Nouvelles récentes

Voici un aperçu du contenu du numéro de janvier. En vous abonnant, vous recevrez non seulement ces articles plus vite, mais aurez également accès aux photos, dessins et à bien d'autres informations.

Elle a fondé sa propre marque de mode, Azira, qu’elle présente dans son propre magasin du célèbre quartier Dansaert à Bruxelles (jusque fin janvier). Mais Rachida Aziz (43 ans) est bien plus qu’une créatrice de mode. Lors des récentes grèves de l’automne, elle était présente à des piquets, elle est active dans les plateformes Hart boven Hard et Tout Autre Chose, et lutte contre le racisme et le sexisme.

Lundi 12 janvier au soir, le mouvement anti-islam Pegida manifestait pour la douzième fois à Dresde. Mais les contre-manifestations dans bien d’autres villes ont été bien plus suivies. En Flandre aussi, l’extrême droite essaie de rallier le mouvement Pegida. Mais Hart boven Hard a déjà annoncé une contre-initiative.

Alors que tout le monde parle ces temps-ci de liberté d’expression et de la défense des libertés démocratiques, Denis Ducarme (MR) annonce le dépôt en février d’une proposition de loi pour limiter le droit de grève et en particulier les piquets.

Comment le PTB voit il le rassemblement des forces sociales ? Comment les élus du PTB voient-ils leur rôle dans ce rassemblement des diverses résistances ? Après l'appel du PTB-go!, comment continuer dans cette nouvelle séquence politique qui s'est ouverte depuis le 25 mai ?

Le top 20 des fortunes belges se porte bien. Après l'énorme plus-value réalisée par n° 18 – Marc Coucke – lors de la revente d'Omega Pharma, c'est n° 19 – Filip Balcaen – qui empoche près d'un milliard d'euros en cédant IVC, son entreprise de vinyle.

L’attentat à Charlie Hebdo a bouleversé la France et le monde. La réponse sera soit sécuritaire et basée sur l’exclusion de l’autre, soit dans la défense d’une société inclusive et solidaire.
« Ensemble contre la haine », « Samen tegen haat », c’est derrière ce mot d’ordre que se sont regroupées plus de 20 000 manifestants dans les rues de Bruxelles. Au même moment, 3 000 personnes étaient également rassemblées dans une marche silencieuse à Gand. Des marches appelant à l’unité et au vivre-ensemble.
Peter Mertens, le président du PTB : « Ce sont des lâches qui tirent à la kalashnikov sur la satire et les caricatures. “Les incendiaires, les guerriers, les loups, cherchent le poète pour le brûler, pour le tuer, pour le mordre. Mais la poésie n’est pas morte, la poésie à la vie dure” a écrit Pablo Neruda. Ce qui vaut pour la poésie vaut aussi pour la caricature et la satire. Je suis profondément choqués par l'horreur du massacre à la rédaction de Charlie Hebdo. Toutes mes pensées aux familles et aux proches des victimes. »
Les Grecs font revivre l’esprit des gueux dans un contre-courant qui entend reconquérir la démocratie, la liberté et l’économie des mains des papes et des cabinets d’affaires de l’Union européenne. Ils méritent notre soutien, écrit Peter Mertens, dans une opinion parue sur levif.be.

Pages