La double morale : notre armée est à Bruxelles et Anvers, nos armes en Arabie saoudite

Anvers, 18 janvier 2015. (Photo Solidaire, Dirk Holvoet)
Anvers, 18 janvier 2015. (Photo Solidaire, Dirk Holvoet)

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Commentaires

quand un belge de Syrie reviendra avec un FN dans ses bagages, achetés par les saoudiens et fournis par eux aux assassins islamistes, qu'il y aura un bain de sang (vu que les FN, c'est pas des armes de schtroumpfs), que dira le gouvernement ? et l'armée ? et les familles des victimes ? le peuple est-il stupide ou fait-il dans la "dissonance cognitive" ?
Ce que je trouve abérrrant, c'est qu'en fait, , sous couvert de peur du terrorisme, on fasse appel à l'armée parceque la police est en tel sous effectif qu'elle ne peut plus maintenir les missions qui sonty les siennes. C'est la résultante de "dégraissage des services publics bouffis" depuis des années. Et maintenant que l'on à besoin de la police, . . ; y'a plus. alors on va chercher l'armée. et demain ??? Le spf finances (les impôts) ne fonctionne plus ? l'argent ne rentre plus dans les caisses ? On privatise ! ! ! La sécurité sociale coute trop cher ??? soignez vous tout seul !
J'ai voté PTB, et je crois que j'ai fait le bon choix, concernant votre politique national, mais concernant votre politique international, j'ai des doutes. Vous félicètez la gréce pour avoir voté extrême gauche, mais vous ne faites pas de commentaire, pour leur alliance avec l'extrême droite. Vous condamner Israel ( a juste titre) pour ce qu'il font en Palestine, mais vous ne dites rien, lorsque que les palestiniens applaudissent les attentats et brûle le drapeaux Français Vous condamner les USA pour tout ce qui se passe dans le monde, à vous entendre ce serais de leur faute, pour les attentats, alors que se sont des fanatiques religieux qui font les attentats. Pas de commentaires ou très peu sur les massacres des chrétiens par des fanatiques musulmans en Syrie et en Irak, très peu de commentaires également sur les décapitations Pas de commentaire sur le dictateur Poutine, qui envahit un pays et tuent des milliers de gens, même si l'Ukraine est dominée par l'extrême droite, rien ne lui donne le droit d'envahir un pays Je sais que beaucoup de personnes pensent comme moi, n'oubliez pas que des personnes de toutes confessions et de race votent pour vous, je crois que vous devriez condamner avec force toute les atrocités faites aux musulmans, juifs, ou autres populations, merci de me lire, et continuer de vous battre pour notre bien à tous.
Bonjour, Attention de ne pas confondre salafisme et takfirisme. Si l'Arabie Saoudite est bien le berceau et le centre du salafisme, ce pays est victime du takfirisme qui a commis de nombreux attentats en Arabie Saoudite. Pour rappel, l'Arabie Saoudite fait partie de la coalition qui se bat contre l'autoproclamé "État Islamique". Les salafistes sont pacifistes, tandis que les takfiristes attaquent tout le monde, y-compris les salafistes. Le PTB a sans doute de très bonnes idées concernant la politique belge, mais ses points de vue sur l'international sont parfois très approximatifs. Je ne peux que vous conseiller d'aller visiter la Grande mosquée de Bruxelles, dans le Parc du Cinquantenaire, occupée et dirigée par l'Arabie Saoudite, et demander aux responsables leur opinion sur les terroristes et l'EI. C'est à deux pas de la station Schuman. Il fut un temps où les communistes représentaient le grand méchant loup, aujourd'hui ce sont les salafistes, pourtant paisibles, et c'est tout aussi injuste. Bien à vous
Une analyse très éclairante, et qui va au fond des choses. Merci pour cette contribution à la compréhension et à la réflexion.
Le 13 novembre, mon fils aurait pu figurer parmi les victimes. Il se trouvait à Paris et a été averti de justesse par la femme d'un ami avec qui il se trouvait dans un autre quartier qu'ils ne devaient pas rentrer au domicile de ce dernier. Je passe les arguments dont toute la planète a été informée et que maintenant tout le monde connaît. Et j'ai été soulagée, j'ai pu me rassurer. J'ai pu laisser aller des larmes salutaires. Et je me suis rendu compte que je pleurais pour les milliers d'enfants, de mères, de pères qui depuis si longtemps meurent sous les bombes et la torture et fuient, laissent tout derrière eux. Pleurent de honte et de désolation d'avoir été obligés à ça. Je me suis demandé où étaient les travailleuses qui avaient tissé de leurs mains les fils d'or qui sillonnent sur la nappe que nous sortons à Noël. Je me suis aussi demandé où étaient les morts de la manifestation de Charonne, ceux dont on a jamais parlé. Je ne suis qu'une simple citoyenne témoin de notre histoire à tous. J'aurais souhaité que chacun pleure des souffrances et de la censure européenne opposée aux mouvements de résistance dans ces pays qui était déjà stigmatisée comme terroriste. Voilà, c'est tout. Ce n'est pas très rationnel ni matérialiste comme analyse, mais j'ai du mal à croire que, parce que nos gouvernements sont lourdement armés et qu'ils ont développé ce secteur au détriment de bien des autres, nos vies soient plus précieuses car elles se sont passées près de chez nous.

