Etude du PTB :: La pauvreté ne cesse d'augmenter, le gouvernement distribue 6,5 milliards de cadeaux fiscaux à 50 multinationales

Thema's
Fiscalité

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.

Commentaires

oui tout simplement scandaleux mais une manif 1jour ne ressemble a rien dans notre pays il faut une revolution pour faire changer les choses
C'est vrai que c'est scandaleux, mais c'est à se demander si les syndicats ne sont pas avec les patrons et le gouvernement !!!!!! L'année passée nous avons fais des manifs, des grèves cela à servi à quoi ? Il fallait continuer au finish et faire ainsi sauter ce gouvernement, malheureusement cela n'a pas été fait, maintenant, nous allons manifester le 7 octobre, pourquoi ? Pour faire la même chose que l'année passée. Ça me désole, mais malgré tout j'irai manifester, mercredi.
Ce qui est le plus triste c'est que les pauvres trouvent cela normal depuis le temps qu'on leur explique que sans les riches ils n'auraient pas leurs misérables boulots précaires et que surtout il ne faut pas manifester .Maintenant grâce à "notre" gouvernement les syndicats sont devenus l'ennemis des pauvres les empêcheurs d'aller "travailler" Ubu roi!!
Mr le president du PTB et Mr Raoul c es pour cela que j ai voté pour votre parti et non celui des couilles molles du Ps, en espérant que vous puissiez faire bouger ce vol manifeste et que vous puissiez continuer a esseyer de faire bouger et surtout de REALISER de faire changer et non de le DIRE c es par là que vous recolterer des voix et peu etre que enfin ont aura 1parti digne de ce nom celui de defendre enfin les petit Merci et bonne continuation.
Je ne retrouve pas les mêmes niveaux de taxation en consultant les bilans remis à la Bnb .Le taux d imposition est en effet applique de la même façon pour toutes les sociétés .Ce qui se passent dans certaines sociétés est le fait que la structure du capital ou son niveaux sont tels que le montant sur lequel le taux d imposition est appliqué se voit fortement réduit .Les lois sur les intérêts notionnels jouent bien sûr un rôle .En modifiant ces lois ,il y a lieu de s assurer qu une telle décision ne se fait pas au détriment des travailleurs et citoyens belges .Des analyses de ce sujet sont régulièrement faites par les différents services d étude de nos différentes universités .et aucune de ces études n a à ce jour engendre un modèle alternatif approprié .Ce n est pas en faisant des analyses sommaires et en développant des slogans que l on fera changer les choses .La politique est autre chose que de simples échanges d avis .
Il n'y a qu'une seule solution pour faire plié le parti des Menteurs Réunis , la gréve générale au finish, on commence a se poser des questions sur les syndicats actuel car faire des manifs étalonnées ca ne sert a rien, Il est impératif de se faire entendre car petit a petit tous les acquis sociaux fondent comme neige au soleil; réveillez vous avant qu 'il ne soit trop tard ,dehors les menteurs , la seule solution est tout bloquer comme en 68. Pensons a l'avenir de nos enfants , tous unis, l'union fait la force, au finish , yes, c'est la seule solution.
Merci pour ce beau boulot qui dénonce nos "nouveaux" chefs de file capitalistes, fortunés, tortionnaires sans se salir les mains, auquel rend grâce notre gouvernement. Fini les scrupules, il y avait déjà longtemps, et que leur joie demeure ! Si nous ne parvenons pas, nous les "gens" à être suffisamment déterminés à ne pas nous laisser faire. Si nous n'arrivons pas à renoncer au confort moral que certains conservent encore dans la population. J'en rêve de voir arriver cette taxe des millionnaires ! A bas l'angélisme, vivent nous !
Bien sûr que cela doit cesser!! J'ai été également très déçue après les grèves de décembre il fallait continuer jusqu'à faire reculer ce gouvernement qui commençait à avoir peur. Contre toute attente les syndicats et grévistes se sont dissipés et c'est eux qui ont reculé!! Quelle déception!! Alors cette fois-ci cela sera mené d'une façon plus tenue et plus engagée?? Il est vraiment temps de se faire entendre au lieu de continuer à se faire écraser et se taire.
Et dire que c'est nous qui les avons mis au pouvoir, je reconnais mon erreur d'avoir voté pour des parvenus. Jamais plus pour eux,
Grève au finish, est le maitre mot; La seule facon de toucher tous ces "intouchables"( politiciens et gros patronat).Tout le reste ne sert a rien.Merci.
Et oui je boulote depuis l âge de 16 ans pour quoi ben rien .4 enfants à charges deux pères qui on d autres priorités .une vie parfaite je me lève a 5 h et je me couche à 23 h avec environ deux fois 15 minutes de repos en journée MDR .et pour combler le TT je suis en médiation de dettes ben voyon et je ne fais que m enfoncé .pour moi travailleur la vie est un gros tas de merde et TT les jour il s agrandi .qd je vois les gens qui nous gouvernent et d autres qui n ont jamais assez et près à piétiné s les autres ben je me dis que la vie est marche ou crève

