Un vote contre le CETA, un vote pour l’être humain et l’environnement

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.

Commentaires

Tous unis contre le C.E.T.A et le TT.I.P!
Résister
S'il vous plait veuillez faire passer l'humain avant la finance. Et bravo pour le courage de certains politique wallons.
Bonjour , IMPORTANT ET TRES IMPORTANT je suis contre le CETA , mais j'ai lu que deux sénateurs voudrait passé en force , Rck Daems et un autre sénateur ,TRES TRES IMPORTANT , ce Monsieur est a la base de la faillite de la SABENA , en 2001 , car c'est lui qui avait insiste' pour que le gouvernement de l'époque donne sont accord de la reprise ( collaboration disons d'abord , comme maintenant le CETA ) de SABENA par SUISSE AIR , qui a fait perdre des millions a la SABENA ,d'ou la faillite , et maintenant encore un peu plus gros il va révolutionner le système avec Sénateur et imposé le CETA , et tout cela avec des franc mâcon de chaque cote de la barrière SUPER , quel est leurs intérêt personnel la dedans , ET IL Y EN A ,,,.......LE TEMPS NOUS LE DIRA PEUT -ETRE , mais se sera trop tard , merci de lire
Re bonjour IMPORTANT j'ai OUBLIE CECI dans la reprise de SABENA de l'epoque par SUISSE AIR , la direction avait aussi insisté au que se soit SUISSE AIRE et pas SAS ( pays scandińaves ) après cela , certains du Syndicat ont appris que Monsieur PIERRE Godfroid ancien directeur et 5 autres collaborateurs avaient touche des millions , et qui se trouvait dans une ile ( paradis fiscaux , , il y a eu puces , MAIS AUCUN N 'A ÉTÉ condamné car soi disant prescription , SUPER SUPER , ALLONS NOUS VERS LE MEME SCÉNARIO AVEC LE CETA .........et ici c'est plus gros avec certains parlementaire européen ...............?????????? merci PTB d'enquêter sur les possible dérive ......????? évidemment certains parlementaire on des interets dans certaines multinational , c'est déjà bien connu , vaudrait savoir juste lesquels Jean-Marie, ancien travailleurs chez SABENA
Tout mon encouragement pour lutter contre ces multinationales créatrices misère dans le monde
Les citoyens devrait pouvoirs donner leur avis moi je suis contre le CETA et le TTIP.
Merci pour un article tel que celui-ci, qui éclaire de nombreux points que nous cachent (et on comprend pourquoi!) les partis politiques aux ordres du libéralisme conquérant, complaisamment relayés par une presse qui ne sert la plupart du temps que de relai aux idées dominantes. Bravo au PTB de se faire l'écho de telles réflexions, de les diffuser auprès du plus grand nombre : la vraie démocratie passe par l'accès à une information complète, indépendante des grands groupes financiers.
Les wallons ont enfin des c... au cul. Maintenant je peux mourir en paix.
Il faut ouvrir la brèche. Les populations des autres pays de la zone euro ont ils eu l'info de ce que comportait ce traité? Comme souvent cela se passe en haut lieu, en faisant croire que c'est pour le bien du peuple. Mais le peuple en a assez d'être des moutons. Il veut gérer son avenir en toute démocratie et toute clarté. Soutenons le gouvernement Wallon, et espérons qu'il ne tombe pas dans les coulisses véreux du pouvoir. Merci au PTB pour l'info claire et réaliste
Je ne veux pas que mais enfants et les enfants de mes enfants et nous tous à bouffer de la merde modifié de troisième choix pour qu une poigne de prescripteur et décideur en ramassent toujours beaucoup plus. Au détriment de 500 millon de personnes
je suis contre les multinationales
Démocratie = choix de la population pourquoi ne pas faire un référendum???? Moi je suis contre, je voudrais d'abord une Europe sociale, que ce soit par taxation ou salaire = pour tous en Europe, une unité vraiment et puis on peut négocier, ici on voit bien qu'il en est de l'intérêt de certains. Merci aux dirigeants wallons d'avoir une vigilance
je suis tout a fait contre
Moi je suis contre le CETA et le TTIP!
nous ne devons plus subir la pression des grosses multi nationale stop

L’Italie a presque un nouveau gouvernement. Cette alliance entre populistes du Mouvement 5 Étoiles et extrême-droite de la Ligue inquiète l’Union européenne. Le nouvel exécutif pourrait ne plus respecter les traités européens. Mais c’est surtout l’émergence de ce gouvernement même qui devrait inquiéter. Parce qu’il illustre toutes les limites de l’intégration européenne.

