Mauvaise gestion au SPF Sécurité sociale : les travailleurs impuissants, les personnes handicapées négligées

Photo Pixabay.com
Photo Pixabay.com

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Commentaires

Expérience personnelle. Agé de 68 ans etconsidéré comme "malade chronique" par ma mutuelle, conseillé par l'assistante sociale du CPAS, j'ai donc voulu demander l'allocation d'aide aux personnes âgées. A la commune, plus de demande papier, tout par informatique., par les employées communales. Et là, dans leurs questions, il y a manifestation viol du, secret médical et de la vie privée. Les employées en sont bien conscientes et se disent fort gênées de poser telles questions, par exemple quel est précisément le cancer dont vous souffrez. Et tout le reste à l'avenant. De nombreux médecins se sont déjà insurgés devant cette pratique. Quant au dossier proprement médical, informatisé lui aussi, votre médecin ne le reçoit pas mais j'ai reçu belle lettre de Dr.Guebbels, directeur général, qui m'avertit qu'il ne l'a pas reçu et que ma demande va être caduque. On est où, là ?
Bonjour, Je suis le cas, déclaré invalide à + de 66%, j'attends une convocation du médecin de la Vierge Noire depuis le 17/08/2016 sans aucune nouvelle, le CPAS a cessé toutes ses interventions depuis que je suis déclaré invalide car je gagne beaucoup trop, j'avais un colis alimentaire hebdomadaire, la prise en charge de mes factures d'électricité et leur intervention à concurrence de 2/3 du tiers-payant lorsque j'étais en incapacité de travail, aujourd'hui c'est fini, je ne peux manger que deux jours sur 3 parce que sans le CPAS je gagne moins comme invalide que lorsque j'étais en incapacité de travail. On m'a dit texto : Ne vous inquiétez pas nous payons rétroactivement, malheureusement, je ne peux pas manger rétroactivement par contre les huissiers comptent les frais et intérêts rétroactivement. Heureusement que j'ai déjà 43/45ème de carrière et puis Viva espana, là où ma pension ne sera pas taxée.
moi j'ai passé 187 coups de téléphone, sans avoir une seul réponse alors je suis aller à Bruxelles à la direction général pour avoir des réponse à mes demandes ils mon répondu on ne peut rien faire pour vous j'ai du réintroduire une nouvelle demande pour ma reconnaissance d’handicape et pour ma carte de stationnement qui ne sera plus valable à partir du 31-03-2017 j'espère qu'il vont m'envoyer une attestation comme quoi mon dossier et en cours de traitement , pour ne pas avoir de problème avec la police et pour mes autres avantage aussi c'est déjà assez difficile de se retrouver clouer dans une chaise roulante et encore devoir subir ces contrariété en permanence on en à marre de cette situation
Je suis handicapé aussi et beaucoup de chose ne vont pas au spf sécurité social et ce n'est pas d'aujourd'hui
oui, moi je ne le suis pas, j'ai des problèmes d'audition, et comme je n'ai pas de problème d'équilibre , je ne suis pas reconnue. MAINTENANT L'OREILLE GAUCHE JE N'ENTENDS PLUS ET LA DROITE RIEN QUE LES MOYENNES ; je n'ai pas le pognon (je travaille et suis seule)mon salaire passe en facture et apurement(eau du béton(calcaire) ;casse le groupe de sécurité(pas la première fois), j'entends pas les fuites alors je dois payer l'eau qui a fuitée et non polluée, non je sais me payer des appareils auditifs (un salaire de 1600euros) avec loyer, charges, taxes diverses, mazout de chauffage, carburant pour aller travailler , foncier, contrôle technique etc..... ICI C'EST PAS LA Belgique POINT DE VUE repas, c'est l'Ethiopie (je ne mange plus de repas depuis bien longtemps)je vendrai ma maison (je la paie jusqu'à 72 ans) après ma pension et pourquoi pas investir aux usa chez ma sœur(je ferai tout pour pas qu'il me pique l'argent de celle-ci quand sera payée)
J'étais convoquée aujourd'hui à 14h40' chez le médecin évaluateur pour une évaluation médicale à Bastogne. Je téléphone au numéro donné; le 081/330760 (Namur) à 14h45' comme quoi j'allais arriver avec un peu de retard au RDV car j'étais perdue dans Bastogne et je devais faire le plein de diesel. La personne répondant me répond que je devais dire au médecin que j'étais en retard car le secrétariat ce trouve à Namur et qu'il ne sait pas joindre le médecin (Dr. Delvaux) en question. Arrivée à mon RDV,à 15h21' personne! je retéléphone au monsieur de Namur 081/330760, il ne me croyait pas! Il m'a dit que c'était impossible car le médecin avait des patients jusque 16h. J'ai dû insister auprès de ce monsieur pour qu'il téléphone au médecin. Il m'a rappelé et confirmé qu'il n'y avait personne et en regardant sur son ordi, il m'a dit que le médecin avait une urgence et qu'il avait dù partir. Le médecin a d'après lui, prévenu 2 patients... Pourquoi ne m'a-t-on pas prévenu? J'ai fais plus ou moins 80 km aller-retour... Et maintenant, je serai de nouveau convoquée à Bastogne? N'y a-t-il pas plus près?
Handicapé à plus de 80% je ne bénéficie d'aucune indemnité mais par contre j'attends depuis novembre 2016 pour introduire un dossier médical qui devrait me permettre de bénéficier d'une exemption de certaines taxes sur l'usage de ma voiture qui m'est indispensable. J'ai entendu sur les ondes de la RTBF (il y a au moins deux mois) qu'il y aurait au sein du département en question quelque 18000 E-mails qui n'ont jamais reçu de réponse. Quant au téléphone soi-disant gratuit, qui doit être littéralement assiégé quotidiennement, cela fait plusieurs années, même au temps de l'ancien système informatique, qu'il est tout simplement déconnecté. J'ignore quelles sont les compétences professionnelles de Madame Zémir mais il est évident qu'on ne peut pas la charger de tous les maux, c'est notre gouvernement tout entier qui est responsable de maintes situations du genre car avec le trou béant dans le budget de l'Etat, cela l'arrange très bien qu'en attendant, tout ce qui est dû aux handicapés demeure, virtuellement faut-il le préciser, dans l'actif de l'Etat ! Qu'on envoie une fois pour toute cette clique à la retraite et qu'on supprime le titre de Ministre d'Etat accordé à d'aucuns qui tout en ne rendant plus aucun service au pays (pour autant qu'ils l'aient fait durant leur mandat, ce qui soit pour le moins hypothétique), continuent à percevoir à heure et à temps eux, une pension équivalente à leur dernier traitement de Ministre, indexée il va de soi + divers avantages en nature pendant que d'autres complètement démunis crèvent de faim. Dans le privé, il y en a beaucoup qui auraient déjà de longue date été licenciés pour faute grave et donc sans indemnité ni C4 !!!
Handicapé à plus de 80% je ne bénéficie d'aucune indemnité mais par contre j'attends depuis novembre 2016 pour introduire un dossier médical qui devrait me permettre de bénéficier d'une exemption de certaines taxes sur l'usage de ma voiture qui m'est indispensable. J'ai entendu sur les ondes de la RTBF (il y a au moins deux mois) qu'il y aurait au sein du département en question quelque 18000 E-mails qui n'ont jamais reçu de réponse. Quant au téléphone soi-disant gratuit, qui doit être littéralement assiégé quotidiennement, cela fait plusieurs années, même au temps de l'ancien système informatique, qu'il est tout simplement déconnecté. J'ignore quelles sont les compétences professionnelles de Madame Zémir mais il est évident qu'on ne peut pas la charger de tous les maux, c'est notre gouvernement tout entier qui est responsable de maintes situations du genre car avec le trou béant dans le budget de l'Etat, cela l'arrange très bien qu'en attendant, tout ce qui est dû aux handicapés demeure, virtuellement faut-il le préciser, dans l'actif de l'Etat ! Qu'on envoie une fois pour toute cette clique à la retraite et qu'on supprime le titre de Ministre d'Etat accordé à d'aucuns qui tout en ne rendant plus aucun service au pays (pour autant qu'ils l'aient fait durant leur mandat, ce qui soit pour le moins hypothétique), continuent à percevoir à heure et à temps eux, une pension équivalente à leur dernier traitement de Ministre, indexée il va de soi + divers avantages en nature pendant que d'autres complètement démunis crèvent de faim. Dans le privé, il y en a beaucoup qui auraient déjà de longue date été licenciés pour faute grave et donc sans indemnité ni C4 !!!

