Voici comment le gouvernement a agi contre nous pendant les vacances

Photo Solidaire, Salim Hellalet
Photo Solidaire, Salim Hellalet

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Commentaires

les syndicats il et temps d agir et trés vite , si il et pas déjà trop tard de toute façon vous pouvez faire ce que vous voulez gréve , bloquage , et tous le toin toin ,il le ferons quand cette meme cette loi , mais pour cela il faut que tous mais tous le monde s y mette , et qu il ai pas des faux cul qui voudrons encore allez bosser , comme certain ,
La Belgique et gouverner par des voleurs et menteur le patron c'est le peuple descendons dans la rue et faisons démissionner ce gouvernement de voleur on exige une nouvelle élection on peut créer de l'emploi vivre décemment éduquer ses enfants avoir une pension. Convenable ça ne se fera pas avec ses voleurs de parlementaires
Ce que prévoit le gouvernement français est un copié-collé de ce que prévoit votre gouvernement, le tout avec la bénédiction de la commission européenne. S'il n'y a pas un printemps des peuples d'Europe, nous retournerons au XIXème siècle.
oui faut descendre dans la rue , cela aurait du etre fait depuis longtemps au moins dix fois , mais jusque ici rien alors qu a attend dons nous pour le faire alors la saint ghlin ghlin , il et temps d agir et trés trés vite , sinon on cour a la catastrophe avec se gouvernement de merde sortons les battons et chantons l aire des partisans du ptb
La réaction de droite...de plus en plus arrogante...il déteste la politique sociale....pour eux les gagne-petits sont des feignants et des profiteurs....à l'image des intermittents du spectacle qu'ils adulent dès qu'ils sont passés dans leur camp de nantis du système...ils deviennent amis et épousent,pour plus des 3/4 leurs idées cyniques,fatalistes et nihilistes...sans aucune lucidité sur le système...tout est fait pour le gain-profit des uns et le strict minimun à perte des autres...sans le travail l'artisanat et l'art...le monde ne serait que désolation...merci de votre patience. . . .
On va tout droit vers le démantèlement complet des principes mutualistes. le travailleur devra cotiser par lui-même pour ses soins de santé et sa retraite dans un système où la concurrence entre travailleurs va devenir de plus en plus féroce et la préservation de ses avoirs bancaires de plus en plus précaire (taux d'intérêt négatif sur l'épargne) ! Pour assurer ses arrières, le travailleur devra probablement cumuler plusieurs "jobs, jobs, jobs" (comme dirait l'ennemi de notre belle patrie, Charles Michel) ... Hé oui, c'est ça le libéralisme, c'est ça l'européisme .
SCANDALEUX !!
IL EST TEMPS DE PRENDRE LES TAUREAUX PAR LES CORNES ET DE DESCENDRE DANS LA RUE POUR DES GREVES AU FINICH ET PAS UN JOUR DE TEMPS EN TEMPS ILS FAUT BLOQUER TOUT LE PAYS DANS TOUT LES SECTEURS PRIVE ET PUBLIQUE FAIRE TOMBER LE GOUVERNEMENT DE SALOPART ET PROFITEUR PAS UNE MANIF ET UNE REVOLUTION
Nous sommes dupés par les médias à travers les réseaux sociaux. Servons-nous des réseaux sociaux bon escient. C'est par ce biais que « l'information de sensibilisation» doit passer afin de constituer un réseau solide. Chacun doit comprendre l'enjeu à tous niveaux, de ce qui se passe de manière claire ( liens, vidéos ). Agir ensemble de manière plausible...
il faut arrêter de dire que le peuple vas faires si ou ça , il ne fera rien comme d'habitude et j'entend déjà des mauvaises langue dire que ma réflexion est inappropriée . Souvenez- vous il y a 2 ou 3 ans , nous étions plus de 100 milles dans les rues de la capitale . Le mouvement était bien lancé quand les syndicats ont fait une trêve hivernal , nous sommes dans le même contexte en ce moment . Le syndicat ne fera que des actions à partir de l'automne prochain ce qui veut dire dans quelques mois . Au moment de passer à l'action , le gouvernement va comme d'habitude nous passé la pommade , je le sais je l'ai vécu avec le société Caterpillar . Donc pour résumé , c'est toujours les mêmes qui ce retrouve dans des manif à crier , gueuler contre le gouvernement et pendant ce temps d'autres tire les marrons hors du feux . NON , il faut commencé à casser , démolir tout ce qui touche au public et c'est le seule moyen quelque fois pour ce faire comprendre . le temps de négocier autour d'une table est révolu , le meilleur exemple est le Venezuela un pays premier producteur de pétrole sur le continent américain , ils en sont ou maintenant , nulle part tout le pognon est parti dans les poches du gouvernement et ce n'est sûrement qu' une partie de ce que l'ont sait . Ici tant que les gens sauront aller au resto , cinéma et allé en vacance il ne se passera rien et puis arrêter aussi de boire de l'alcool dans les rues et de danser nous serions peut être pris plus au sérieux . Il faut montré à ce gouvernement de faucheurs que il y a une différence entre un job et un emplois , un job c'est temporaire , un emplois ont regarde sur du long terme , investissement sur une maison , fondé une famille et autre . Alors arrêtons tous c'est discourt de le peuple vaincra , c'est dans les films que l'ont vois ça à leur actuel . les gouvernements paye des golden boy avec des idées nouvelle pour avoir des solutions contre le peuple et non pour l'aider . nous sommes en train de reculé socialement et économiquement sur tout les fronts et le gouvernement est fier de créer 600 milles emplois en intérim , en intérim ont ne peut faire de crédit au logement ou autre , c'est un frein à l'économie du marché . je vous souhaite une bonne journée à tous et toutes camarades .
