« Panama Papers » : le PTB demande que le fisc cible le top 200 des fortunes belges et les grandes banques

Thema's
Fiscalité

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Commentaires

Est ce couple MR NVA ose encore s'attaquer aux plus faibles pour renflouée les caisses de l'État après c'est révélations !? C'est tout simplement scandaleux !!!!
Pourrait-on demander à Mr W. Borsu s'il compte traquer les fraudeurs '' Panaméens''(amis?) avec la même hargne qu'il poursuit les malheureux exclus, qu'ils soient chômeurs ou minimexés Et que pensent nos élus du système de pension des parlementaires et autres élus? Merçi de m'avoir lu et bonne continuation Christian, cheminot délégué CGSP retraité
Il est bien connu que les loups ne se mangent pas entre eux ! Quel scandale financier parviendra enfin à faire tomber les têtes de tous ces gros profiteurs, magouilleurs, manipulateurs. Certainement pas les dirigeants de "notre" Europe, car ce ne sont pas eux qui dirigent et décident mais tous ceux qui sont impliqués dans ces fraudes,; ce qui les redent intouchables !
Ou sont passés ces 275 milliards ? Les entreprises belges ont transféré 275 milliards d'euros vers des paradis fiscaux en 2014, lit-on vendredi dans De Standaard. Le Luxembourg est le plus grand bénéficiaire de ce phénomène avec 62,6 milliards d'euros. Suivent ensuite les Emirats arabes unis (20,1 milliards), les Îles Caiman (7,5 milliards), Dubaï (2,1 milliards) et les Bermudes (1,8 milliard). Pas moins de 1.614 contribuables ont signalé au fisc qu'ils avaient ensemble fait passer 274,7 milliards d'euros vers des paradis fiscaux, ressort-il d'une réponse du ministre des Finances Johan Van Overtveldt (N-VA) à une question parlementaire. D'après une loi datant de 2010, les entreprises transférant plus de 100.000 euros vers un paradis fiscal sont tenues de prévenir le fisc. Il n'est en effet pas illégal de réaliser des transactions financières avec de tels pays. Ceux-ci se caractérisent pas une imposition très faible voire inexistante ou par un collaboration insuffisante dans l'échange des données fiscales. Raison pour laquelle le Luxembourg avait fini sur la liste de ces pays. Le Grand-duché en a depuis lors été retiré et il n'est donc plus obligatoire depuis 2015 de signaler des transferts importants d'argent vers cet Etat. Belga - dimanche 17 juillet 2016
Pourquoi l'ETAT et le ministère des finances en particulier n'engagerait -il pas des fins limiers en matière de fraude fiscale? Il suffirait d'y consacrer quelques centaines de millions pour après récupérer des milliards . Et en même temps on procurerait du boulot à nos jeunes qui sortent des hautes écoles.

Il y a quelques jours, une équipe de CNN a sorti une vidéo terrifiante. Des migrants étaient vendus comme esclave pour une somme allant de 300 à 500 dollars dans une ville à proximité de Tripoli, la capitale Libyenne. Les images ont choqué de nombreuses personnes qui voient réapparaître le fantôme de l’esclavage qui a si longtemps détruit les populations africaines.

Victime d’un viol, Norine raconte son parcourt pour nous permettre de comprendre les barrières à surmonter pour les victimes. Un témoignage qui montre aussi que la justice dans notre pays n’est pas au service des victimes.

Deux chauffeurs Uber viennent de gagner en appel contre la plateforme.

La principale confédération syndicale portugaise appelait à une manifestation nationale, samedi dernier, pour une augmentation du pouvoir d’achat. Elle réclame une meilleure redistribution des richesses, fruit de la timide reprise économique.

Membre du bureau du Parlement catalan, le communiste Joan Josep Nuet est lui aussi poursuivi pour « sédition ». Son dossier, bâclé, illustre l’offensive antidémocratique de Rajoy.

La tonnelle installée sur le trottoir d’en face peut être démontée. Le piquet de grève est levé. Après 50 jours de conflit, la lutte des travailleurs du Mistral, une institution d’aide aux personnes handicapées située en région liégeoise, a payé. Le délégué syndical licencié a été réintégré et la directrice a été priée de faire ses cartons. Retour sur cette lutte avec Sandra Delhaye, permanente syndicale du SETCa.

Voici un aperçu du contenu du numéro de novembre. En vous abonnant, vous recevrez non seulement ces articles plus vite, mais aurez également accès aux photos, dessins et à bien d'autres informations.

Le 2 novembre 1917, Arthur Balfour, ministre britannique des Affaires étrangères, adressait une lettre à la Fédération sioniste dans laquelle il accordait le soutien de son gouvernement à la création d’un foyer national juif en Palestine. Cette lettre est à l’origine de la colonisation de la Palestine, qui se poursuit aujourd’hui.

Deux  ans après l’Accord de Paris sur le climat, le compte à rebours continue à tourner. Tous les pays sont sensés présenter des plans pour limiter le réchauffement climatique. La ville de Bonn accueillera un nouveau sommet en vue de faire le pont sur l’état d’avancement. Qu’en est-il en Belgique? Et que proposer pour changer radicalement de cap?  

Des élections régionales du 15 octobre, c’est le PSUV du président Maduro qui est sorti grand vainqueur. La population a rejeté la violence de l’opposition de droite et lui a préféré l’approche démocratique des problèmes très réels que connaît le pays.