Pacte pour un enseignement d’Excellence ou pétard mouillé ?

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Commentaires

Pas un mot sur L'ESAHR( enseignement secondaire artistique à horaire réduit -réduit pour les élèves pas pour les enseignants que du contraire ) et ses enseignants !!! Ceci dit le pacte d'excellence n'en parle presque pas non plus ;ce qui est dommage c'est que c'était l'occasion d'introduire au sein de l'enseignement obligatoire des enseignants vraiment compétents en matière artistique ( beaux-art théâtre et musique) et culturelle et ainsi décharger les instituteurs et enseignants du secondaire d'une partie de leur charge et de donner un emploi aux beaucoup trop nombreuses personnes douées motivées sortant des Conservatoires et écoles supérieures artistiques qui se retrouvent sans aucune perspective d'emploi non précaire. En matière artistique et culturelle ce pacte parle de vague passerelle entre le monde culturel et l'école mais de un ce n'est pas suffisant de deux quel mépris envers les personnes formées et compétentes sans emploi diplômées des écoles supérieures artistiques et de trois si c'est pour engager par exemple les jeunesses musicales qui font certes très bien leur travail , il faut savoir que les rémunérations des artistes/animateurs sont des injures à la notion même de salaire . Êtes vous au courant que pour enseigner en académie de musique (ESARH) il faut désormais obtenir un Master à spécialité didactique( barème 501) mais que le travail est rémunéré au barème 301 mais pour 24 périodes au lieu de 22 et ce en cours du soir et très souvent dans plusieurs écoles parfois souvent éloignées de plus de 100 km . Si je prends mon exemple j'enseigne le chant lyrique le chant d'ensemble le chant variété la flûte traversière à Arlon,Malmedy,Remouchamps,Tilff et j'habite à Grivegnee .... donc impossible d'y aller en transport en commun encore moins d'en revenir mais pendant ce temps un ou une pauvre instituteur /trices de grivegnee passe parfois plus de temps à faire un simulacre d'acte artistique en faisant un karaoke , un pseudo spectacle de théâtre le tout un samedi à une fancy fair entre le stand saucisse et la pêche au canard .... à la place de se consacrer aux matières pour lesquelles il/elle est formée ... après faudra pas s'étonner si la société confond culture et divertissement. On trouve normal qu'un professeur de gymnastique en primaire soit diplômé de l'éducation physique en supérieur pourquoi n'est ce pas la même chose pour la culture .
Vous omettez le principal. C'est l'idéologie même du projet éducatif qui doit être revu même si le consensus néolibéral est très large (de l'UE aux parents). Le rôle de l'enseignement ne doit pas être celui de faire des êtres productifs de capital mais d'en faire des citoyens, c'est à dire capable de s''informer et d'être critique. C'est aux entreprises à former leur personnel pour qu'il puisse accomplir les tâches pour lesquels il est engagé.
Professeur de latin et de sensibilité progressiste, je suis navré de lire le cliché "le latin dans un collège huppé". Vous apprendrez que des professeurs de latin donnent cours également dans des établissements technique et professionnel. De plus, la sélection peut se faire de plein de manières autres que le latin. Maths fortes ou sciences faibles, vous connaissez?
Allez y! Devenez excellents! Parlez le latin européen, Pensez à l'avenir, c'est 85% de la littérature de l'Europe. Vive l'excellence! Schola Nova

Face aux menaces de privatisations, aux coupes budgétaires, au détricotage du statut et des pensions, les travailleurs des services publics se mobilisent. Ils étaient des centaines devant le Parlement wallon et le Parlement flamand. Une première étape dans la résistance sociale avant la grève nationale du 10 octobre.

A quelques jours d’une grève, une victoire en justice de syndicalistes a une résonance particulière. Après l’interdiction des piquets, le syndicat n’a pas baissé les bras et a attaqué Infrabel en justice. 

Les images sont fortes. Au matin du 20 septembre, 14 hauts fonctionnaires de l'administration catalane ont été arrêtés par la Garde civile espagnole. L'objectif du gouvernement espagnol est d'éviter l'organisation d'un référendum sur l'indépendance de la Catalogne, programmé pour le 1 octobre.

Une délégation soudanaise est invitée par le secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration Theo Francken (N-VA) pour venir identifier et ramener les réfugiés soudanais arrêtés dans le parc Maximilien et aux alentours de la gare du Nord à Bruxelles. Après les rafles policières des dernières semaines, la politique de #nettoyage de Francken prend une dimension supplémentaire.

Les négociations pour une nouvelle convention collective de travail (CCT) à Oleon ont échoué après le « non » de la direction aux propositions des travailleurs et de leurs syndicats. Les délégués des trois syndicats ont informé leur base et les travailleurs ont arrêté le travail. Ce 19 septembre au matin, le PTB s’est rendu aux portes de l’entreprise afin de témoigner son soutien.

Le PTB met la pression sur le plan pension du gouvernement devant 12 000 personnes. « Renforcez la nouvelle vague sociale, Join the wave ! », a déclaré Peter Mertens dans son discours à ManiFiesta, ce 17 septembre.
Après Irma, d’autres ouragans violents ne manqueront pas de surgir. L’approche préventive de Cuba devrait constituer une source d’inspiration pour des pays riches comme les Etats-Unis, la France (Saint-Martin) et les Pays-Bas (Sint-Maarten). Une opinion de Julie Steendam et Isabelle Vanbrabant, respectivement collaboratrice politique à l'ONG M3M et présidente de Cubanismo.be.

Le journaliste français François Ruffin est désormais député. Porté par une candidature rassemblant toute la gauche, il a battu le mouvement présidentiel En Marche et le Front national. Pour s’opposer au gouvernement depuis l’Assemblée nationale, et encore et toujours depuis la rue. Entretien.

On n'avait jamais vu une saison des ouragans aussi violente que cette année, dans l'océan Atlantique. Le 10 septembre, Irma, l'ouragan le plus violent jamais enregistré, a débarqué en Floride après un passage particulièrement dévastateur dans les Caraïbes. À peine deux semaines après Harvey, qui a durement frappé la ville de Houston, au Texas. Aujourd’hui, les Caraïbes se préparent au prochain ouragan, José. Que se passe-t-il ?

Richard Falk, professeur de droit international aux États-Unis, a été pendant plusieurs années rapporteur spécial de l’ONU pour les Territoires occupés en Palestine. Il a récemment publié un rapport pour l’ONU où il constate qu’Israël est un État d’apartheid. Sous la pression, celui-ci a rapidement été retiré. L’organisation Intal a interviewé Richard Falk, qui sera également présent à ManiFiesta le 16 septembre.