Peter Mertens (PTB) : « La réforme des pensions des parlementaires, ça reste du deux poids, deux mesures »

Thema's
Pensions

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.

Commentaires

quand vas t on faire saute se gouvernement , quand s et pas les pensions qui nous fait travailler jusque la mort , s et les soin de sante on a déjà du mal a se soigner ,on noue rabote encore , désoler mais mais je vois que l on perd tous nos droit par tous , serait peut etre temps de se réveiller la ?????? si cela continue a la fin de la législature du gouvernement ben on aura plus rien , il aurons voler tous notre argent et tous nos droit il et temps de réagir svp
Ne faite pas ce que je fais , faite se que je dis,,,,,,,,,,,, les riches plus riches,,,,,,,,,,les pauvres plus pauvres,,,,,, réveillez vous,,,,,,,,,,,,,,,,,, c'est le vote qui place les gens qui défende la JUSTICE SOCIAL. Placont des gens qui défende vraiement le travailleur,,, stop aux baratineurs,,,,,, Stop a l'injustice........ STOP AU MENSONGE................
et des mensonge il en a hoooo que oui comme charles michel jamais avec la nva je ferait pas sa et pas si , a chaque fois son nez s allonge de plus en plus , se bonhomme et un vrais menteur , un voleur , un casseur de droit , honte a lui de toute facon il a longtemps qu il aurait du partir , mais il joue bien son jeu , car fait la politique de l autruche
Normal c'est le fils de Gepeto fait la politique de l'autruche il entendait ce que le peuple demandait mais faisait la sourde oreille maintenant qu'il est sourd manipulateur comme il est il va s'en servir comme excuse et fera le contraire comme notre professeur Tournesol
Si Siegfried monte aux barricades pour défendre les droits acquis de se paires, pourquoi ne le fait-il pas pour défendre les acquis des travailleurs? Parce que ceux-ci les ont étendus à l'ensemble de la population qu'il estime être une charge trop lourde à porter pour les épaules des nantis. Mieux vaut un pauvre qui crève qu'un super riche qui crache?
Je ne puis qu'approuver ces commentaires. Il y a bien deux poids deux mesures dans la mise en application de cette réforme certes positive pour l'avenir mais qui démontre une fois de plus que les citoyens ne sont pas égaux aux yeux de la majorité de nos politiques. Je ne puis que vous encourager à poursuivre vos luttes car c'est bien suite à vos interventions que ce dsier a trouver un début de réforme même si celle-ci ne reprend qu'une partie de vos propositions.
Et bien sûr pour que soit rabaissé l'âge de départ à la retraire de tous les travailleurs, il faut partir de la législation existante qui fixe le départ à la retraite à 65 max. et offre la possibilité de prendre sa prépension. Pour ce qui est des parlementaires, il est flagrant que dans le système où nous vivons, les lois sont d'abord conçues et votées pour eux avec une ouverture stratégique à long terme. Il faut faire changer tout ça.
Bonjour. Y aura-t-il quelqu'un qui aura le courage de consacrer un moment pour dénoncer , via les médias, tous les avantages que les parlementaires se sont octroyés et qu'ils conservent envers et contre tout... Et également les sommes énormes offertes aux partis pour les campagnes électorales. Il serait temps que toute la population soit au courant de ce que nous payons pour tous ces escrocs qui, en plus, ne se gênent pas de se remplir les poches par des systèmes légaux qu'ils ont mis en place...
mais oui on nous cache tout : ils se servent dans les caisses que nous avons remplies - dégoûtant - savent-ils ce que c'est que de vivre avec 500€/mois ?lis s'en foutent -ils ne nous écoutent pas ! l'argent mêne le monde (d'égoïstes ! )
pourquoi ne donne t'on pas une pension décente et normale à tous: diminuez les grosses (+de 2000€) facile d'équilibrer mais les "gros" ne seront plus contents car ils ne sauront plus aller aux Bahamas, grosse voiture, restos 5*, 2ème résidence etc.....ils n'ont pourtant pas plus travaillé que nous !!!!
En effet il y a une mesure deux poids même trois comment se qu'il qu'un premier ministre même si il a gouverné trois mois ou six mois un an comme Yves Leterme par exemple touché une pension de premier ministre a vie des la fin de son mandat et malgré tout peut cumuler d'autres fonctions après??? Moi ayant une pension de 1360€ par mois et 48/45 eme avec de la pénibilité (chauffeur inter ,nettoyage industriel,maçon etc...)doit plus que me serrer la ceinture?????

