La fable de l’énergie nucléaire bon marché

Photo Mike Boening Photography / Flickr
Photo Mike Boening Photography / Flickr
Thema's
Energie

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Commentaires

En cas d'accident nucléaire il ne sera pas question d'indemnisations ,et c'est pour cela que les assureurs ne veulent pas assurer le risque nucléaire parce que ils savent très bien qu'il n'y a pas de réparation possible et tout cela pour des milliers d'années. Autre inconnue que va coûté le démantèlement des centrales et qui va payer ? Si nous arrivons sans problèmes jusqu'au démantèlement il est probable que le prix de celui-ci sera supporté par la collectivité comme ce fut le cas des friches industrielles du passé Pour ce qui concerne la sécurité des installations nucléaires il suffit d'observer la réactions de nos voisins allemands, néerlandais et luxembourgeois pour se rendre compte que c'est un sujet sérieux et important.
Les fours solaires avec de simples tôles orientées vers un miroir peuvent produire de la vapeur et faire tourner une turbine. En zone désertique ou en Espagne avec une transformation en courant continu qui assure une perte d'électricité d'à peine 3% par 1000 km (cf. expérience canadienne), une production massive est possible. Pourquoi par exemple, cette solution techniquement simple et pouvant être mise en oeuvre depuis le siècle passé n'émerge pas ? Trop simple ? Trop vite généralisable ? N'assure pas le monopole ?
Outre la dangerosité grandissante de nos vieilles centrales qu'il est quasi impossible de mesurer, le prix du nucléaire a fortement augmenté, quoi qu'on en dise. Mais les lobbies font le forcing pour nous persuader du contraire ! Je ne sais pas à combien nos dirigeants estiment le prix des vies humaines qui pourraient être perdues en cas d'accident majeur sur une de nos centrales, mais il serait grand temps d'y réfléchir de de faire fi de l'avis des industriels de l'énergie !!!

Face aux menaces de privatisations, aux coupes budgétaires, au détricotage du statut et des pensions, les travailleurs des services publics se mobilisent. Ils étaient des centaines devant le Parlement wallon et le Parlement flamand. Une première étape dans la résistance sociale avant la grève nationale du 10 octobre.

A quelques jours d’une grève, une victoire en justice de syndicalistes a une résonance particulière. Après l’interdiction des piquets, le syndicat n’a pas baissé les bras et a attaqué Infrabel en justice. 

Les images sont fortes. Au matin du 20 septembre, 14 hauts fonctionnaires de l'administration catalane ont été arrêtés par la Garde civile espagnole. L'objectif du gouvernement espagnol est d'éviter l'organisation d'un référendum sur l'indépendance de la Catalogne, programmé pour le 1 octobre.

Une délégation soudanaise est invitée par le secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration Theo Francken (N-VA) pour venir identifier et ramener les réfugiés soudanais arrêtés dans le parc Maximilien et aux alentours de la gare du Nord à Bruxelles. Après les rafles policières des dernières semaines, la politique de #nettoyage de Francken prend une dimension supplémentaire.

Les négociations pour une nouvelle convention collective de travail (CCT) à Oleon ont échoué après le « non » de la direction aux propositions des travailleurs et de leurs syndicats. Les délégués des trois syndicats ont informé leur base et les travailleurs ont arrêté le travail. Ce 19 septembre au matin, le PTB s’est rendu aux portes de l’entreprise afin de témoigner son soutien.

Le PTB met la pression sur le plan pension du gouvernement devant 12 000 personnes. « Renforcez la nouvelle vague sociale, Join the wave ! », a déclaré Peter Mertens dans son discours à ManiFiesta, ce 17 septembre.
Après Irma, d’autres ouragans violents ne manqueront pas de surgir. L’approche préventive de Cuba devrait constituer une source d’inspiration pour des pays riches comme les Etats-Unis, la France (Saint-Martin) et les Pays-Bas (Sint-Maarten). Une opinion de Julie Steendam et Isabelle Vanbrabant, respectivement collaboratrice politique à l'ONG M3M et présidente de Cubanismo.be.

Le journaliste français François Ruffin est désormais député. Porté par une candidature rassemblant toute la gauche, il a battu le mouvement présidentiel En Marche et le Front national. Pour s’opposer au gouvernement depuis l’Assemblée nationale, et encore et toujours depuis la rue. Entretien.

On n'avait jamais vu une saison des ouragans aussi violente que cette année, dans l'océan Atlantique. Le 10 septembre, Irma, l'ouragan le plus violent jamais enregistré, a débarqué en Floride après un passage particulièrement dévastateur dans les Caraïbes. À peine deux semaines après Harvey, qui a durement frappé la ville de Houston, au Texas. Aujourd’hui, les Caraïbes se préparent au prochain ouragan, José. Que se passe-t-il ?

Richard Falk, professeur de droit international aux États-Unis, a été pendant plusieurs années rapporteur spécial de l’ONU pour les Territoires occupés en Palestine. Il a récemment publié un rapport pour l’ONU où il constate qu’Israël est un État d’apartheid. Sous la pression, celui-ci a rapidement été retiré. L’organisation Intal a interviewé Richard Falk, qui sera également présent à ManiFiesta le 16 septembre.