Les 400 familles les plus riches éludent pour 2,1 milliards € d’impôt par an

Albert Frère (à gauche) est l'homme le plus riche de Belgique. Son holding possède plusieurs filiales dans les paradis fiscaux. (Photo Belga)
Albert Frère (à gauche) est l'homme le plus riche de Belgique. Son holding possède plusieurs filiales dans les paradis fiscaux. (Photo Belga)

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Commentaires

La création d'une cellule du fisc chargée de contrôler le 0,01 %. Le niveau astronomique de fraude de cette catégorie, présenté dans le présent dossier, justifie clairement une telle mesure, qui est d'ailleurs une recommandation de l'OCDE effectivement mise en œuvre dans plusieurs pays.
La justice, ce devrait être la même pour tous. Ce n'est pas normal que les plus riches puissent s'enrichir encore d'avantage sur le dos des plus démunis. Il faut de la transparence et un suivi très ciblé pour que les choses soient équitables
Nos gouvernants ne feront jamais ces contrôles puisqu ils sont à la solde des banques et des grosses fortunes de ce pays.
Le gouvernement actuel est un grand (pour ne pas dire gros) bébé. Moi aussi j'ai un bébé de 20 mois à la maison. Et quand l'envie lui prend de faire un caprice, je le dépose dans un coin en lui disant : "un caprice ? Sans moi. Ça ne m'intéresse pas. Je viendrai te rechercher quand tu seras calmé". Et il se calme tout seul. Je peux comprendre qu'il ne soit pas content. Que ça peut arriver que nous soyons en désaccord. Cela implique-t-il nécessairement que nous (ma compagne et moi même) devions accepter tous ces caprices ? Tant que les administrations continueront, non seulement à servirent ce grand bébé, mais en plus à lui céder tous ses caprices, des escroqueries de ce genre se reproduiront encore. Enfin ce n'est que mon avis.
Avez-vous déjà essayé de repeindre une chambre avec un tournevis cruciforme ? Pourquoi pas ? Parce que vous savez que ça ne va pas fonctionner. ---> Alors arrêtons d'être complice de leurs magouilles. Cessons pétitions et autres manifestations qui, de toute évidence, ne les affectent même plus. Et agissons. Faisons front commun, unissons nous pour dire NON une bonne fois pour toute à ces entourloupeurs. Si on continue abonder dans leur sens, forcément qu'ils continueront. Pourquoi s'en priveraient-ils ? Nous sommes complices quelque part.
C'est la puissance financière qui dirige, des lors les politiques sont soumis à cette force, aussi cette soumission leur permet d'avoir un morceau du gâteau. Bien sûr c'est plus subtil que cela mais c'est une vision partagé par la majorité des gens.
je parle pour les petits pensionnés qui ont travaillé toute leur vie et qui maintenant paient des taxes, des contributions et un précompte professionnel inadmissible ! on a du mal a terminer le mois avec 500€ les loyers sont trop chers, les pensions n 'augmentent pas et la vie devient de plus en plus chère !
et s et pas fini attender se que charlot ( dit bozzo le clown) vas sortir de son chapeau , voila faut trouver 8 milliards voila question que l on se pose , ou son parti l argent que l on nous a déjà pris ?????? bien sur monsieur le ministre ne vas pas répondre et vas se retranche dérièrre oui mais ceci cela , bien sur il aurais peur de venir sur le site du ptb il bien trop couyon de venir s expliquer , il a trop peur de se faire incendier se qui serait normale quoi , pour lui ma question et vous serait t il possible que vous alliez vivre 2 mois a la rue l hiver sous les ponts avec 200euro par mois ????? , attent sa réponce ????? MESSIEUR DU PTB VOUS POUVEZ LUI ENVOYER LA QUESTION A CE CHARLOT
Nous sommes tous égaux devant la loi malheureusement ce n'est pas le cas . La justice de classe se vérifie amplement.
pour çà on doit aller au gouvernement pas avec n importe qui les délégués font voter leurs troupesmais ils ne doivent pas etre déçus plus de faux socialistes des vrais de gauches ne me déçois pas raoul

« Qu’attendons-nous (فاش-نستناو) ? » C’est le nom de la campagne lancée en Tunisie ce début janvier pour contester le projet de loi de finances 2018 et ses mesures d’austérité. Sept ans après le soulèvement qui a fait chuter la dictature de Ben Ali, la contestation sociale grandit. En quelques jours, elle s’est généralisée à plusieurs villes du pays.

La violence sexuelle n’est pas seulement le problème du monde du cinéma et des médias. Cela se produit partout. Selon une enquête de la CSC Alimentation et Services, dont les résultats ont été annoncés en juin dernier, les techniciennes de surface sont des cibles très vulnérables. Myreine Kint, responsable du genre chez CSC Alimentation et Services, a été étroitement impliquée dans l’enquête et a commencé à travailler sur les résultats.

Une centaine de femmes, dont Catherine Deneuve, défendent la « liberté [des hommes] d’importuner [les femmes] », dans  une tribune parue dans le Monde. « Le viol est un crime. Mais la drague insistante ou maladroite n’est pas un délit, ni la galanterie une agression machiste », selon elles. Une claque aux femmes qui subissent les violences et le sexisme au quotidien, explique Françoise De Smedt (du PTB Bruxelles) sur Facebook.

Les coursiers de Deliveroo passent à l’action pour dénoncer leurs conditions de travail. Ce lundi 8 janvier, une délégation a rencontré la direction à Bruxelles. Après le refus de celle-ci d’accepter leurs revendications, une trentaine de coursiers ont manifesté et d’autres ont refusé de prendre les commandes. Avant sans doute de nouvelles actions. Quelles sont les raisons de leur colère ?

Le 17 décembre, lors du second tour de l’élection présidentielle, Sebastian Piñera, homme d’affaires et conservateur, l’a emporté devant le journaliste de centre gauche Alejandro Guillier. La résistance sociale qui s’est développée au cours des dernières années se trouve confrontée à un nouveau défi.

Malgré les nouvelles révélations selon lesquelles le secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration Theo Francken a menti depuis le début dans l’affaire du renvoi de réfugiés vers le Soudan, le Premier ministre a décidé de continuer à le couvrir. Preuve que Charles Michel a besoin de la N-VA pour se maintenir au pouvoir et continuer sa politique d’austérité.

Voici un aperçu du contenu du numéro de janvier. En vous abonnant, vous recevrez non seulement ces articles plus vite, mais aurez également accès aux photos, dessins et à bien d'autres informations.

Danny a travaillé pendant des années dans un call-center en Belgique. Jusqu’au moment où, en 2013, le propriétaire américain a transféré toutes ses activités vers les Pays-Bas. Danny a commencé à y travailler. Ce qu’il a vu fait peur…

38 ans, une formation supérieure, bourré d’énergie et d’envie de travailler... mais jamais pu décrocher le moindre contrat stable. Aux Pays-Bas, cela n’a rien d’une exception. Les jeunes passent d’un contrat flexible à un autre. Mais ils contre-attaquent.

93 % des postiers trouvent qu’il n’est pas normal de travailler jusque 67 ans. C’est ce qui ressort d’une enquête que le PTB a menée auprès d’une centaine de postiers. Témoignages de futurs pensionnés qui comptent bien ne pas se laisser faire.