Les entreprises tirent la sonnette d'alarme. Selon leurs dires, elles auraient des tas de postes vacants pour lesquels elles ne trouvent personne. Pour Sacha Dierckx, docteur en sciences politiques et membre du centre d'études progressiste Minerva, ce sont des balivernes : « Si ces entreprises offraient un bon salaire, elles trouveraient des gens désireux de travailler chez elles. » 

Lorsque, le 11 février 1990, âgé de 72 ans, Nelson Mandela quittait la prison de Robben Island, il était devenu une légende mondiale. L’homme qui a croupi 27 années en prison, dont 18 ans avec ses camarades dans l’isolement complet, était devenu le symbole de la lutte contre l’apartheid, tant en Afrique du Sud que dans le monde entier. Retour sur la vie d’un homme d’exception.

Jean-Pascal van Ypersele est une sommité mondiale en tant que climatologue. Dans son livre Une vie au cœur des turbulences climatiques, il formule des réponses claires aux questions cruciales dans ce domaine et explique ce qui se passe dans et en marge des grandes conférences internationales. Il sera le 8 septembre à ManiFiesta.

Donald Trump a obtenu ce qu’il voulait au Sommet de l’OTAN : les alliés européens de l’Otan vont augmenter leurs dépenses militaires plus vite et plus que prévu. Les dirigeants européens peuvent bien faire semblant d’être insensibles aux pressions du président des États-Unis, les faits sont là : ils ont bel et bien réaffirmé leur loyauté envers l’Otan et les États-Unis. Pour le PTB, il faut clairement refuser cette voie et œuvrer à une politique de paix.

Vendre la ville au plus offrant, quitte à couler des espaces verts dans du béton. C’est une réalité que l’on retrouve dans la plupart des villes du pays. L’exemple par Liège.

John Beugnies, 50 ans, est employé dans une PME. L’élu communal montois du PTB, père de deux enfants et «  jeune papy depuis trois mois », côtoie la pauvreté quotidiennement.

La mobilité urbaine est l’un des principaux défis de l’avenir. Viabilité, santé et sécurité requièrent des mesures efficaces.

Le logement est un thème qui revient partout dans les enquêtes du PTB, qu’elles viennent de Flandres, Bruxelles ou Wallonie. Dans la Ville de Bruxelles aussi, donc.

Le 14 octobre 2018, le PTB souhaite avancer dans 33 communes du Nord et du Sud du pays afin d’y obtenir des élus qui seront autant de porte-voix des luttes qui se mènent dans les quartiers et qui défendront une ville à la mesure des gens.

Seun Kuti & Egypt 80 sera en septembre à ManiFiesta pour y faire entendre leur afrobeat au message politique puissant  : «  La lutte des classes est la plus importante. »