Les travailleurs malades pourront perdre jusqu’à 25 % de leur indemnité de maladie

Photo Claus Rebler / Flickr
Photo Claus Rebler / Flickr
Thema's
Santé

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Commentaires

C'est grave un médecin devrait savoir que certaines maladies ne sont meme pas connues et persistent dans le temps sans pouvoir apporter aucun remédes, et cela arriver un jour à tout le monde.
il et grand temps d arreter cette femme , car elle et fait beaucoup de dégat a mon avis elle sait pas réfléchir elle a un petit pois a la place du cerveaux , je suis d accord il des profiteurs comme partout mais de la a faire cela je trouve cela honteux de la par d un docteur
Mais les travailleurs malades perdent aussi à leur pension leur indemnité d'accidenté du travail lorsqu'ils sont reconnus handicapés ! l'ETAT BELGE se fait verser via le fond des accidents du travail leur indemnité : l'ETAT BELGE perçoit 100 % l'indemnité des handicapés victimes d'un accident du travail dans le privé, indemnité déterminée suivant leur degré de handicap et après avoir fait une procédure judiciaire à leurs frais...... l'ETAT BELGE n'a rien à faire : hop.... ils gardent 90 % et leur reverse 10 %...... Mais bien sur rien n'est fait pour que cette injustice soit stoppée : ils ont besoins d'argent pour eux... mais nous AUSSI on a besoin de nous soigner et de vivre !!!! on n'a pas leur salaire et leur privilèges, puisqu'en plus ils se versent jusqu'à 150 % d'indemnité EUX!!!!!! HANDICAPE = DIMINUE et facile à spolier ......
je suis malade depuis 5 mois bientôt 6 mois , j'ai 60 ans j'ai une invalidité de 8;5 %du a un accident de travail ; a la mutuelle il me dise qu'il vont me mettre en invalidité mais que ce n'est qu'un mauvais terme employé , je ne sais pas ce qui est le mieux pour moi car étant malade mon employeur me paie quant même 208 € en plus de la mutuelle pour compenser la perte ,plus une compensation en bon d'achat pour les chèques repas perdu , donc ce n'est pas négligeable , malgré tout je perds +- 500 € par mois , ma question !! est qu'est ce qui est le mieux pour moi en sachant que je peux prendre ma prépension avec complément d'entreprise , qui reviendrais aux même que se que je touche actuellement sauf les bons d'achat !! juste je dois prester un préavis !!! merci pour vs réponse
bonjour , je pensait qu'une fois pensionner on perdait ses indemnités d'accident de travail !!! qu'en est il exactement ?
Mais cette femme enfin si je peux appeler cela une femme exagere elle ne se rend pas compte que si il y a autant de malades c'est en partie du à son gouvernement de merde ainsi qu'à elle même ministre de merde qu'elle vive elle avec 1500 euros par mois et quand kes factures sont payée il reste rien pour le reste elle ne peu mal elle mange bien tous les jours et ça se voie grosse vache je ne te souhaite rien de bon
Bonjour, Bien voila , depuis l'âge de 16 ans je bosse j ai ft un apprentissage en cuisine de collectivité et traiteur . Puis j ai bosser pas mal d'année en horeca. Puis j ai ft les titre service . Puis j ai été livreur de colis. J ai eu mon premier accident de travail étalement discale ( lumbago ) Avec syatique jambe droite. Puis j ai ft une formation en peinture et décoration. Puis mon dernier job magasinier ou j ai été declasser pour double hernie discale et déchirement du muscle psoas côté gauche Et fissure profonde du cartilage de la rotule. De la j ai passer irm artroscan scaner . Avec résultat très négatif . De ce ft je suis tomber malheureusement sous la mituel depuis 7 mois maintenant . J aimerais reprendre le travail mais dans quoi ???? En sachant que l'hernie n est pas opérable et que les 3 dernier Disc sont soude par l'hartrose et clairement ils sont mort tout les 3 , la seule choses que les médecins peuvent faire c est crever les racines dès disque qui me font mal !!! Et Après ? Si je reprends le travail et que je ne sent plus la douleur je pourrais me faire un déplacement qui lui serat à vie !!!! Je ne vais pas me faire op pour te faire plaisir !! Bien des gens se font op et Sa vas pas mieux pour autant ! Parfois Sa aggravé même le problème . Alors je demande pour travailler en atelier protège pour avoir un post adapter , et le on me dit que je ne suis pas reconnus handicaper !!! Et le medcin conseil ne veux pas que je reprenne mon doc traitant non plus ! Alors que puis je faire ? Je ft l école du dos , de la natation et du vélo pour remuscler tout ca ! Mais Après ? La douleur est la ! Quand je fais le nettoyage à la Maison il me faux 3 jours pour espérer ne plus avoir mal ! Qui voudrait d un travailleur comme moi ????? Je me sent rabaisser , inutile , j ai mal et je dois me soigner Avec 950 eu par mois !!!!!! Alors que quand je travaillais je touchais 1600 par mois !!!! C est honteux ! Et vous voudriez que je travail jusqu a 67 ans !? La vie humaine c est pas le travail ! Le corps est Pas ft pour vivre comme cela . J ai envie de dire et ma grosse prends des sous sur le conte en banque de tes acolytes et sur le tien afin de récupérer des sous !! Et vas travailler comme je le ft tombe malade et vie Avec 950 eu par mois Avec ton loyer tes factures la voiture et toute vos taxes de merde à payer . Après cela tu changeras vite d avis .