Camarade , je partage votre analyse Mais nous devons essayer de sensibiliser les gens que nous côtoyons et agir dans la mesure de nos moyens et de nos capacités là où nous nous trouvons .
Mais que d'erreurs et de désinformations, c'est vraiment dommage car vous vous décrédibilisez, par exemple la taxe sur les comptes titres n'est pas de 750 € pour un million mais bien de 0.15 % avec comme palier 500.000 € (en dessous rien), soit donc 1.500 € pour un million ! Deuxième erreur flagrante, il sera impossible de ventiler sur plusieurs comptes titres différents, obligation de déclaration de tous les comptes enregistrés et le retour des dividendes est seulement limité à 620 € après c'est un impôt (précompte) de 30 % qui est appliqué ! Bref si vous voulez rester crédible ne trompez pas le peuple ! Accessoirement je me demande si mon commentaire va être validé ! hé hé
Je m'étonne que le PTB ne porte pas la lutte pour une uniformisation du régime fiscal (impôts sur les revenus). Actuellement, les impôts dus sur les revenus de propriété (loyers, dividendes, etc) se situent en gros aux alentours de 12% en moyenne, contre environ 30% pour les revenus du travail. Il serait juste d'appliquer à tous les revenus, sans distinction de nature, la même grille barémique - à taux progressif - de manière que chaque citoyen ait, pour un même revenu brut, le même revenu net. Une telle disposition aurait le mérite de rétablir la justice et l'égalité, mais en plus, serait de nature à augmenter les recettes fiscales, permettant à l'état de se désendetter. En plus, ou alternativement, on pourrait réduire proportionnellement les impôts indirects (TVA, accises) qui pèsent le plus lourdement sur les ménages à faibles revenus, obligés de dépenser tout ce qu'ils gagnent pour (sur)vivre. Ca ne plairait sans doute pas aux prêteurs, trop contents de s'enrichir en prêtant à l'état les sommes qu'ils ne lui payent pas en impôts! Quant à écréter les richesses en capitaux, il existe un dispositif efficace, ce sont les droits de succession. Augmenter les taux supérieurs - qui plafonnent à 30% (!) sur les successions en ligne directe, les plus nombreuses - permettrait, non seulement d'augmenter les ressources de l'état, mais aussi, et surtout, de couper les ailes à l'enrichissement sans cause des plus riches. Quel dommage de laisser ces sujets à une canaille comme Di Rupo!!!
Taxer les loyers? Sur base des revenus réels en réduisant déjà toutes les taxes cachées existantes.. sanq parler des impayes des vides locatif des degradation faites par des locataires insolvables.. etc.. enfin j arrête de tre façon tôt ou tard ça arrivera grace a des gens comme vous qui ne voient pas la réalité de la vie de propriétaire bailleur!!! Déçu de ce genre de commentaire. Réfléchissez y...
Comment une famille peut-elle vivre dans de telles conditions de travail, en étant même pas certaine de pouvoir payer son loyer, chauffage etc, si le patron le demande suivant sont bon vouloir? Il n'y a aucune sécurité de vie pour les gens dans de telles conditions
Cela n'est pas une surprise avec ce gouvernement ultra libéral cela ne m'étonne pas.
Seigneur Michel et ses vassaux ...nous voilà revenu quelques siècles en arrière. Le petit peuple dans la misère et les Seigneurs gros nantis sans compassion ni humanité. Des ego surdimensionnés, avides de pouvoir et de richesse ...peu en importe le prix. D ailleurs, en parlant de prix...ces grands Seigneurs savent ils seulement combien un serf paye son pain ? Son essence ? Un cartable ? Un dafalgan ( et il en faut pour contrer les migraines engendrées par l avenir incertain) ?? Vivement les prochaines élections. Je rêve d une dissolution à la française. ...et que tous ces crapuleux disparaissent de mon horizon.
Merci pour votre information claire. je suis personnellement Chômeur avec Complément d'entreprise depuis le 01/01 et vais donc pendant 5 ans perdre sur ma pension. J' ESPERE que les syndicats vont organiser de réelles actions (pas des promenades) ET QUE tous les concernés soutiendront ces actions, jusqu'à ce qu'il retire ces mesures ! NE TOUCHE PAS à MA SECURITE SOCIALE !
oui j espére que vous avait raison , que le syndicat vont pas se laisser faire , mais il a une chose j ai pu remarquer quand on annoncer cette géve il en déjà certain qui dise oui il nous faire ch..er avec sa il vont nous emerder encore avec sa , se son les fossoyeur de la belgique les syndicats , je dit a s et personne qui on pas de cerveaux j espére qu il vont garder leur job longtemps , car le jour ou il seront dans les emerdes il verront ce que s et d avoir des fin de mois difficile et de se priver , donc rèfléchiser bien car moi je veut pas que l on touche a la sècurite sociale , voila s et un coup de gueule a ceux qui veule rien entendre

