Mauvaise gestion au SPF Sécurité sociale : les travailleurs impuissants, les personnes handicapées négligées

Photo Pixabay.com
Photo Pixabay.com

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.

Commentaires

Expérience personnelle. Agé de 68 ans etconsidéré comme "malade chronique" par ma mutuelle, conseillé par l'assistante sociale du CPAS, j'ai donc voulu demander l'allocation d'aide aux personnes âgées. A la commune, plus de demande papier, tout par informatique., par les employées communales. Et là, dans leurs questions, il y a manifestation viol du, secret médical et de la vie privée. Les employées en sont bien conscientes et se disent fort gênées de poser telles questions, par exemple quel est précisément le cancer dont vous souffrez. Et tout le reste à l'avenant. De nombreux médecins se sont déjà insurgés devant cette pratique. Quant au dossier proprement médical, informatisé lui aussi, votre médecin ne le reçoit pas mais j'ai reçu belle lettre de Dr.Guebbels, directeur général, qui m'avertit qu'il ne l'a pas reçu et que ma demande va être caduque. On est où, là ?
Bonjour, Je suis le cas, déclaré invalide à + de 66%, j'attends une convocation du médecin de la Vierge Noire depuis le 17/08/2016 sans aucune nouvelle, le CPAS a cessé toutes ses interventions depuis que je suis déclaré invalide car je gagne beaucoup trop, j'avais un colis alimentaire hebdomadaire, la prise en charge de mes factures d'électricité et leur intervention à concurrence de 2/3 du tiers-payant lorsque j'étais en incapacité de travail, aujourd'hui c'est fini, je ne peux manger que deux jours sur 3 parce que sans le CPAS je gagne moins comme invalide que lorsque j'étais en incapacité de travail. On m'a dit texto : Ne vous inquiétez pas nous payons rétroactivement, malheureusement, je ne peux pas manger rétroactivement par contre les huissiers comptent les frais et intérêts rétroactivement. Heureusement que j'ai déjà 43/45ème de carrière et puis Viva espana, là où ma pension ne sera pas taxée.
moi j'ai passé 187 coups de téléphone, sans avoir une seul réponse alors je suis aller à Bruxelles à la direction général pour avoir des réponse à mes demandes ils mon répondu on ne peut rien faire pour vous j'ai du réintroduire une nouvelle demande pour ma reconnaissance d’handicape et pour ma carte de stationnement qui ne sera plus valable à partir du 31-03-2017 j'espère qu'il vont m'envoyer une attestation comme quoi mon dossier et en cours de traitement , pour ne pas avoir de problème avec la police et pour mes autres avantage aussi c'est déjà assez difficile de se retrouver clouer dans une chaise roulante et encore devoir subir ces contrariété en permanence on en à marre de cette situation
Je suis handicapé aussi et beaucoup de chose ne vont pas au spf sécurité social et ce n'est pas d'aujourd'hui
oui, moi je ne le suis pas, j'ai des problèmes d'audition, et comme je n'ai pas de problème d'équilibre , je ne suis pas reconnue. MAINTENANT L'OREILLE GAUCHE JE N'ENTENDS PLUS ET LA DROITE RIEN QUE LES MOYENNES ; je n'ai pas le pognon (je travaille et suis seule)mon salaire passe en facture et apurement(eau du béton(calcaire) ;casse le groupe de sécurité(pas la première fois), j'entends pas les fuites alors je dois payer l'eau qui a fuitée et non polluée, non je sais me payer des appareils auditifs (un salaire de 1600euros) avec loyer, charges, taxes diverses, mazout de chauffage, carburant pour aller travailler , foncier, contrôle technique etc..... ICI C'EST PAS LA Belgique POINT DE VUE repas, c'est l'Ethiopie (je ne mange plus de repas depuis bien longtemps)je vendrai ma maison (je la paie jusqu'à 72 ans) après ma pension et pourquoi pas investir aux usa chez ma sœur(je ferai tout pour pas qu'il me pique l'argent de celle-ci quand sera payée)
J'étais convoquée aujourd'hui à 14h40' chez le médecin évaluateur pour une évaluation médicale à Bastogne. Je téléphone au numéro donné; le 081/330760 (Namur) à 14h45' comme quoi j'allais arriver avec un peu de retard au RDV car j'étais perdue dans Bastogne et je devais faire le plein de diesel. La personne répondant me répond que je devais dire au médecin que j'étais en retard car le secrétariat ce trouve à Namur et qu'il ne sait pas joindre le médecin (Dr. Delvaux) en question. Arrivée à mon RDV,à 15h21' personne! je retéléphone au monsieur de Namur 081/330760, il ne me croyait pas! Il m'a dit que c'était impossible car le médecin avait des patients jusque 16h. J'ai dû insister auprès de ce monsieur pour qu'il téléphone au médecin. Il m'a rappelé et confirmé qu'il n'y avait personne et en regardant sur son ordi, il m'a dit que le médecin avait une urgence et qu'il avait dù partir. Le médecin a d'après lui, prévenu 2 patients... Pourquoi ne m'a-t-on pas prévenu? J'ai fais plus ou moins 80 km aller-retour... Et maintenant, je serai de nouveau convoquée à Bastogne? N'y a-t-il pas plus près?
