« Réintégration ? Désormais, les malades de longue durée peuvent être licenciés sans frais »

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.

Commentaires

moi je comprend pas pourquoi les gens dise pas stop on en a marre , et descende dans la rue et renverser se gouvernement de voleur et menteur , quoi il on peur il a pas de mal a dire stop on ne veux plus de vous , ou alors son pas courageux assez ????? ? ,oui je sait il en a encore des leche botte qui vons encore dire laisser nous travailler , ceux son des imbécile ceux la il ne pense qu a eux mais pas au autre , moi je dit laisser les malade en paix quand je vois des pauvre malheureux de 60ans qui se force a aller travailler or qu il son malade , je trouve cela honteux de la par de deblock s et pas un docteur s et une criminel en temps de guerre on la fusile pour cela s et honteux de sa par de faire subire cela au malade , il et grand temps de se rebeller et de faire tomber se gouvernement de voleur et d escros et MenteuR
ce n'est pas nouveau a 51 ans j'ai été licencier après avoir subit une opération au dos et j'en ai 70 et le syndicat m'a dit que le patron faisait ce qu'il voulait .donc ce n'est pas nouveau .Les syndicats sont le bonheur des patrons .Plus il y à de chômeur plus ils ont des membres
honteux comme docteur d eliminer les malades de cette façon tous ca pour faire plasir Honteux comme medeçin d elimner les malades de cette façon tous sa pour faire plaisir a la nva
Nous ne sommes pas des Klennex.
Après décisions de reprise du travail, qu'advient-il des personnes qui étaient en arrêt de maladie ? Étaient-elles sur la mutuelle, et dans ce cas pouvaient elles être reprises au statut de mutuelliste ? Ou quel statut leur attribue t-on après : chômeur ou cpas ?? Un tout grand merci pour tout ce que vous faites pour les travailleurs, les chômeurs et les personnes qui sont malheureusement sur la mutuelle contre leur gré.
Que Madame De Block vienne travailler au Delhaize et voir combien de personnes sont en incapacité dû au stress,plus de tâches et moins de personnels, porter des charges lourdes....et dans tous les domaines c'est la même chose! On en a marre de ce gouvernement de merde! Tout pour eux et rien pour les petits! Cela doit changer!
tous le monde en a marre de se gouvernement de merde, mais question et vous prés a descendre dans la rue pour faire tomber se gouvernement ,il faut desendre dans la rue et dire mon a tous cela , une chose il on etait élus par nous pour nous repésenter , chose qu il ne font pas il se prenne pour des dieu et détricote notre modelle sociale que nos grand parent on suer sang et sueur pour les avoirs et ici il casse tous que vas t on laisser a nos petit enfant rien comme dirait celuis la que des cacahuette , ici quand je vois debloc ( la grosse plote ) j ai honte de se quel fait de la par d un docteur elle merite plus a l etre d ailleur , moi je sugere d aller la faire travailler en 3 pausse pendent 1 mois dans l industrie , elle sera peut etre se que s et d avoir mal au dos , et s et que s et de se faire mal au main , ou d avoir un accident du travaille comme j ai eu et rester 6 mois pour s en remettre , prochaine élection j espere que beaucoup de gens prendront le temps de réflèchir avant de voter
je travaille a mi temps medical...suis je comprise comme une malade de longue duree ou dois je reprendre mon travaille a temps pleins... pourriez vous me donner un avis importemps car mon maris est en invalidite a 61 ans ,??? nous sommes tous les deux membres du ptb Liege interquartier. d avance merci
Crier au scandale, quand toutes lois les sont passées, ne sert plus à rien!! Le temps de réaction est un peu lent. actuellement, ça fait vendre alors!!! Le cas de force majeur est déclaré par les médecins du travail normalement (bien être au travail).
Cela s'appelle simplement la nazification de la société .....

Certains ministres de droite ont encore une raison de ne pas bien dormir. Les résultats des premières élections sociales à la SNCB sont connus, et, contrairement à ce que les partis de droite espéraient, les deux grands syndicats sortent renforcés de cet évènement de démocratie sociale.

Macron a fait hier un discours qui était censé rencontrer les attentes des gilets jaunes de France. Mais son discours est essentiellement un piège tendu aux gilets jaunes. Un piège dans lequel de très nombreux gilets jaunes ne sont pas tombés. Ils annoncent la poursuite du mouvement et « l’Acte V » de la mobilisation.

Après que la série documentaire Kinderen van de collaboratie (les enfants de la collaboration) a déchaîné les passions en Flandre, la chaîne Canvas de la VRT diffuse une deuxième série similaire, Kinderen van de kolonie (les enfants de la colonisation), consacrée à une autre période controversée de notre histoire, celle du Congo la sous colonisation belge. Nous avons rencontré l’un de ses réalisateurs, Geert Clerbout.

Eleanor « Lengua » De Guzman mène une lutte pour faire libérer deux prisonniers politiques qui lui sont chers : son père et son mari, tous deux été arrêtés début 2018. Nous l’avons rencontrée.
Solidaire, le magazine du PTB, a un nouveau rédacteur en chef : il s'agit de Michael Verbauwhede, aujourd'hui député au Parlement bruxellois pour le parti de gauche.

Bruxelles. La nuit du 22 août 2018. Après des années de harcèlement par la direction, Silvie, déléguée syndicale à la Mission locale d’Etterbeek, met fin à ses jours. Dix jours plus tard, 300 personnes lui rendent hommage lors d’un rassemblement. Un drame loin d’être isolé…

Le journaliste français, fondateur du site d’investigation Mediapart, a passé le week-end des 8 et 9 septembre à ManiFiesta. L’occasion pour Solidaire de le retrouver pour un tête-à-tête quelques heures après sa participation au débat sur « Le racisme, outil privilégié pour diviser les travailleurs ? ».

En décembre, il y aura – pour la première fois – des élections sociales à la SNCB. Rencontre avec Mike Vonk, candidat pour la CGSP-Cheminots

Les accompagnateurs de train sont sans doute les cheminots les plus connus et appréciés des usagers (sauf quand ils annoncent des retards, bien sûr…). Comme Isabelle De Bois, accompagnatrice de train à Liège-Guillemins depuis 2013. Rencontre avec une candidate aux élections sociales pour la CSC-Transcom.

Pour la première fois de son histoire, des élections sociales seront organisées à la SNCB. Elles auront lieu du 3 au 6 décembre 2018.