Hier 14 décembre, le régulateur des télécoms des États-Unis a voté la fin de la neutralité du Net. Qu’est ce que cela signifie pour les citoyens de ce pays ? Et pour nous, en Europe ?

Ce dimanche 10 décembre, la SNCB a lancé son nouveau plan de transport. Un plan « avec plus de trains et plus de correspondances », qui « élargira l’offre ferroviaire de 5,1% » si on en croit la SNCB. Qu’en est-il en réalité ?

Un accès super rapide à Facebook, Netflix, Buzzfeed… et la file d’attente pour tout le reste du contenu d’Internet ? Selon toute vraisemblance, la FCC, organisme américain de régulation des télécommunications, votera le 14 décembre la fin de la neutralité du Net. Mais une forte opposition se fait entendre de plus en plus...

Le 13 décembre, la coalition « Justice migratoire », qui regroupe associations citoyennes, syndicats, ONG, appelle à une grande manifestation à Bruxelles. « L’objectif est de rassembler plusieurs milliers de personnes, afin que l’Europe change de cap », selon David Mendez, l’un des organisateurs.

Vous connaissez probablement les conseillers emploi du Forem. Vous connaissez moins les éclusiers, gardes forestiers, responsables des pistes des aéroports, ou le personnel d’entretien des routes, mais ils sont là pour vous. Mais le gouvernement wallon, lui, n’est pas là pour eux. Ce jeudi 30 novembre, les services publics de Wallonie seront en grève pour demander le respect de ses engagements.

Il y a quelques jours, une équipe de CNN a sorti une vidéo terrifiante. Des migrants étaient vendus comme esclave pour une somme allant de 300 à 500 dollars dans une ville à proximité de Tripoli, la capitale Libyenne. Les images ont choqué de nombreuses personnes qui voient réapparaître le fantôme de l’esclavage qui a si longtemps détruit les populations africaines.

Victime d’un viol, Norine raconte son parcourt pour nous permettre de comprendre les barrières à surmonter pour les victimes. Un témoignage qui montre aussi que la justice dans notre pays n’est pas au service des victimes.

Deux chauffeurs Uber viennent de gagner en appel contre la plateforme.

La principale confédération syndicale portugaise appelait à une manifestation nationale, samedi dernier, pour une augmentation du pouvoir d’achat. Elle réclame une meilleure redistribution des richesses, fruit de la timide reprise économique.

Membre du bureau du Parlement catalan, le communiste Joan Josep Nuet est lui aussi poursuivi pour « sédition ». Son dossier, bâclé, illustre l’offensive antidémocratique de Rajoy.