Handicapé à plus de 80% je ne bénéficie d'aucune indemnité mais par contre j'attends depuis novembre 2016 pour introduire un dossier médical qui devrait me permettre de bénéficier d'une exemption de certaines taxes sur l'usage de ma voiture qui m'est indispensable. J'ai entendu sur les ondes de la RTBF (il y a au moins deux mois) qu'il y aurait au sein du département en question quelque 18000 E-mails qui n'ont jamais reçu de réponse. Quant au téléphone soi-disant gratuit, qui doit être littéralement assiégé quotidiennement, cela fait plusieurs années, même au temps de l'ancien système informatique, qu'il est tout simplement déconnecté. J'ignore quelles sont les compétences professionnelles de Madame Zémir mais il est évident qu'on ne peut pas la charger de tous les maux, c'est notre gouvernement tout entier qui est responsable de maintes situations du genre car avec le trou béant dans le budget de l'Etat, cela l'arrange très bien qu'en attendant, tout ce qui est dû aux handicapés demeure, virtuellement faut-il le préciser, dans l'actif de l'Etat ! Qu'on envoie une fois pour toute cette clique à la retraite et qu'on supprime le titre de Ministre d'Etat accordé à d'aucuns qui tout en ne rendant plus aucun service au pays (pour autant qu'ils l'aient fait durant leur mandat, ce qui soit pour le moins hypothétique), continuent à percevoir à heure et à temps eux, une pension équivalente à leur dernier traitement de Ministre, indexée il va de soi + divers avantages en nature pendant que d'autres complètement démunis crèvent de faim. Dans le privé, il y en a beaucoup qui auraient déjà de longue date été licenciés pour faute grave et donc sans indemnité ni C4 !!!
Handicapé à plus de 80% je ne bénéficie d'aucune indemnité mais par contre j'attends depuis novembre 2016 pour introduire un dossier médical qui devrait me permettre de bénéficier d'une exemption de certaines taxes sur l'usage de ma voiture qui m'est indispensable. J'ai entendu sur les ondes de la RTBF (il y a au moins deux mois) qu'il y aurait au sein du département en question quelque 18000 E-mails qui n'ont jamais reçu de réponse. Quant au téléphone soi-disant gratuit, qui doit être littéralement assiégé quotidiennement, cela fait plusieurs années, même au temps de l'ancien système informatique, qu'il est tout simplement déconnecté. J'ignore quelles sont les compétences professionnelles de Madame Zémir mais il est évident qu'on ne peut pas la charger de tous les maux, c'est notre gouvernement tout entier qui est responsable de maintes situations du genre car avec le trou béant dans le budget de l'Etat, cela l'arrange très bien qu'en attendant, tout ce qui est dû aux handicapés demeure, virtuellement faut-il le préciser, dans l'actif de l'Etat ! Qu'on envoie une fois pour toute cette clique à la retraite et qu'on supprime le titre de Ministre d'Etat accordé à d'aucuns qui tout en ne rendant plus aucun service au pays (pour autant qu'ils l'aient fait durant leur mandat, ce qui soit pour le moins hypothétique), continuent à percevoir à heure et à temps eux, une pension équivalente à leur dernier traitement de Ministre, indexée il va de soi + divers avantages en nature pendant que d'autres complètement démunis crèvent de faim. Dans le privé, il y en a beaucoup qui auraient déjà de longue date été licenciés pour faute grave et donc sans indemnité ni C4 !!!
Handicapée depuis fin 2015, je ne peux que confirmer vos propos. 10 mois que j attends pour la reconnaissance du handicap et pour une carte véhicule. Rdv demain au Spf enfin ! Avec leur système de points très aléatoire il parait ! Et concernant mes finances, c est une catastrophe et en attendant, aucune aide ! Honte à Zuhal Demir et honte à la Belgique pour la manière de traiter les personnes handicapées ! C'est le moyen âge ! Comme pour la justice belge d'ailleurs !