Trèves, la ville où Karl Marx est né en 1818 et où il passé sa jeunesse, présente deux grandes expositions, 300 événements et plusieurs guides pour des promenades Marx. L’époque de Marx, sa famille, son environnement, la situation des villes où il a séjourné, les révolutions qu’il a vécues..., tout y est évoqué de manière remarquable.

La CGSP Cheminots a déposé un préavis de grève les 29 et 30 juin. Un coup de tonnerre dans un ciel bleu ? Pas vraiment. Hausse de productivité, carrières rallongées, austérité... les mesures de la direction et du gouvernement détériorent les conditions de travail. Sans compter les carrières rallongées pour des pensions plus basses. La grève annoncée est un mouvement pour la sécurité des usagers et pour des trains à l'heure.
Le Vice-Premier ministre libéral Alexander De Croo évoque une privatisation des entreprises publiques, en particulier de la SNCB. « Alors que les défis de mobilité et de climat n’ont jamais été aussi urgents, le ministre De Croo lance la plus mauvaise piste qui soit pour les résoudre », réagit Michael Verbauwhede, spécialiste chemins de fer du PTB. Qui plaide pour plus de participation des usagers, pas du privé.

Si le mensonge et la tromperie étaient punissables, plusieurs parlementaires ou ministres libéraux auraient bien des problèmes avec la justice. La présidente des libéraux flamands de l'Open VLD, Gwendolyn Rutten, serait certainement même en prison. « Personne ne perdra rien de sa pension », avait-elle affirmé fin 2017 dans la presse. Et même : « Celui qui travaillera plus longtemps touchera plus de pension. » Rien n'est moins vrai.

Le 25 mai dernier, une nouvelle réglementation européenne concernant la protection de la vie privée entrait en vigueur. La « General Data Protection Regulation » - mieux connue sous son sigle, GDPR - est une loi européenne qui, officiellement, octroie plus de droits aux citoyens. Une bonne nouvelle ?
« Enfin ! » C’était le sentiment de nombreux Espagnols quand le Parlement a voté la destitution du Premier ministre Mariano Rajoy. Les livres d’histoire se rappelleront des années Rajoy comme celles de l’austérité sauvage. L’allié de toujours de Merkel et de la Commission européenne. Mais où va l’Espagne maintenant ?
Le 6 juin, les fonctionnaires des ministères fédéraux (gardiens de prisons, agents du fisc, etc.) seront en grève pour dénoncer les nouvelles attaques attaques du gouvernement contre toute une série de leurs droits rassemblés dans ce qu’on appelle « le statut ». Mais cette politique n’est pas une spécialité belge. Il s’agit d’une stratégie de l’Union européenne pour casser les services publics et les droits des salariés du secteurs publics.
280 000 personnes dans tout l'hexagone. 80 000 rien qu'à Paris. La « Marée populaire » organisée par une cinquantaine d'organisations associatives, syndicales et politiques dans plus de 80 villes était un succès, ce samedi 26 mai. Des militants du PTB ont répondu présent dans la capitale française. A la grande joie des manifestants locaux.
Ce vendredi, la population irlandaise était appelée à se prononcer par referendum pour ouvrir la porte à un assouplissement de la législation sur l'avortement. Le PTB soutient les femmes et les hommes qui, en Irlande, se battent pour défendre les droits des femmes. D’ailleurs, en Belgique aussi, le combat continue.

L’Italie a presque un nouveau gouvernement. Cette alliance entre populistes du Mouvement 5 Étoiles et extrême-droite de la Ligue inquiète l’Union européenne. Le nouvel exécutif pourrait ne plus respecter les traités européens. Mais c’est surtout l’émergence de ce gouvernement même qui devrait inquiéter. Parce qu’il illustre toutes les limites de l’intégration européenne.