Voici ce que ces ados ont appris à l'école du mouvement social

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Commentaires

moi je donne la solution ,tous dans la rue petit comme grand, jeunes comme vieux ,malade de plus chaque facture que vous aller recevoir ne payer plus ,que tous le monde ne paye plus , vous aller voir au bout de 5 jour le gouvernement vas plier , sa s et sur mais faut que tous le monde le face jeunes comme vieux ,mais alors tous cela s appelle la rebellion voila
Bravo! Sincères félicitations à cette jeunesse engagée. Je suis fier d'être de ce parti et je n'hésite pas à le faire savoir autour de moi. J'ai été contraint de cacher mon appartenance au PCB pendant une grande partie de ma carrière, pour ne pas risquer d'être écarté de la profession d'enseignant qui fut la mienne (dans le libre confessionnelle ). Aujourd'hui, il faut se battre contre Peters et sa loi de non droits que ce gouvernement veut imposer aux travailleurs. il faut se battre pour garantir un travail pour chaque citoyen, il faut se battre pour maintenir un salaire à la hauteur des prestations fournies, il faut se battre pour la démocratie pour laquelle nos parents et leurs parents avant eux se sont battus pour que nous puissions vivre aujourd'hui libérés de toute pauvreté. Je veux me battre pour tout cela et à vos côtés! Ils ne passeront pas tous ces marchands de sable à la sauce N-VA.
bien dit cela , nos grand parent se son battu on verser leur sueur et des larmes de sang , j espére que se gouvernement de pauvre idiot comme vous dit a la sauce N-VA se cassera les dents , mais tous ensemble battons nous rèvolton nous grand comme petit pour un avenir meilleur pour nos enfant et petit enfant , et avoir de l emplois pour nous belge et une vie convenable et un bon salaire , et nos de cacahuète comme se gouvernement veut donner MR = MENTEUR =voleur = politique de l autruche = rien pour le citoyen tous pour les patron , moi quand j entend oui nous somme en relation avec les partenaire sociaux je suis malade car s et pas vrais il ment comme il respire se charlot michel , d ailleur si il lit cela démissionne michel on veut plus de toi voleur et menteur
Quand le PTB va t il lâcher le pavé dans la mare ? Le travail est ce contre quoi l humanité a toujours lutté: utilisation des animaux de trait, création des machines, industrialisation, etc... Le manque de travail est une bénédiction ! Plus de temps pour l’apprentissage, pour la culture et l'art, pour l'entraide... Le seul grain de sable dans ce tableau idyllique est le suivant: l'humanité ne pensait pas que le fruit du travail des machines ne profiterait pas à l'humanité mais à une poignée d'opportunistes...
Voici un aperçu du contenu du numéro de juin. En vous abonnant, vous recevrez non seulement ces articles plus vite, mais aurez également accès aux photos, dessins et à bien d'autres informations.

Le président américain Donald Trump a entamé sa première tournée de visites à l’étranger. Sa toute première destination était l’Arabie saoudite, qui est depuis des décennies un allié fidèle mais controversé des États-Unis.

« Pas besoin des Mexicains. Je n’ai pas besoin du Mexique. Ils vont payer pour ce mur, qu’ils le veuillent ou non. » Ce n’est qu’une des déclarations offensantes – et pas la plus raciste – de Donald Trump contre le Mexique et les résidents mexicains aux États-Unis. César Vargas, politologue mexicain habitant à Gand, nous donne son éclairage.

« C’est une très mauvaise idée de faire travailler votre épouse », « Vous devez les traiter comme de la merde », « Moi, je les attrape par la chatte »… Ces propos dégradants tenus par Trump durant sa campagne électorale ont commencé à trouver leur traduction en mesures politiques, servies par une idéologie réactionnaire et des intérêts économiques particuliers.

Dans les années 1950, le chanteur Woodie Guthrie écrivait Old Man Trump, une chanson dénonçant le racisme de Fred Trump, le grand-père de Donald. Voici quelques épisodes qui montrent que ce dernier n’a rien à envier à son ancêtre.

Aux Pays-Bas, en France ou en Allemagne, les partis sociaux-démocrates qui se cramponnent aux dogmes libéraux vont de défaite en défaite. En Grande-Bretagne, le dirigeant travailliste Jeremy Corbyn a choisi de rompre avec ces dogmes. Et cette rupture est soutenue par de nombreux Britanniques.

Un des aspects les plus discutés et les plus mystérieux du début de la présidence de Trump est sa relation avec la Russie. Durant sa campagne électorale, Trump avait étonné tout le monde par ses déclarations élogieuses sur Poutine. En sous-main, c’est la guerre (commerciale) avec la Chine qui se dessine. Explications.

The Coming War on China, le nouveau film de John Pilger, veut d’urgence réveiller le monde. Ces dernières années, pendant que le Moyen-Orient était en feu, le président Obama a encerclé militairement la Chine. Pilger craint une dangereuse confrontation pouvant mener à une guerre nucléaire, volontaire ou non. Le journal britannique The Morning Star l’a rencontré.

Tromperies et fausses promesses aux électeurs n’ont rien de neuf en politique. Mais Donald Trump va bien plus loin. Les mensonges sont devenus le nouveau standard. Il surfe sur une vague de campagnes de haine sur les réseaux sociaux, alimentées et attisées par l’extrême droite : l’« alt-right ». Médias et scientifiques sont intimidés ou bâillonnés. Et le nouveau et dangereux cocktail du « trumpisme » essaime parmi les dirigeants politiques d’ultra-droite.

Le gouvernement Michel entend s’« impliquer » en Afrique centrale. Pourtant, il y a tout juste 20 ans, un des précieux alliés du monde occidental, le dictateur congolais Joseph Mobutu, était renversé. Retour sur « l’implication » de la Belgique au Congo après le 30 juin 1960, aux côtés d’une dictature qui a si longtemps servi certains intérêts belges.