Ils étaient 4.000 dans les rues de Düsseldorf ce 20 juin pour crier leur colère et parfois leur désespoir devant le Parlement régional où se réunissaient les ministres de la Santé des Länder allemands. Le groupe de base « soins de santé » du PTB Liège était présent.

Et si au lieu de crier après Eden, Cristiano ou Lionel, nous encouragions Helen, Nadia ou Rose ? Durant quelques années, des ouvrières britanniques ont défié la domination masculine. Retour sur cette (trop) brève période.

Entretien avec Josef Wöss, le président de la Chambre du travail de Vienne et spécialiste des pensions, à propos des pensions autrichiennes – parmi les meilleures d'Europe –, des gouvernements de droite et de la pension de pauvreté en Allemagne.

Trèves, la ville où Karl Marx est né en 1818 et où il passé sa jeunesse, présente deux grandes expositions, 300 événements et plusieurs guides pour des promenades Marx. L’époque de Marx, sa famille, son environnement, la situation des villes où il a séjourné, les révolutions qu’il a vécues..., tout y est évoqué de manière remarquable.

La CGSP Cheminots a déposé un préavis de grève les 29 et 30 juin. Un coup de tonnerre dans un ciel bleu ? Pas vraiment. Hausse de productivité, carrières rallongées, austérité... les mesures de la direction et du gouvernement détériorent les conditions de travail. Sans compter les carrières rallongées pour des pensions plus basses. La grève annoncée est un mouvement pour la sécurité des usagers et pour des trains à l'heure.
Le Vice-Premier ministre libéral Alexander De Croo évoque une privatisation des entreprises publiques, en particulier de la SNCB. « Alors que les défis de mobilité et de climat n’ont jamais été aussi urgents, le ministre De Croo lance la plus mauvaise piste qui soit pour les résoudre », réagit Michael Verbauwhede, spécialiste chemins de fer du PTB. Qui plaide pour plus de participation des usagers, pas du privé.

Si le mensonge et la tromperie étaient punissables, plusieurs parlementaires ou ministres libéraux auraient bien des problèmes avec la justice. La présidente des libéraux flamands de l'Open VLD, Gwendolyn Rutten, serait certainement même en prison. « Personne ne perdra rien de sa pension », avait-elle affirmé fin 2017 dans la presse. Et même : « Celui qui travaillera plus longtemps touchera plus de pension. » Rien n'est moins vrai.

Le 25 mai dernier, une nouvelle réglementation européenne concernant la protection de la vie privée entrait en vigueur. La « General Data Protection Regulation » - mieux connue sous son sigle, GDPR - est une loi européenne qui, officiellement, octroie plus de droits aux citoyens. Une bonne nouvelle ?
« Enfin ! » C’était le sentiment de nombreux Espagnols quand le Parlement a voté la destitution du Premier ministre Mariano Rajoy. Les livres d’histoire se rappelleront des années Rajoy comme celles de l’austérité sauvage. L’allié de toujours de Merkel et de la Commission européenne. Mais où va l’Espagne maintenant ?
Le 6 juin, les fonctionnaires des ministères fédéraux (gardiens de prisons, agents du fisc, etc.) seront en grève pour dénoncer les nouvelles attaques attaques du gouvernement contre toute une série de leurs droits rassemblés dans ce qu’on appelle « le statut ». Mais cette politique n’est pas une spécialité belge. Il s’agit d’une stratégie de l’Union européenne pour casser les services publics et les droits des salariés du secteurs publics.