La fédération patronale du secteur des entreprises chimiques et pharmaceutiques vient de faire connaître ses chiffres annuels. « Une année particulièrement bonne », semble-t-il. Du coup, les patrons veulent poursuivre sur leur lancée et proposent d’augmenter la flexibilité tout en compressant les salaires. La journée d’action du 18 avril dernier a pu leur donner une idée de ce qu’en pensent les travailleurs…

Lire un rapport de la Commission européenne sur la Belgique n’est pas facile. D’une part, la Commission applaudit des mesures qui font payer les travailleurs, en critiquant souvent que celles-ci n’aillent pas suffisamment loin. D’autre part, elle est parfois obligée de souligner les échecs de certaines politiques libérales.

Avec 51 % des voix, en plein état d’urgence, modifier la Constitution ? L’évolution de la Turquiea de quoi inquiéter. Mais une trop grande part des critiques occidentales concernant le coup de force du président Erdogan sont hypocrites. L’interminable petit jeu autour de l’adhésion à l’Union européenne, le très critiquable accord sur les réfugiés et l’utilisation de la Turquie pour déstabiliser la Syrie ne contribuent pas à faire évoluer positivement le pays. Il est urgent que l’Europe change d’attitude.

Lina est Belge et a travaillé pendant sept ans comme volontaire pour la Croix-Rouge syrienne. Elle est rentrée en Belgique mais continue à suivre de très près la situation en Syrie.

La violence dans le couple existe aussi chez les ados, révèle une étude. « Les cours d’éducation sexuelle parlent de contraception, de maladies sexuellement transmissibles, des organes... Mais pas des sentiments, de son propre plaisir ou du fait de poser ses limites », déplore Mara De Belder, du mouvement RedFox.  

Frontex, l'agence européenne des garde-frontières et garde-côtes européens, laisse délibérément les réfugiés se noyer. C'est ce que nous apprennent des documents internes ayant « fuité ». Depuis le début de l’année, 7 personnes meurent chaque jour en tentant la traversée de la Méditerranée…

Le nombre de travailleurs malades de longue durée explose. Ils sont 392 000. Un record. Le gouvernement a une responsabilité écrasante dans cette situation. Une fois de plus, la N-VA tente de faire diversion : elle voudrait permettre aux travailleurs malades de tester un autre employeur pour sortir du burn-out. Une équipe de la KU Leuven démonte pièce par pièce la proposition de la N-VA. Loin des diversions des partis de droite, des pistes de solution existent.

Le nombre de malades de longue durée augmente sans cesse. La ministre de la Santé, Maggie De Block (Open Vld) veut les obliger à reprendre le travail, mais elle ne s’en prend pas du tout aux causes, comme la pression croissante du travail. Témoignages des principaux intéressés.

« Nous sommes les précurseurs d’un monde tout neuf. Vous autres, la jeune génération, vous avez un monde entièrement neuf devant vous. » C’est le message d’espoir porté par Jean-Luc Mélenchon. Dans les sondages, le candidat de gauche à la présidence française talonne les favoris. Il est même devenu le candidat le plus populaire parmi les jeunes.

Pour s’attaquer à l’exploitation sexuelle, les paroles ne suffisent pas. « Il faut des mesures concrètes », souligne Mariela Castro, députée et directrice du Centre national cubain pour l’éducation sexuelle (Cenesex), qui mise sur la prévention et l’information.