« Réintégration ? Désormais, les malades de longue durée peuvent être licenciés sans frais »

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.

Commentaires

moi je comprend pas pourquoi les gens dise pas stop on en a marre , et descende dans la rue et renverser se gouvernement de voleur et menteur , quoi il on peur il a pas de mal a dire stop on ne veux plus de vous , ou alors son pas courageux assez ????? ? ,oui je sait il en a encore des leche botte qui vons encore dire laisser nous travailler , ceux son des imbécile ceux la il ne pense qu a eux mais pas au autre , moi je dit laisser les malade en paix quand je vois des pauvre malheureux de 60ans qui se force a aller travailler or qu il son malade , je trouve cela honteux de la par de deblock s et pas un docteur s et une criminel en temps de guerre on la fusile pour cela s et honteux de sa par de faire subire cela au malade , il et grand temps de se rebeller et de faire tomber se gouvernement de voleur et d escros et MenteuR
ce n'est pas nouveau a 51 ans j'ai été licencier après avoir subit une opération au dos et j'en ai 70 et le syndicat m'a dit que le patron faisait ce qu'il voulait .donc ce n'est pas nouveau .Les syndicats sont le bonheur des patrons .Plus il y à de chômeur plus ils ont des membres
honteux comme docteur d eliminer les malades de cette façon tous ca pour faire plasir Honteux comme medeçin d elimner les malades de cette façon tous sa pour faire plaisir a la nva
Nous ne sommes pas des Klennex.
Après décisions de reprise du travail, qu'advient-il des personnes qui étaient en arrêt de maladie ? Étaient-elles sur la mutuelle, et dans ce cas pouvaient elles être reprises au statut de mutuelliste ? Ou quel statut leur attribue t-on après : chômeur ou cpas ?? Un tout grand merci pour tout ce que vous faites pour les travailleurs, les chômeurs et les personnes qui sont malheureusement sur la mutuelle contre leur gré.
Que Madame De Block vienne travailler au Delhaize et voir combien de personnes sont en incapacité dû au stress,plus de tâches et moins de personnels, porter des charges lourdes....et dans tous les domaines c'est la même chose! On en a marre de ce gouvernement de merde! Tout pour eux et rien pour les petits! Cela doit changer!
tous le monde en a marre de se gouvernement de merde, mais question et vous prés a descendre dans la rue pour faire tomber se gouvernement ,il faut desendre dans la rue et dire mon a tous cela , une chose il on etait élus par nous pour nous repésenter , chose qu il ne font pas il se prenne pour des dieu et détricote notre modelle sociale que nos grand parent on suer sang et sueur pour les avoirs et ici il casse tous que vas t on laisser a nos petit enfant rien comme dirait celuis la que des cacahuette , ici quand je vois debloc ( la grosse plote ) j ai honte de se quel fait de la par d un docteur elle merite plus a l etre d ailleur , moi je sugere d aller la faire travailler en 3 pausse pendent 1 mois dans l industrie , elle sera peut etre se que s et d avoir mal au dos , et s et que s et de se faire mal au main , ou d avoir un accident du travaille comme j ai eu et rester 6 mois pour s en remettre , prochaine élection j espere que beaucoup de gens prendront le temps de réflèchir avant de voter
je travaille a mi temps medical...suis je comprise comme une malade de longue duree ou dois je reprendre mon travaille a temps pleins... pourriez vous me donner un avis importemps car mon maris est en invalidite a 61 ans ,??? nous sommes tous les deux membres du ptb Liege interquartier. d avance merci
Crier au scandale, quand toutes lois les sont passées, ne sert plus à rien!! Le temps de réaction est un peu lent. actuellement, ça fait vendre alors!!! Le cas de force majeur est déclaré par les médecins du travail normalement (bien être au travail).
Cela s'appelle simplement la nazification de la société .....

Les entreprises tirent la sonnette d'alarme. Selon leurs dires, elles auraient des tas de postes vacants pour lesquels elles ne trouvent personne. Pour Sacha Dierckx, docteur en sciences politiques et membre du centre d'études progressiste Minerva, ce sont des balivernes : « Si ces entreprises offraient un bon salaire, elles trouveraient des gens désireux de travailler chez elles. » 

Lorsque, le 11 février 1990, âgé de 72 ans, Nelson Mandela quittait la prison de Robben Island, il était devenu une légende mondiale. L’homme qui a croupi 27 années en prison, dont 18 ans avec ses camarades dans l’isolement complet, était devenu le symbole de la lutte contre l’apartheid, tant en Afrique du Sud que dans le monde entier. Retour sur la vie d’un homme d’exception.

Jean-Pascal van Ypersele est une sommité mondiale en tant que climatologue. Dans son livre Une vie au cœur des turbulences climatiques, il formule des réponses claires aux questions cruciales dans ce domaine et explique ce qui se passe dans et en marge des grandes conférences internationales. Il sera le 8 septembre à ManiFiesta.

Donald Trump a obtenu ce qu’il voulait au Sommet de l’OTAN : les alliés européens de l’Otan vont augmenter leurs dépenses militaires plus vite et plus que prévu. Les dirigeants européens peuvent bien faire semblant d’être insensibles aux pressions du président des États-Unis, les faits sont là : ils ont bel et bien réaffirmé leur loyauté envers l’Otan et les États-Unis. Pour le PTB, il faut clairement refuser cette voie et œuvrer à une politique de paix.

Vendre la ville au plus offrant, quitte à couler des espaces verts dans du béton. C’est une réalité que l’on retrouve dans la plupart des villes du pays. L’exemple par Liège.

John Beugnies, 50 ans, est employé dans une PME. L’élu communal montois du PTB, père de deux enfants et «  jeune papy depuis trois mois », côtoie la pauvreté quotidiennement.

La mobilité urbaine est l’un des principaux défis de l’avenir. Viabilité, santé et sécurité requièrent des mesures efficaces.

Le logement est un thème qui revient partout dans les enquêtes du PTB, qu’elles viennent de Flandres, Bruxelles ou Wallonie. Dans la Ville de Bruxelles aussi, donc.

Le 14 octobre 2018, le PTB souhaite avancer dans 33 communes du Nord et du Sud du pays afin d’y obtenir des élus qui seront autant de porte-voix des luttes qui se mènent dans les quartiers et qui défendront une ville à la mesure des gens.

Seun Kuti & Egypt 80 sera en septembre à ManiFiesta pour y faire entendre leur afrobeat au message politique puissant  : «  La lutte des classes est la plus importante. »