L’éloge de la richesse

On peut constater chaque jour à quel point l’élite économique peut peser et pèse sur les décisions politiques. (Photo Gwenael Piaser/Flickr)
On peut constater chaque jour à quel point l’élite économique peut peser et pèse sur les décisions politiques. (Photo Gwenael Piaser/Flickr)

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Commentaires

Les Riches talentueux par leurs merites? MDR, si ce n'etait jaune. Les sociologues en sus de piketty et des economistes ont deja montrés que la "richesse" des nantis, des riches ou oligarques, peut importe comment on les nommes, etaient dû avant tout a une reproduction de classe, non a leurs mérites. Leurs richesses provient avant tout de leviers socio-economique. C'est la seule classe pour qui, il n'y a pas separation de pouvoir d'ailleurs (banquier, juge et industriels pouvant diner ensemble et discuter entres "bonnes gens"). Les riches le devenant par le travail, en commencant a partir de rien? selon les Etudes, ils forment a peine 4% des hautes strates sociales, tout pays confondus. Le problème c'est que cette caste n'as ni volonté patriotique, et de fait, leurs argents est souvent déjà ailleurs. Même si demain, vous devenez un "nouveau riche" de part Euromillion ou autres, la problématique sociale restera la même: c'est eux qui vous invitent parmis eux, pas le contraire. De fait, le portefeuille social de cette caste, contrairement aux classes populaires, les rend infiniment plus prompt a se concerter massivement pour contrer toute velleités, alors que dans le même temps, ils ont detruit le tissus social populaire et ont mis dans la tête des classes moyennes qu'ils faisaient deja partie des classes bourgeoise, ce que ces derniers vivent très mal quand ils se rendent compte que non, et qu'ils chutent vers la classe inferieure: celles des classes populaires ou paupérisée. Si déjà les classes moyennes commençaient a arreter de se prendre pour des petits bourgeois et acceptaient qu'ils sont de la classe populaire, il serait deja plus simple de leurs faire comprendre la realité economique et sociale dans laquelle ils vivent. A la place, ils s'aveuglent et adhèrent totalement aux idées de ceux qui les ecrasent. J'en ai d'ailleurs quelques specimens dans ma classe, assez affolant.

Le week-end des 16 et 17 septembre, le plus grand festival de solidarité du pays se tiendra à nouveau à Bredene, à la côte. Cette année, ManiFiesta présentera encore une fois un programme alléchant, sur un terrain entièrement réaménagé pour accueillir encore plus de gens. Une interview croisée de l’ancien et du nouveau directeur du festival sur ce qu’on doit attendre de cette nouvelle édition.

La fédération patronale du secteur des entreprises chimiques et pharmaceutiques vient de faire connaître ses chiffres annuels. « Une année particulièrement bonne », semble-t-il. Du coup, les patrons veulent poursuivre sur leur lancée et proposent d’augmenter la flexibilité tout en compressant les salaires. La journée d’action du 18 avril dernier a pu leur donner une idée de ce qu’en pensent les travailleurs…

Lire un rapport de la Commission européenne sur la Belgique n’est pas facile. D’une part, la Commission applaudit des mesures qui font payer les travailleurs, en critiquant souvent que celles-ci n’aillent pas suffisamment loin. D’autre part, elle est parfois obligée de souligner les échecs de certaines politiques libérales.

Avec 51 % des voix, en plein état d’urgence, modifier la Constitution ? L’évolution de la Turquiea de quoi inquiéter. Mais une trop grande part des critiques occidentales concernant le coup de force du président Erdogan sont hypocrites. L’interminable petit jeu autour de l’adhésion à l’Union européenne, le très critiquable accord sur les réfugiés et l’utilisation de la Turquie pour déstabiliser la Syrie ne contribuent pas à faire évoluer positivement le pays. Il est urgent que l’Europe change d’attitude.

Lina est Belge et a travaillé pendant sept ans comme volontaire pour la Croix-Rouge syrienne. Elle est rentrée en Belgique mais continue à suivre de très près la situation en Syrie.

La violence dans le couple existe aussi chez les ados, révèle une étude. « Les cours d’éducation sexuelle parlent de contraception, de maladies sexuellement transmissibles, des organes... Mais pas des sentiments, de son propre plaisir ou du fait de poser ses limites », déplore Mara De Belder, du mouvement RedFox.  

Frontex, l'agence européenne des garde-frontières et garde-côtes européens, laisse délibérément les réfugiés se noyer. C'est ce que nous apprennent des documents internes ayant « fuité ». Depuis le début de l’année, 7 personnes meurent chaque jour en tentant la traversée de la Méditerranée…

Le nombre de travailleurs malades de longue durée explose. Ils sont 392 000. Un record. Le gouvernement a une responsabilité écrasante dans cette situation. Une fois de plus, la N-VA tente de faire diversion : elle voudrait permettre aux travailleurs malades de tester un autre employeur pour sortir du burn-out. Une équipe de la KU Leuven démonte pièce par pièce la proposition de la N-VA. Loin des diversions des partis de droite, des pistes de solution existent.

Le nombre de malades de longue durée augmente sans cesse. La ministre de la Santé, Maggie De Block (Open Vld) veut les obliger à reprendre le travail, mais elle ne s’en prend pas du tout aux causes, comme la pression croissante du travail. Témoignages des principaux intéressés.

« Nous sommes les précurseurs d’un monde tout neuf. Vous autres, la jeune génération, vous avez un monde entièrement neuf devant vous. » C’est le message d’espoir porté par Jean-Luc Mélenchon. Dans les sondages, le candidat de gauche à la présidence française talonne les favoris. Il est même devenu le candidat le plus populaire parmi les jeunes.