La tonnelle installée sur le trottoir d’en face peut être démontée. Le piquet de grève est levé. Après 50 jours de conflit, la lutte des travailleurs du Mistral, une institution d’aide aux personnes handicapées située en région liégeoise, a payé. Le délégué syndical licencié a été réintégré et la directrice a été priée de faire ses cartons. Retour sur cette lutte avec Sandra Delhaye, permanente syndicale du SETCa.

Voici un aperçu du contenu du numéro de novembre. En vous abonnant, vous recevrez non seulement ces articles plus vite, mais aurez également accès aux photos, dessins et à bien d'autres informations.

Le 2 novembre 1917, Arthur Balfour, ministre britannique des Affaires étrangères, adressait une lettre à la Fédération sioniste dans laquelle il accordait le soutien de son gouvernement à la création d’un foyer national juif en Palestine. Cette lettre est à l’origine de la colonisation de la Palestine, qui se poursuit aujourd’hui.

Deux  ans après l’Accord de Paris sur le climat, le compte à rebours continue à tourner. Tous les pays sont sensés présenter des plans pour limiter le réchauffement climatique. La ville de Bonn accueillera un nouveau sommet en vue de faire le pont sur l’état d’avancement. Qu’en est-il en Belgique? Et que proposer pour changer radicalement de cap?  

Des élections régionales du 15 octobre, c’est le PSUV du président Maduro qui est sorti grand vainqueur. La population a rejeté la violence de l’opposition de droite et lui a préféré l’approche démocratique des problèmes très réels que connaît le pays.

La crise entre les dirigeants espagnols et catalans ne s’apaise pas. Le Premier ministre espagnol, Mariano Rajoy, refuse tout dialogue et menace de prendre le contrôle direct sur la région. Les dirigeants européens soutiennent tacitement la répression. Le dirigeant catalan Puigdemont, de son côté, a organisé un référendum très discutable. Dans un jeu tactique, il a fait une déclaration d’indépendance, qu’il a de suite suspendue. Faut-il choisir entre l’autoritarisme de l’État espagnol et de l’Europe et l’indépendantisme ?

Le 9 octobre 1967, il y cinquante ans, Ernesto « Che » Guevara était exécuté par des militaires boliviens et des agents de la CIA.  Nombreux sont ceux qui ne connaissent Che Guevara que par sa silhouette mondialement célèbre reprise sur une quantité impressionnante de gadgets. Mais qui était cet homme qui, 50 ans après sa mort, est toujours perçu comme un symbole de résistance et de lutte contre l'injustice ?

Depuis plusieurs années, les directions de la SNCB et d’Infrabel tentent de mettre des bâtons dans les roues des cheminots lorsqu’ils veulent mener des actions : recours à des juges, envois d’huissiers, de policiers sur les piquets, etc. A l’approche de la grève de tous les services publics du 10 octobre, Infrabel refuse la concertation et continue ses menaces malgré des récentes décisions de justice en sa défaveur. Le PTB dénonce ce recours croissant à la justice pour résoudre des conflits sociaux.

Partout dans le monde, le droit des femmes à disposer librement de leur corps est mis sous pression. L’Espagne et la Pologne ont récemment connu des tentatives pour restreindre très fortement le droit à l'avortement. Heureusement, une forte mobilisation a fait reculer les gouvernements. Cet été, dans l’Arkansas aux Etats-Unis, un projet de loi a vu le jour pour empêcher les femmes de décider seules d’un avortement. En Belgique, l’avortement est toujours dans inscrit code pénal. En Irlande et à Malte, il est tout simplement interdit. Se mobiliser est donc plus que jamais indispensable.

Du 6 au 17 novembre 2017, Bonn accueille le nouveau sommet climatique international (COP23). L'état d'avancement de l'Accord de Paris sur le climat de 2015 y sera discuté. Le PTB répondra à l’appel du mouvement climatique Climate Express qui compte sur le « pouvoir des gens » pour mettre sous pression les négociateurs présents à Bonn. #Bonngo