De nombreux membres du PTB et de ses mouvements de jeunes étaient présents aujourd’hui à Bruxelles, parmi les plus de 10 000 personnes qui ont défilé en solidarité avec tous les migrants et contre la criminalisation des citoyens et du monde associatif qui organisent la solidarité là où l’État n’est plus présent.

Attentat néonazi, corruption, mafia… Sur fond d’une crise inouïe, l’Italie s’approche des élections parlementaires du 4 mars prochain. Alors que la social-démocratie assume son virage ultra-libéral, la droite recycle Berlusconi et s’en prend aux étrangers. À gauche, un nouvel acteur essaie de remettre les pendules à l’heure : ce sont les partis traditionnels, et non les migrants, qui sont responsables du chômage et de la précarité.

Pour beaucoup de travailleurs du public, le projet de loi sur les métiers pénibles est un coup de canif dans leur droit à la pension. C’est pourquoi la CGSP entre en action le 27 février prochain. D'autres secteurs pourraient suivre. Mais qu'est-ce qui fâche autant ces travailleurs ?

Ce n'est pas parce que le travail à la chaîne ne ressemble plus tout à fait aux " Temps modernes " de Charlie Chaplin que les travailleurs ne le vivent pas comme épuisant.

Aux élections, ils ont perdu près de 14 % des voix et, pourtant, le social-démocrate Martin Schulz (SPD) et Angela Merkel (CDU) entrent dans une nouvelle « grande coalition » (« GroKo »). Pour tenter d'apaiser la base du SPD, en colère, Martin Schulz a démissionné de la présidence du parti.

Vendredi soir 9 février. Des policiers débarquent en force dans le centre culturel Globe Aroma à Bruxelles dans le cadre d'un contrôle multidisciplinaire. Sept personnes qui ne peuvent pas présenter de titre de séjour valide sont arrêtées. L'indignation est très forte dans le secteur culturel qui estime qu'ici, une limite a été franchie et que tout le milieu associatif est menacé.

Mounir vit et travaille depuis 12 ans en Belgique. Il y a aussi développé un engagement fort en faveur de l'égalité des droits pour tous les travailleurs. Mais il est jugé « illégal » par l’État, et se trouve aujourd'hui dans un centre fermé. « Nous voulons pouvoir contribuer à la sécurité sociale, mais le gouvernement nous traite comme des criminels. »

Depuis le début de l’an dernier, les malades de longue durée sous soumis à la réintégration au marché de l’emploi. « Avec quel résultat ? Dans sept cas sur dix, les employeurs prétendent qu’aucun travail adapté ou autre n’est disponible chez eux et les malades sont alors licenciés sans la moindre indemnité », écrit Peter Mertens.

Le gouvernement et le ministre des Pensions voulaient aller vite. Avant la Noël, déposer un premier texte de sa fameuse « pension à points » - alias la « pension tombola ». Et avancer dans la suppression de tous les régimes de pension ou prépension permettant de s’arrêter de travailler à 55 ou 58 ans. La mobilisation sociale de novembre et décembre l’a poussé à temporiser. Mais temporiser n’est pas abandonner.

En décembre dernier, 40 000 travailleurs, du nord comme du sud du pays, du secteur public comme du secteur privé, s'étaient mobilisés pour la défense de leur pension. Ce 1er février, ce sont les enseignants de toutes les écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles qui ont arrêté le travail pour dénoncer les mesures du gouvernement en matière de pensions. Ils ont mené plusieurs actions. Exemple à La Louvière qui, en cette saison des carnavals, a vu défiler un cortège de vieillards : des profs maintenus au travail jusqu'à 67 ans.