Nouvelles récentes

Les combattants de l’État islamique (EI) cerneraient la ville de Kobané à majorité kurde, située à la frontière entre la Syrie et la Turquie, et auraient même envahi près de la moitié du territoire. Selon des sources diverses, la population locale victime de lynchages et massacres fuit en masse. Ils sont déjà plus d’un million et demi à avoir fui la Syrie et l’Irak pour se réfugier en Turquie. Les bombes larguées par les États-Unis et ses alliés, dont l’Arabie Saoudite et les Émirats arabes unis, ne sont visiblement d’aucune aide. En effet, malgré les raids aériens, l’EI continue d’avancer en Irak et en Syrie. De son côté, la Turquie, membre de l’OTAN, mène des frappes contre le Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK) qui tente de venir en aide à Kobané.

Avec la réforme des pensions, le gouvernement de droite veut que chacun travaille au moins deux ans de plus. Le service d'étude du PTB a analysé cette réforme. Il en ressort qu'un grand groupe de travailleurs, principalement des femmes, devront travailler trois, quatre voire cinq ans de plus, jusqu’à l’âge de 67 ans. Et, en outre, les pensionnés toucheront entre 83,2 et 298,4 euros de pension en moins par mois.
Avec la réforme des pensions, le gouvernement de droite veut que chacun travaille au moins deux ans de plus. Le service d'étude du PTB a analysé cette réforme. Il en ressort qu'un grand groupe de travailleurs, principalement des femmes, devront travailler trois, quatre voire cinq ans de plus, jusqu’à l’âge de 67 ans. Et, en outre, les pensionnés toucheront entre 83,2 et 298,4 euros de pension en moins par mois.

Samedi dernier, Filip Dewinter, l’ancien président du Vlaams Belang, déclarait de manière frappante dans le Standaard que, Bart De Wever « a négocié début 2004 son passage [au Vlaams Belang]. Financièrement, il n’était pas très à l’aise. Il a manifesté son l’intérêt, mais a aussi posé ses exigences ». Que penser d’une telle déclaration ? Est-il impensable que des figures de proue de la N-VA aient envisagé de passer au Vlaams Belang ?

En Bolivie, le président de gauche Evo Morales a remporté les élections présidentielles le 12 octobre dernier. Avec plus de 60 % des voix, il n'y a même pas eu besoin de deuxième tour. Ce troisième mandat d’affilée montre la pertinence de son choix de mener une politique favorisant les intérêts de la majorité de la population bolivienne.

Ce dimanche 5 octobre a eu lieu au Brésil le premier tour des élections présidentielles. Dilma Rousseff, la présidente sortante, est arrivée en tête du scrutin avec environ 42 % des voix. Décrochera-t-elle, le 26 octobre, un 4e mandat consécutif pour son parti, le Parti des Travailleurs (PT) ?

La bonne centaine de travailleurs de l’usine UTI dans le Centre étaient en grève pour la réintégration de deux délégués syndicaux. UTI est l’entreprise logistique attitrée pour le stockage et de transport des produits de la multinationale Dow Corning, spécialiste mondial dans le secteur des silicones, située à Féluy.

« La Flandre suit la tendance à l’augmentation des frais d’inscription dans l’enseignement supérieur », annonçait cette semaine le quotidien De Tijd. Et de prendre en exemple des pays européens où les coûts des études sont plus élevés qu’en Belgique. Comparaison ne fait cependant pas raison, loin de là : à y regarder de plus près, diminuer le coût des études est bel et bien le meilleur chemin à suivre, comme le montrent de nombreux pays.

Jeudi après-midi se tenait le congrès de participation du CD&V. Les membres venus voter sur l’accord gouvernemental ont d’abord dû traverser une haie de militants des différentes centrales professionnelles de la CSC, qui appelaient à voter « non » à cet accord antisocial et inéquitable et leur ont remis un tract argumenté. Les dirigeants du CD&V ont, eux, eu droit à un concert de sifflements et de huées.

Un texte collectif des signataires de l'appel à voter pour les listes PTB-go.

Pages