« J’ai décidé de me faire baptiser. Nue. »

Thema's
Etudiants

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.

Commentaires

Le sacrement du baptême, . Le baptême ou baptême d'eau (du verbe grec ancien βαπτίζειν baptizein, fréquentatif du verbe βάπτειν baptein, « plonger dans un liquide », « immerger ») est un rite ou un sacrement symbolisant la nouvelle vie du croyant chrétien. J'ai demandé à ma pharmacienne de quartier où elle avait obtenu son diplôme. Elle m'a répondu à l'ULg après cinq années de dur labeur sans excentricité du genre 24 heures vélo ou baptême étudiant. Ma pharmacienne était boursière & pas question de rater une année quand on est membre d'une famille nombreuse. Maintenant gérante ma pharmacienne ne regrette pas la discipline de vie qu'elle s'est imposée & profite aujourd'hui pleinement de la vie puisque l'épreuve des examens n'est plus qu'un souvenir...
Certes malgré les progrès et l'évolution des droits ,et égalité homme- femme ,depuis les premières féministes des années 50-60...qui se sont battuent pour l'égalité homme femme etc...Il y a encore pas mal de pain sur la planche si je puis dire ...En réalité ,le sexisme reste profondément encré dans les mentaliités ,il est très difficile de faire évoluer l'égalité des hommes et des femmes ,les femmes ce sont battuent pour accéder aux statuts des hommes (études ,travail ,donc revenu)...Elles ont oublié (en passant) le plus important...c'est elle qui porte la vie ,c'est elle qui mettent les enfants aux monde, et dans la majorité des cas ,c'est elle qui s'en occupe ainsi que ménage etc...Donc elles font double emploi...d'où les grandes difficultés d'élever de s'occuper des enfants et de s'épanouir à l'extérieur dans un emploi correcte rémunéré et correspondant au aspiration de chacune . De plus la majorité des hommes eux n'ont pas fait le chemin inverse ni valorisé ce travail 24 h sur 24 des mères...travail pas payer d'ailleur,donc totalement dévalorisé et nié...Et ce sont dans les crèches ,encore des femmes qui s'occupent des enfants des autres avec de bas salaires ,par rapport aux emplois considérés comme masculins donc sérieux et bien rémunérés...ET pourtant ce travail d'élever des enfants c'est l'avenir de la société... les femmes ce sont donc fait avoir sur toute la ligne ,sauf celles qui sont dans les classe sociales élevées aisées,et qui ont eu la chance de faire des études universitaires ... Le sexisme vis a vis du corp des femmes vu comme objet de désir , c'est encore agavé , avec la venue de l'Islam qui est de loin la religion la plus sexiste au monde...On voit partout dans nos villes des filles et femmes voilées...Comme si cela était devenu naturel maintenant en Europe, cette stigmatisation sexuel des femme qui cachent leurs corps et leurs cheveux en portant de rgrandes jupes et un voile sur la tête ! Oui le sexisme à cause de tout cela ,la crise économique ,la non évolution des hommes ,la non égalité dans le travail et le revenu ,et Islamisation de nos société ,le sexisme a de très beaux jours devant lui...

Certains ministres de droite ont encore une raison de ne pas bien dormir. Les résultats des premières élections sociales à la SNCB sont connus, et, contrairement à ce que les partis de droite espéraient, les deux grands syndicats sortent renforcés de cet évènement de démocratie sociale.

Macron a fait hier un discours qui était censé rencontrer les attentes des gilets jaunes de France. Mais son discours est essentiellement un piège tendu aux gilets jaunes. Un piège dans lequel de très nombreux gilets jaunes ne sont pas tombés. Ils annoncent la poursuite du mouvement et « l’Acte V » de la mobilisation.

Après que la série documentaire Kinderen van de collaboratie (les enfants de la collaboration) a déchaîné les passions en Flandre, la chaîne Canvas de la VRT diffuse une deuxième série similaire, Kinderen van de kolonie (les enfants de la colonisation), consacrée à une autre période controversée de notre histoire, celle du Congo la sous colonisation belge. Nous avons rencontré l’un de ses réalisateurs, Geert Clerbout.

Eleanor « Lengua » De Guzman mène une lutte pour faire libérer deux prisonniers politiques qui lui sont chers : son père et son mari, tous deux été arrêtés début 2018. Nous l’avons rencontrée.
Solidaire, le magazine du PTB, a un nouveau rédacteur en chef : il s'agit de Michael Verbauwhede, aujourd'hui député au Parlement bruxellois pour le parti de gauche.

Bruxelles. La nuit du 22 août 2018. Après des années de harcèlement par la direction, Silvie, déléguée syndicale à la Mission locale d’Etterbeek, met fin à ses jours. Dix jours plus tard, 300 personnes lui rendent hommage lors d’un rassemblement. Un drame loin d’être isolé…

Le journaliste français, fondateur du site d’investigation Mediapart, a passé le week-end des 8 et 9 septembre à ManiFiesta. L’occasion pour Solidaire de le retrouver pour un tête-à-tête quelques heures après sa participation au débat sur « Le racisme, outil privilégié pour diviser les travailleurs ? ».

En décembre, il y aura – pour la première fois – des élections sociales à la SNCB. Rencontre avec Mike Vonk, candidat pour la CGSP-Cheminots

Les accompagnateurs de train sont sans doute les cheminots les plus connus et appréciés des usagers (sauf quand ils annoncent des retards, bien sûr…). Comme Isabelle De Bois, accompagnatrice de train à Liège-Guillemins depuis 2013. Rencontre avec une candidate aux élections sociales pour la CSC-Transcom.

Pour la première fois de son histoire, des élections sociales seront organisées à la SNCB. Elles auront lieu du 3 au 6 décembre 2018.