« Panama Papers » : le PTB demande que le fisc cible le top 200 des fortunes belges et les grandes banques

Thema's
Fiscalité

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.

Commentaires

Est ce couple MR NVA ose encore s'attaquer aux plus faibles pour renflouée les caisses de l'État après c'est révélations !? C'est tout simplement scandaleux !!!!
Pourrait-on demander à Mr W. Borsu s'il compte traquer les fraudeurs '' Panaméens''(amis?) avec la même hargne qu'il poursuit les malheureux exclus, qu'ils soient chômeurs ou minimexés Et que pensent nos élus du système de pension des parlementaires et autres élus? Merçi de m'avoir lu et bonne continuation Christian, cheminot délégué CGSP retraité
Il est bien connu que les loups ne se mangent pas entre eux ! Quel scandale financier parviendra enfin à faire tomber les têtes de tous ces gros profiteurs, magouilleurs, manipulateurs. Certainement pas les dirigeants de "notre" Europe, car ce ne sont pas eux qui dirigent et décident mais tous ceux qui sont impliqués dans ces fraudes,; ce qui les redent intouchables !
Ou sont passés ces 275 milliards ? Les entreprises belges ont transféré 275 milliards d'euros vers des paradis fiscaux en 2014, lit-on vendredi dans De Standaard. Le Luxembourg est le plus grand bénéficiaire de ce phénomène avec 62,6 milliards d'euros. Suivent ensuite les Emirats arabes unis (20,1 milliards), les Îles Caiman (7,5 milliards), Dubaï (2,1 milliards) et les Bermudes (1,8 milliard). Pas moins de 1.614 contribuables ont signalé au fisc qu'ils avaient ensemble fait passer 274,7 milliards d'euros vers des paradis fiscaux, ressort-il d'une réponse du ministre des Finances Johan Van Overtveldt (N-VA) à une question parlementaire. D'après une loi datant de 2010, les entreprises transférant plus de 100.000 euros vers un paradis fiscal sont tenues de prévenir le fisc. Il n'est en effet pas illégal de réaliser des transactions financières avec de tels pays. Ceux-ci se caractérisent pas une imposition très faible voire inexistante ou par un collaboration insuffisante dans l'échange des données fiscales. Raison pour laquelle le Luxembourg avait fini sur la liste de ces pays. Le Grand-duché en a depuis lors été retiré et il n'est donc plus obligatoire depuis 2015 de signaler des transferts importants d'argent vers cet Etat. Belga - dimanche 17 juillet 2016
Pourquoi l'ETAT et le ministère des finances en particulier n'engagerait -il pas des fins limiers en matière de fraude fiscale? Il suffirait d'y consacrer quelques centaines de millions pour après récupérer des milliards . Et en même temps on procurerait du boulot à nos jeunes qui sortent des hautes écoles.
Depuis deux mois, les travailleurs français sont en lutte contre les plans du président Emmanuel Macron et les politiques libérales de l'Union européenne. Dans ce combat, les cheminots sont la locomotive. Décryptage avec un des conducteurs de cette locomotive, le Secrétaire général de la CGT Cheminots.

Malgré de lourds sacrifices financiers de la part des salariés et un bénéfice record de leur entreprise, la direction de l’usine Perrin Industrie décide néanmoins la fermeture totale du site. En guerre, le nouveau film de Stéphane Brizé (La Loi du marché), avec Vincent Lindon, est saisissant de réalisme. Un récit puissant, un film qui questionne.

Après avoir gagné l'Eurovision et accueilli le départ du Giro, Israël célèbre ce 14 mai les 70 ans de sa fondation et accueille la nouvelle ambassade des USA à Jérusalem. De leur côté,  les Palestiniens prévoient ce 15 mai une marche avec jusqu'à un million de manifestants à Gaza, en clôture du cycle de protestations de la « Grande Marche du Retour » et pour commémorer les 70 ans de la Nakba, la « catastrophe » de la création d'Israël en 1948, qui a forcé 750 000 Palestiniens à quitter leurs villages. Entretien avec Hamdan Al Damiri, coordinateur de la communauté palestinienne en Belgique.

Theo Francken utilise une nouvelle fois la situation au parc Maximilien pour déshumaniser les personnes dont le seul crime est de fuir la guerre, la persécutions et la misère. Le nombre de migrants n’a pourtant pas augmenté ces derniers mois. S'ils doivent dormir dehors, c’est uniquement parce que le centre d’accueil où ils dormaient cet hiver a fermé ses portes.
Campus universitaires bloqués, assemblées générales et manifestations : le mouvement social qui traverse l'hexagone touche également les étudiants français. Rencontre avec Charlotte Dumont, responsable à Comac (mouvement étudiant du PTB), qui s’est rendue une semaine en France au cœur du mouvement étudiant.

Ce 15 mai sera commémoré le 70e anniversaire de la Nakba (« catastrophe »). Le terme désigne les conséquences pour les Palestiniens de la défaite des armées arabes face aux troupes sionistes en 1948. La plus importante de ces conséquences est l’expulsion de près de 750 000 personnes des territoires conquis par Israël.

Comac, le mouvement étudiant du PTB, et ManiFiesta, la Fête de la Solidarité, ont lancé hier le festival « Stand Up To Racism » à la VUB à Bruxelles. Une journée complète de slam, hip-hop, stands associatifs, concerts contre la peur et la haine de l’autre.

Cette année, le 1er mai du PTB à Liège a été marqué par la présence de cheminots français en lutte. Rencontre avec Matthieu Bolle-Reddat, conducteur de train et Secrétaire général de la CGT Cheminots Versailles.

Le tour d’Italie (« Giro ») a débuté en Israël. Grâce à un richissime homme d’affaires qui assume la quasi-totalité des coûts. Ce qui provoque des tensions chez les coureurs, mais aussi une consternation internationale. Ceux qui organisent quelque chose en Israël ne peuvent ignorer le contexte politique du pays.

« Bravo les Français ! On est avec vous ! » Cette phrase a été répétée de nombreuses fois au 1er Mai de Liège. A l’invitation du PTB, des cheminots de la CGT ont fait le déplacement depuis la région parisienne.