Redouane Ahrouch, conseiller communal à Molenbeek, a été licencié par la STIB. Fondateur du parti Islam, il avait défendu la séparation des entrées des hommes et des femmes dans les transports en commun. Lors de son passage à RTL, il avait refusé de regarder une chroniqueuse dans les yeux. Il en a ensuite fait de même face à la secrétaire d’État N-VA, Zuhal Demir sur le plateau de l'émission « De Afspraak ». Le comportement d’Ahrouch a choqué. Mais comment combattre ses idées ? Et à qui profite réellement la polémique ?
Ce dimanche 20 mai, avec 68 % des votes exprimés en sa faveur, Nicolás Maduro a remporté l'élection présidentielle vénézuélienne. L'opposition locale, les États-Unis et leurs partisans ne reconnaissent pas le résultat. Une décision prise avant que l'élection n'ait lieu...
Pour la première fois depuis dix ans, tous les syndicats de la Fonction publique, qui compte 5,4 millions de salariés en France, étaient dans la rue ce mardi. Rejoints par de nombreux secteurs, ils luttent contre la volonté du président Macron de supprimer 120 000 emplois, casser leur statut, ouvrir la porte aux contrats précaires... Reportage au milieu du cortège parisien.
Depuis deux mois, les travailleurs français sont en lutte contre les plans du président Emmanuel Macron et les politiques libérales de l'Union européenne. Dans ce combat, les cheminots sont la locomotive. Décryptage avec un des conducteurs de cette locomotive, le Secrétaire général de la CGT Cheminots.

Malgré de lourds sacrifices financiers de la part des salariés et un bénéfice record de leur entreprise, la direction de l’usine Perrin Industrie décide néanmoins la fermeture totale du site. En guerre, le nouveau film de Stéphane Brizé (La Loi du marché), avec Vincent Lindon, est saisissant de réalisme. Un récit puissant, un film qui questionne.

Après avoir gagné l'Eurovision et accueilli le départ du Giro, Israël célèbre ce 14 mai les 70 ans de sa fondation et accueille la nouvelle ambassade des USA à Jérusalem. De leur côté,  les Palestiniens prévoient ce 15 mai une marche avec jusqu'à un million de manifestants à Gaza, en clôture du cycle de protestations de la « Grande Marche du Retour » et pour commémorer les 70 ans de la Nakba, la « catastrophe » de la création d'Israël en 1948, qui a forcé 750 000 Palestiniens à quitter leurs villages. Entretien avec Hamdan Al Damiri, coordinateur de la communauté palestinienne en Belgique.

Theo Francken utilise une nouvelle fois la situation au parc Maximilien pour déshumaniser les personnes dont le seul crime est de fuir la guerre, la persécutions et la misère. Le nombre de migrants n’a pourtant pas augmenté ces derniers mois. S'ils doivent dormir dehors, c’est uniquement parce que le centre d’accueil où ils dormaient cet hiver a fermé ses portes.
Campus universitaires bloqués, assemblées générales et manifestations : le mouvement social qui traverse l'hexagone touche également les étudiants français. Rencontre avec Charlotte Dumont, responsable à Comac (mouvement étudiant du PTB), qui s’est rendue une semaine en France au cœur du mouvement étudiant.

Ce 15 mai sera commémoré le 70e anniversaire de la Nakba (« catastrophe »). Le terme désigne les conséquences pour les Palestiniens de la défaite des armées arabes face aux troupes sionistes en 1948. La plus importante de ces conséquences est l’expulsion de près de 750 000 personnes des territoires conquis par Israël.