Nouvelles récentes

Alors que 14 000 personnes handicapées sont sur une liste d’attente pour une place d’accueil, le ministre flamand du Bien-Être diminue le financement des institutions de soins, qui croulent déjà sous la charge de travail. Quant aux handicapés, ils devront faire du « shopping » pour leurs soins.

Lorsqu’une personne est exposée à des risques de torture ou à des traitements inhumains, un État doit-il lui octroyer un visa humanitaire ou peut-il l’abandonner à son sort ? Le 7 février dernier, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), sous pression de la Commission et des États membres de l’UE, s’est déclarée incompétente en la matière. La question reste donc ouverte.

La direction avait prévu de faire un gros chiffre d'affaire pendant ce premier week-end des vacances de Pâques. Ce ne sera pas le cas : il y aura des piquets de grève devant les plus gros magasins de la chaîne. C’est que, quand l’entreprise fait plus d’un milliard d’euros de chiffre d’affaire, les licenciements, pertes de salaires et autres mesures d’ultraflexibilité passent mal.

Le gouvernement fédéral est en place depuis octobre 2014. Il s'est distingué par des attaques particulièrement dures contre le monde du travail, tandis qu'il offrait des milliards d'euros au patronat avec des mesures comme le saut d'index ou les baisses de cotisations sociales du tax-shift. Quel est le bilan après un peu plus de deux ans ?

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a fait voter le mercredi 29 mars l’instauration d’un examen d’entrée dès l’année prochaine pour les études de médecine afin de limiter le nombre d’étudiants. « Instaurer un examen d’entrée est un recul inacceptable, réagit Charlie Le Paige, le président de Comac, l’organisation étudiante du PTB. Cela ne résout en rien les pénuries ou les problèmes pour les étudiants, et impose en outre un filtre social renforcé. »

On parle beaucoup, à raison, des sommes insensées que touchent certains administrateurs de Publifin/Nethys. Moins des organisations syndicales qui se battent au jour le jour pour les travailleurs de ces structures. Elles ont pourtant beaucoup de choses à dire…

Notre facture d’électricité est une des plus chère d’Europe. En plus, les citoyens de Flandre se sont vu imposer une taxe supplémentaire de 100 euros sur l’électricité. Le PTB est parti en guerre contre cette « Turteltaxe » et a porté l’affaire devant la Cour constitutionnelle. Le procès a débuté. Explications.

Le 15 mars, les Néerlandais ont voté, et ils ont chamboulé le paysage politique. Le PVV d’extrême droite de Geert Wilders a progressé, mais il n’a pas effectué la grande percée prédite par les sondages. Le parti libéral du Premier ministre Rutte a perdu pas mal de plumes mais, là aussi, moins que prévu.

Semaine agitée socialement pour le géant de l’agroalimentaire Mondelēz. Les travailleurs de la multinationale mènent des actions au niveau mondial pour dénoncer la pression au travail pendant que les actionnaires font sans cesse des bénéfices. En Belgique, les trois sites (Namur, Herentals et Malines) étaient à l’arrêt pour 24 h jusqu’à 6h ce matin.

Alors que le CEO du constructeur de bus Van Hool envoie des signaux contradictoires dans la presse, le PTB a analysé la situation, qui a de quoi inquiéter. L’emploi pourrait bien diminuer drastiquement dans l’entreprise. C’est pourquoi le parti de gauche informe les travailleurs, avec un plan alternatif.

Pages