Nouvelles récentes

Dans moins d'une semaine, les 2 et 3 octobre, le gouvernement wallon sera en conclave budgétaire. « La fête avant le pain noir », titre Le Soir. Frédéric Gillot, député wallon PTB, réagit.

C’est devant un public nombreux et très intéressé que l’historien Jacques Pauwels, auteur du récent (et déjà classique) 1914-1918 : la Grande Guerre des classes, a évoqué la Première Guerre mondiale, en conversation avec l’historien Jan Demolyn, de l’université de Gand.

A ManiFiesta, les porte-parole de Femma, du Setca, de la LBC-NVK et de Marianne ont plaidé pour une réduction collective du temps de travail.

Médecine pour le Peuple est l’un des organisateur de ManiFiesta. Médecine pour le peuple, c’est aussi des balades dans les dunes, des smoothies aux fruits vitaminés, des patients en action et la science à l’honneur !

Angela Davis, icône de la lutte antiraciste et féministe, était l'une des invitées de ManiFiesta ce samedi 20 septembre à Bredene. « Je remercie les organisateurs de ManiFiesta de m’avoir invitée à ce festival enthousiasmant, axé sur la solidarité et la résistance aux forces mondiales de militarisation, de discriminations racistes, sexuelles et de genre ainsi que d’exploitation économique », sont les premiers mots de son discours lors du moment central de ManiFiesta. Voici son discours complet.

Ils étaient plus de 7 000, sur la place de la Monnaie à Bruxelles, ce mardi 23 septembre. 7000 délégués et militants syndicaux qui portaient la colère et l’inquiétude de leur base, venus de toute la Belgique pour lancer un premier avertissement aux coalitions gouvernementales d'austérité du pays.

Pour Raoul Hedebouw, les interventions en Afghanistan et en Libye démontrent qu’une approche militaire ne résout absolument rien. Hedebouw a appelé le gouvernement fédéral à ne pas participer à l’attaque américaine, et à épargner sur les coûts d’une guerre plutôt que sur les soins de santé, l’enseignement et les pensions.
Photo Solidaire, Dieter Boone
Wouter Hillaert, l'un des initiateurs de Hart boven hard (que l'on peut traduire par « le coeur au lieu de la rigueur »), a pris la parole pendant le Moment central ManiFiesta. Voici le discours intégral.
Depuis le mois d’août, des citoyens du Nord du pays s’organisent contre les mesures d’austérité que le gouvernement flamand de Geert Bourgeois (N-VA) entend bien imposer. Le monde culturel, associatif, organisations de jeunesse ou syndicales se sont regroupés en Flandre au sein de la plateforme Hart boven hard (que l’on peut traduire par « le cœur au dessus de la dureté »). Premier rendez-vous : ce lundi 22 septembre, à l’occasion de la rentrée politique du Parlement flamand.

La conférence avec Fadwa Barghouti, avocate et épouse du plus célèbre prisonnier politique palestinien, Marwan Barghouti, a été un des grands moments de ManiFiesta 2014. Bien avant le début de la conférence organisée par intal et Médecine pour le Peuple, à 11h, l’Auditorium du centre Staf Versluys Centrum était plein à craquer.

Pages