Charleroi | 1500 manifestants contre la mise en disponibilité des prépensionnés

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.

Commentaires

Quel respect le monde politique a des travailleurs après une carrière de 41 ans de travaille je fut licencie de carsid pour cause de fermeture et pour terminer l'entreprise me proposa la prépension ayant plus de 38 années de carrière je reçus des documents de l 'onem a signer pour ne plus être repris comme demandeur d'emplois jusque 65 ans et suite a ca je ne pu bénéficier de la prime Renault 21000 € car carsid estimait que je n y avait pas droit car j'était prépensionné je suis furieux comment voulez vous que les jeunes trouvent un emploi alors que on remet des prépensionnés de plus de 60 ans sur le marché du travaille j espère que des parlementaires feront modifier cette mesure A QUI DEVONT NOUS ENCORE FAIRE CONFIANCE MEME L'ETAT NE RESPECTE PLUS UN CONTRAT SIGNE PAUVRE BELGIQUE QUE NOS PARENT ONT MIS EN VALEUR PAR LA FORCE DE LEUR TRAVAILLE BS
je suis prépensionné depuis l année passé je vais sur mes 59 ans et j ai 43 ans année de travail a mon actif moi je vois leurs bute au gouvernement c est de diminué l allocation de l onem pour ensuite pour notre pension la raboté encore plus que l on aille fouiller dans leurs poches au gouvernement et les multinational c est la que l argent est présent sans compté toute ces magouille qu il y a eu avec les banque et j en passe a croire leurs slogan maintenant ( c est marche ou crève )
bonjour c est deguelasse de faire et defaire les loi a leur guise sans penser que la vie des gens peuve se retrouver a la rue avec toute c est connerie moi la prepention je l ai pas demander on me la imposer ils veulent nous metre sdf c est salopar ne nous laissont pas faire surtout vive le ptb
curieusement, étant prépensionné à 56ans/40 ans de travail depuis avril 2014, et membre de la FGTB, comme beaucoup d'autres, je n'ai même pas été informé de la moindre manifestation prévue concernant les prépensionnés. Je comprend maintenant le nombre ridicule de participants lors de cette manif, concernant un nombre bien plus importants de travailleurs victimes, quand je vois le manque de publicités et d'informations. Cela est d'autant plus incompréhensible, quand on sait sans aucun doute, que les syndicats disposent du listing total des coordonnées des prépensionnés qu'ils indemnisent !!!
c'est a peine croyable !!!! aujourd'hui 24 février 2015,de nouveau une manifestation à Charleroi, concernant les prépensionnés, et une fois de plus, aucune publicité, ni mobilisation importante, qui sont les incompétents organisateurs cette fois ?????? Aucune infos sur internet, aucune invitation, ni convocation reçue, je suis prépensionné et les syndicats sont incapable, de diffusé la moindre information de mobilisation vers leurs propres affiliés. Ce n'est pas avec ce comportement laxiste et amateur, que les syndicats changeront les choses pour les prépensions
En effet personne est au courant des manifs il y a la un réel problème de coordination
C'est très facile a comprendre, les prépensionnées ont un complément en dehors de leurs chômage complet , que l'employeur ou la société paie , donc quand vous êtes oblige de travailler , avec un autre contrat , ( oblige car refus on retire chômage ) et bien le complément n'est plus donné non plus , donc de nouveau bénéfice pour la société ou autre , super non , si on donne la prépension , se n'est plus pour être sur le marche un point c'est tout , et il faut se battre pour cela , a moins que certains , aime de retourner travailler , je propose que tout ces secrétaire d'état, ministères , commence a travailler physiquement , ou lieu de se masturbé, le cerveau , pour chercher comment faire travailler le plus longtemps possible , les travailleurs , pour qu'ils ne puissent pas toucher la prépension ni surtout pension , il faut qu'ils crèvent avant ,comme cela eux pourrons bénéficier du leurs grosse pension tout en continuant a travailler , , Super , taxer les grosses fortunes , et faites payé le double des fraudeurs de ses grosses fortunes , qui ne déclare le minimum , et il n'y aura plus de problème de la dette public , tout se qui a été fait ces dernières années en fonctions des grosses sociétés , na servi qu'a les rendre plus riche encore que avant , avec comme mot d'ordre la compétitivité , avec tout les avantages en tout genre , avec comme résultat ,moi d'entre ,mais les dépenses reste les mêmes , donc servi a rien, sauf enrichir encore plus , et ils sont malin , vive le bilderberg
Nous sommes tous nous pré pensionnés des dindons de la farce après pour ma part 41ans de service dans la même entreprise sans jamais avoir connu de chômage 33ans de nuit et donc métier lourd j ai eux l opportunité de laisser la place aux jeunes ce que j ai fait étant fatigué après toutes ces années et la on me dit de rechercher du boulot c est scandaleux ceci été bien stipuler que l on été plus conserner et exant de se retrouver sur des liste comme demandeur d emplois et d un coup on balaye tout ça je sait que nous sommes des milliers dans cette situation et je demande a vous tous une grande manif contre cette injustice ,cette tromperie d un gouvernement qui ne respecte rien du tout ce qui a été convenu pour les préretraites doit rester d actualité qui va prendre notre defence face a cet holdup social sans précédent j en appel a tous pour se lever tous ensemble contre ces terroristes social

