ce 15 mai une marche avec jusqu'à un million de manifestants à Gaza, en clôture du cycle de protestations de la « Grande Marche du Retour » et pour commémorer les 70 ans de la Nakba, la « catastrophe » de la création d'Israël en 1948, qui a forcé 750 000 Palestiniens à quitter leurs villages. Entretien avec Hamdan Al Damiri, coordinateur de la communauté palestinienne en Belgique.

Theo Francken utilise une nouvelle fois la situation au parc Maximilien pour déshumaniser les personnes dont le seul crime est de fuir la guerre, la persécutions et la misère. Le nombre de migrants n’a pourtant pas augmenté ces derniers mois. S'ils doivent dormir dehors, c’est uniquement parce que le centre d’accueil où ils dormaient cet hiver a fermé ses portes.
Campus universitaires bloqués, assemblées générales et manifestations : le mouvement social qui traverse l'hexagone touche également les étudiants français. Rencontre avec Charlotte Dumont, responsable à Comac (mouvement étudiant du PTB), qui s’est rendue une semaine en France au cœur du mouvement étudiant.

Ce 15 mai sera commémoré le 70e anniversaire de la Nakba (« catastrophe »). Le terme désigne les conséquences pour les Palestiniens de la défaite des armées arabes face aux troupes sionistes en 1948. La plus importante de ces conséquences est l’expulsion de près de 750 000 personnes des territoires conquis par Israël.