Une caissière fait une fausse couche à son poste : « Il faudra amener un justificatif », lui dit sa responsable

Photo Alexandre Vialle / Wikimedia Commons
Photo Alexandre Vialle / Wikimedia Commons

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.

Commentaires

Les victimes parlent, sur Radio Campus Lille. Le 22 décembre dernier Radio Campus dévoilait une information depuis reprise par toute la presse ; un mois auparavant, Fadila, jeune femme de 23 ans, ayant signé un contrat de professionnalisation avec Mulliez, Auchan City Tourcoing, pour 900 balles par mois – avec ton pognon, faisait une fausse couche en caisse. Nous entendrons son témoignage à notre micro, et, dans les studios, un grand nombre d’invités... Pour écouter : http://www.campuslille.com/index.php/entry/passer-a-la-caisse Le fil de l’émission 
- 3mn06 L’Ephéméride : Sainte Nécrologie 
- 14mn Le témoignage de Fadila 
- 31mn Habib et Cedric, d’Auchan City Tourcoing. Qu’est ce qui s’y passe ?
 - 47mn30 La Voix du Nord une journaliste, bizarre, vous avez dit bizarre ? 
- 55mn Gilles Balbastre analyse du traitement médiatique de cette affaire. 
- 69mn Zora, autre salariée d’Auchan City Tourcoing, Travailler à auchan. Son témoignage au Bondy Blog http://www.bondyblog.fr/201612300800/a-tourcoing-humiliations-racisme-et-harcelement-la-vie-la-vraie-demployes-dauchan-city/#.WG4MNvNfNsT 
 - 82mn Les plaintes déposées
 - 89mn Auchan City Tourcoing : Laboratoire asocial ? Bonne écoute.
A vrai dire, cela ne m'étonne pas beaucoup. Il y a une culture du travail très différente en France. L'employé a toujours tort ! alors dans une ville gérée par l'extrême droite et dans un magasin Auchan, en plus ! Il est important de considérer que quelqu'un au bord du gouffre qui n'a plus de quoi se loger gardera sa voiture qui lui permet de garder son boulot et dormira dedans. Il ira aux bains publics (douches municipales) pour son hygiène mais se gardera bien de parler de sa situation sur son lieu de travail ! Par contre, même si les travailleurs syndiqués sont moins nombreux qu'en Belgique car il y a toujours un chantage soit à l'obéissance, soit à la notion de confiance entre l'employeur et l'employé(e), il y a une tradition de luttes sociales et une conscience de classe, grandement réveillée par les agissements de Sarkozy et qui n'est pas prête de se calmer de si tôt.
"Auchan City est une filiale mais aussi une expérimentation managériale" - ah mais oui, j'oubliais, les expériences avec les humains, la droite connaît ça, en effet.
On retourne au barbarisme du XIXe siècle. Même M. Zola serait stupéfié d'apprendre de telles choses... "On achève bien les chevaux", après tout, non?...

L’Assemblée nationale, élue le 11 mars, réunie à La Havane va élire le futur Conseil d’État et le nouveau président. Il y a dix ans, Raul Castro avait annoncé qu’il quitterait le pouvoir en 2018.

Nouvelle journée d’action contre les plans du président Emmanuel Macron et de l’Union européenne. Cheminots, fonctionnaires, étudiants, infirmières et bien d’autres ont repris la rue. Parfois accompagnés de travailleurs et étudiants belges… Reportage à Lille et Paris.

Le rendez-vous est pris. Les organisation syndicales appellent à descendre massivement dans les rues de Bruxelles le 16 mai prochain. Objectif ? Défendre nos pensions contre les attaques du gouvernement. Cet appel à la mobilisation est la deuxième étape d'un plan qui a démarré par la distribution de plus d’un million de gazettes de sensibilisation.

Depuis le putsch de 2016, la démocratie brésilienne s'est tout à fait dégradée. C'est dans ce contexte que s'inscrit la condamnation à une peine de prison de l'ex-président progressiste Lula. Le journal L'Humanité a interrogé Maud Chirio, historienne et spécialiste du Brésil, sur la situation dans ce pays. Nous publions ici cette interview.

Cheminots, éboueurs, pilotes d’Air France, électriciens, étudiants… Chaque semaine, un nouveau secteur semble se joindre à un mouvement social grandissant… Il se passe quelque chose chez nos voisins, qui concerne tous les travailleurs européens.

Les assemblées étudiantes et les blocages se multiplient dans les universités en France. Les étudiants s’opposent à la mise en place de la sélection à l’entrée des universités visant à en réduire l’accès. Une lutte qui, dans le cadre du mouvement plus large pour la défense des services publics mené par les cheminots, peut faire tache d’huile.

ls étaient très nombreux ce vendredi 13 avril à soutenir Bruno Verlaeckt et Tom Devoght, deux syndicalistes anversois qui risquent une peine de prison de cinq à dix ans pour avoir participé à un piquet de grève.La salle d'audience était pleine à craquer, et pour cause : ce serait un dangereux précédent.

Cela fait des années qu’Asian Dub Foundation lutte contre l’injustice et l’oppression.

Le site d’infos alternatif français Le Vent se lève s’est penché sur le PTB : « Dans un système politique complexe de coalition et à l’approche des élections communales et fédérales en 2018 et 2019, le PTB inquiète les partis traditionnels en bouleversant de vieux équilibres. Nous avons pu nous entretenir avec David Pestieau, vice-président du parti ». Nous reprenons des extraits de cette interview. 

Cela ne fait pas les titres des journaux mais, chaque année, des dizaines de délégués syndicaux sont licenciés. Des travailleurs qui sont élus par leurs collègues au conseil d’entreprise ou au comité pour la prévention et la protection au travail. Jan Buelens, avocat à Progress Lawyers Network, explique la situation.