Trèves, la ville où Karl Marx est né en 1818 et où il passé sa jeunesse, présente deux grandes expositions, 300 événements et plusieurs guides pour des promenades Marx. L’époque de Marx, sa famille, son environnement, la situation des villes où il a séjourné, les révolutions qu’il a vécues..., tout y est évoqué de manière remarquable.

La CGSP Cheminots a déposé un préavis de grève les 29 et 30 juin. Un coup de tonnerre dans un ciel bleu ? Pas vraiment. Hausse de productivité, carrières rallongées, austérité... les mesures de la direction et du gouvernement détériorent les conditions de travail. Sans compter les carrières rallongées pour des pensions plus basses. La grève annoncée est un mouvement pour la sécurité des usagers et pour des trains à l'heure.
Le Vice-Premier ministre libéral Alexander De Croo évoque une privatisation des entreprises publiques, en particulier de la SNCB. « Alors que les défis de mobilité et de climat n’ont jamais été aussi urgents, le ministre De Croo lance la plus mauvaise piste qui soit pour les résoudre », réagit Michael Verbauwhede, spécialiste chemins de fer du PTB. Qui plaide pour plus de participation des usagers, pas du privé.

Si le mensonge et la tromperie étaient punissables, plusieurs parlementaires ou ministres libéraux auraient bien des problèmes avec la justice. La présidente des libéraux flamands de l'Open VLD, Gwendolyn Rutten, serait certainement même en prison. « Personne ne perdra rien de sa pension », avait-elle affirmé fin 2017 dans la presse. Et même : « Celui qui travaillera plus longtemps touchera plus de pension. » Rien n'est moins vrai.

Le 25 mai dernier, une nouvelle réglementation européenne concernant la protection de la vie privée entrait en vigueur. La « General Data Protection Regulation » - mieux connue sous son sigle, GDPR - est une loi européenne qui, officiellement, octroie plus de droits aux citoyens. Une bonne nouvelle ?
« Enfin ! » C’était le sentiment de nombreux Espagnols quand le Parlement a voté la destitution du Premier ministre Mariano Rajoy. Les livres d’histoire se rappelleront des années Rajoy comme celles de l’austérité sauvage. L’allié de toujours de Merkel et de la Commission européenne. Mais où va l’Espagne maintenant ?
Le 6 juin, les fonctionnaires des ministères fédéraux (gardiens de prisons, agents du fisc, etc.) seront en grève pour dénoncer les nouvelles attaques attaques du gouvernement contre toute une série de leurs droits rassemblés dans ce qu’on appelle « le statut ». Mais cette politique n’est pas une spécialité belge. Il s’agit d’une stratégie de l’Union européenne pour casser les services publics et les droits des salariés du secteurs publics.
280 000 personnes dans tout l'hexagone. 80 000 rien qu'à Paris. La « Marée populaire » organisée par une cinquantaine d'organisations associatives, syndicales et politiques dans plus de 80 villes était un succès, ce samedi 26 mai. Des militants du PTB ont répondu présent dans la capitale française. A la grande joie des manifestants locaux.
Ce vendredi, la population irlandaise était appelée à se prononcer par referendum pour ouvrir la porte à un assouplissement de la législation sur l'avortement. Le PTB soutient les femmes et les hommes qui, en Irlande, se battent pour défendre les droits des femmes. D’ailleurs, en Belgique aussi, le combat continue.

L’Italie a presque un nouveau gouvernement. Cette alliance entre populistes du Mouvement 5 Étoiles et extrême-droite de la Ligue inquiète l’Union européenne. Le nouvel exécutif pourrait ne plus respecter les traités européens. Mais c’est surtout l’émergence de ce gouvernement même qui devrait inquiéter. Parce qu’il illustre toutes les limites de l’intégration européenne.